Archives pour la catégorie SPORTS

La Côte d’Ivoire et le Tchad candidats à l’organisation des Jeux de la Francophonie 2017

La Côte d’Ivoire et le Tchad candidats à l’organisation des Jeux de la Francophonie 2017 dans CULTURE logo_jeux_de_la_francophonie_jeunesse2-2

Jeux de la Francophonie

Le processus de candidature comprend une évaluation sur dossier et une évaluation sur le terrain par différents experts, indique le CIJF, précisant que le rapport d’évaluation des candidatures présenté par les experts sera soumis aux membres du Conseil d’orientation du CIJF, qui aura lieu en février 2013.

Les Jeux de la Francophonie sont une compétition multisports et des concours culturels mettant aux prises les représentants des pays membres de la Francophonie. Lancés depuis 1989, ils sont organisés tous les quatre ans. (suite…)

Karl Marx rejoint le Club Africain au lieu de l’Espérance de Tunis

Attendu à plus de 90% de chance pour rejoindre l’Espérance Sportive de Tunis, Karl Marx, attaquant tchadien évoluant avec le club marocain Difaa Hassani El Jadida, a rejoint le Club Africain en signant un engagement de quatre ans.

Karl Marx rejoint le Club Africain au lieu de l’Espérance de Tunis dans SPORTS Karl-Marx-Barthelemy-2

Karl Marx Barthelemy

Selon les premiers éléments, le joueur signera un contrat avec le Club Africain mardi 10 juillet 2012, et ce, pour un montant avoisinant 2.2 millions de dollars.

Ce n’est pas la première fois que l’Espérance Sportive de Tunis et le Club Africain laissent le vert pour s’affronter sur le terrain des transferts des joueurs, et encore une fois, le Club Africain réussit à séduire les joueurs convoités par l’Espérance de Tunis.

Âgé de 25 ans, Karl Marx Barthelemy de son vrai nom, a remporté le titre de meilleur buteur du championnat marocain avec 17 buts.

Karl Marx BarthélemyKarl Marx Barthélemy

Tchad: La judoka Carine Ngarlemna est porte drapeau aux JO 2012

Elle représente l’une des chances de médailles de la délégation tchadienne arrivée à Londres.

Tchad: La judoka Carine Ngarlemna est porte drapeau aux JO 2012 dans SPORTS 530024_449822915037750_386503149_n1-243x300

 

1343386713669-300x242 dans SPORTS

© journaldutchad.com La jeune judoka tchadienne aux JO de Londre

Pourtant, c’est avec un petit pincement au cœur que la jeune jodoka a du quitter le Tchad sans son entraineur, président de la Fédération tchadienne de Judo. En effet au grand dam de tous, et la question reste posée sur les lèvres, le président Abakar Djermah ne fait pas partie de la délégation tchadienne devant participer aux jeux olympiques de Londres qui s’ouvrent ce 27 juillet en présence de la reine. Plus de 10 000 athlètes et sportifs représentants près de 205 nations prennent part à cette 25ème édition des jeux de l’ère moderne. Avant son départ, elle avait donné son sentiment au cours d’une soirée organisée en son honneur. «Je suis triste, car je dois aller à Londres sans mon président. Je ne me retrouve pas et sans mon président je ne bouge pas. Si aujourd’hui le Tchad est qualifié pour les JO, c’est grâce à mon président qui ne cesse de me soutenir depuis des années. Il m’encourage et m’apporte son appui sur tous les plans, c’est grâce à lui, j’ai eu une bourse pour le centre d’Alger. Mes amis iront là-bas avec leurs présidents et pourquoi pas moi. J’attends rencontrer le Chef de l’Etat et tant qu’aucune solution n’est trouvée, je ne bouge pas», avait-elle lancée. Faisant du même coup peur aux autres membres de la délégation tchadienne, composée du Secrétaire général du Comité olympique sportif tchadien (COST), du ministre de la Jeunesse et des Sports et du second entraineur de la Fédération. Même en reconnaissant l’incongruité de la situation, cela n’a pas été suffisant.

