Tchad – 90% des femmes victimes de violence

femmetchdienne.jpg

Au moins 90) pour cent des femmes tchadiennes font l’objet de la violence physique, morale ou socio-économique, a déclaré mardi matin à N’Djamena la présidente de la commission genre de la Ligue tchadienne des droits de l’Homme, l’avocate Allahissem Euphrasie.

 S’exprimant à l’occasion du lancement d’une campagne destinée à mettre fin aux discriminations et aux violences à l’égard des femmes, elle a déploré la persistance de ces violences.

Mme Euphrasie a indiqué que la campagne, qui va durer un an, est destinée à informer et sensibiliser la population sur les violences à l’égard des femmes.

« Actuellement, nous sommes à la phase de plaidoyer. Après nous allons envoyer un cahier de charge à la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme », a-t-elle ajouté, dénonçant les violences domestiques, sexuelles, les pratiques traditionnelles néfastes telles que les mutilations génitales féminines, ainsi que les mariages forcés ou précoces.

Intervenant au cours de la cérémonie de lancement de cette campagne, la présidente de l’Association des femmes juristes tchadiennes (AFJT), Mme Mékonbé a appelé à la nécessité de mettre fin aux violences contre les femmes.

« C’est une lutte que nous avons engagée et que nous allons continuer à la mener. Il faut que la violence faite aux femmes cesse. Au Tchad, cette violence est devenue banale », a-t-il déclaré.



2 commentaires

  1. Ngabo dit :

    puis je avoir le mail de maitre allahisseme euphrasie
    Merci

  2. NATONGAR DJIDE dit :

    natongar djide

    djide.nato@hotmail.fr

Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...