D’après le ministre de la Jeunesse et des sports, Haïkail Zakaria Ben Djibrine, qui était très ravi de la qualification du Tchad plus de 51 ans après son indépendance, elle doit être célébrée avec faste et honneur. «Mlle Carine Ngarlemna a bénéficié d’un encadrement de son président qui est aussi son entraîneur. Nous avons mis tout à la disposition du comité pour ce voyage et le Ministère ne se mêle pas dans les affaires des fédérations ou du COST] a-t-il avoué.

1343454980648
© journaldutchad.com
Les trois mousquetaires tchadiens

C’est ainsi que la championne tchadienne en judo dans la catégorie de 70kg, se retrouve à Londres avec deux autres athlètes tchadiens. Haroun Abderahim (100 m), Hinkissia Albertine (200m). Ils participeront ce soir à la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle, la judoka sera le porte drapeau de la délégation. Si, elle représente une chance de médaille, c’est parce que ces sept derniers mois, elle suivi un entrainement intensif dans un centre de formation d’athlètes de haut niveau en terre algérienne. Elle a également, participé à des tournois, au cours desquels, elle s’est mesurée à des grands noms de la discipline et ainsi évaluer son niveau. La jeune judoka âgée seulement de 18 ans, rentre dans la compétition, le 3 août prochain. Elle sera aux prises avec une athlète de nationalité anglaise. On ne peut que lui souhaiter bonne chance pour la suite des épreuves.

Can 2012: L’Afrique de l’Ouest en passe de succéder au Maghreb

Après avoir réussi une bonne campagne lors des éliminatoires en envoyant sept (07) représentants sur seize pour la  28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football, l’Afrique de l’Ouest est en passe de se hisser sur le toit du sport roi africain.

Can 2012: L’Afrique de l’Ouest en passe de succéder au Maghreb dans SPORTS CAN-20121-225x300

Le Trophée de la CAN

Le sport roi semble être au mieux de sa forme en Afrique de l’Ouest. Avec trois représentants en demi-finale et au moins un en finale, le football de la sous- région ouest africaine est tout proche de détrôner le football magrébin qui a régné huit années de suite sur le continent. La Côte d’Ivoire, le Ghana et le Mali ont rejoint le carré d’as de cette 28ème édition de la  Can qui se joue, actuellement, à la fois en Guinée Equatoriale et au Gabon. Avec la présence  de ces nations de football  de l’Afrique occidentale, on pourrait dire que ces dernières ont des atouts non négligeables pour  soulever au soir du 12 février  prochain le prestigieux trophée de  la présente  Can.

La Côte d’Ivoire et le Ghana déterminés

La qualité de jeu du Ghana et la pléiade de stars ivoiriennes sont en route pour ravir le titre continental à la partie nord du continent africain. A deux reprises, l’Afrique de l’ouest  a manqué de remporter le trophée face à une excellente équipe maghrébine qu’est les Pharaons d’Egypte. Ces Pharaons avaient battu, en  finale en 2006, les Eléphants de  la Côte d’Ivoire  et  en  2010, les Black Stars du Ghana. Mais cette fois-ci, la probabilité est forte  pour que les supporteurs ouest- africains jubilent. Les Ghanéens et les Ivoiriens  ont tous les atouts pour décrocher la médaille d’or.  Fruit d’une préparation à la base qui a débuté depuis plus d’une décennie dans ces pays, les jeux ivoiriens et ghanéens s’imposent à leurs adversaires. Ils   forcent l’admiration des spécialistes et amoureux du cuir rond. Certes, ces deux équipes n’ont pas comblé toutes les attentes mais elles sont restées efficaces devant les buts adverses notamment le Ghana, tombeur de la Guinée et de la Tunisie. La Côte d’Ivoire  quant à elle, s’est débarrassée de l’Angola, mondialiste en 2006, avant de terrasser le Nzalang National de la Guinée Equatoriale en quart de finale. Les deux meilleures équipes de l’Afrique de l’Ouest de ces dernières années sont en pôle position pour le graal final. 

// //

Le Mali, l’invité surprise

Seydou Kéita et ses coéquipiers viennent renforcer la position de l’Afrique occidentale dans cette Can. L’équipe des Aigles du Mali, sans grande conviction et surtout avec une étiquette d’outsider, gravit les échelons. L’on doit désormais compter avec elle. Si personne ne les attendait  à ce stade de la compétition, les Maliens ont battu les Panthères du Gabon, l’un des co-organisateurs de ce tournoi. Sa présence à ce niveau est un atout incontestable pour que l’Afrique de l’Ouest remporte le trophée.  Mais la  tâche  ne  sera pas facile pour les  protégés d’Alain  Giresse.   Maliens et Ivoiriens  ambitionnent  sérieusement de conquérir  le  trophée et de succéder aux Pharaons d’ Egypte. Il  faut savoir que la Côte d’ Ivoire et  le Mali sont deux nations  de football de  la  zone ouest –africaine qui se connaissent très bien. Ils  se sont rencontrés à plusieurs reprises dans les compétitions  sous –régional es  telles que le tournoi de l’ Uemoa et  continentales pourquoi  pas internationales  notamment les éliminatoires de  la Coupe d’ Afrique des   Nations et de  la  Coupe  du monde et aussi au cours des matches amicaux. Alors la confrontation Côte d’ Ivoire # Mali  s’annonce  explosive. Aucune de  ces deux sélections nationales ne veut laisser des plumes en demi-finale demain.

Côte d’Ivoire # Mali  et  Zambie # Ghana, deux demi-finales explosives

Les quatre matches des quarts de finale de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des  Nations (Can) Gabon /Guinée Equatoriale 2012, ont livré ce week –end  les deux affiches des demi-finales. Côte d’Ivoire # Mali  et  Zambie # Ghana, sont  des rencontres qui réservent encore beaucoup de  surprises. Les Aigles du Mali, outsiders au début de la compétition, ont créé dimanche dernier, la surprise en éliminant en quart de finale les Panthères du Gabon, l’un  des  pays co-organisateurs de  la phase finale de la Can2012. Idem pour les Chipolopolos de la Zambie qui ont  réussi a sortir de son côté la Guinée Equatoriale, le deuxième pays  organisateur.  Comme on le constate,  la voie est désormais ouverte pour   la Côte d’Ivoire, le Mali, la Zambie  et  le  Ghana pour succéder aux Pharaons d’Egypte.  Quant au Gabon et à la Guinée Equatoriale  malgré leur élémination  en  quart de finale, ils  ont laissé une bonne impression  aux férus du cuir rond africain. Le mérite pour les  Gabonais et les Equato- Guinéens c’est d’avoir fait durer le suspense tout au long des  matches  de  poule  et en quart de finale. Mais les  réalités  du football  modernes  ont   eu raison d’eux

UNIFFAC : Le Tchad titré

Battus en match d’ouverture par les Lionceaux du Cameroun, les Sao cadets du Tchad ont pris leur revanche en finale du tournoi de l’UNIFFAC, en s’imposant sur le score de 2-1.

UNIFFAC : Le Tchad titré dans SPORTS sao-du-tchad1

Les sao du Tchad cadets

« Cette fois ci, nous étions plus efficaces et techniques, des facteurs qui nous ont permis de faire la différence. Je suis très en joie surtout parce que c’est la première Coupe internationale que notre pays remporte en football. Pour une fois nous avons fait la fierté des onze millions de Tchadiens », commente Emmanuel Boukar, le coach des jeunes Saos. « Je suis habité par une mauvaise impression parce que le pays organisateur n’a pas respecté les consignes. Déjà au niveau du contrôle des passeports, on a eu à voir des cas où des photos ont été décollées pour poser d’autres une forme de tricherie sur identité. En plus, l’arbitre qui est de nationalité tchadienne, a accordé injustement les coups francs qui ont conduit aux deux buts des Saos cadets. Je dis que c’est dommage pour le football des jeunes », tempêtait de son côté Richard Towa, le sélectionneur du Cameroun. Au palmarès de ce tournoi, le Tchad succède à la Centrafrique, forfait de dernière minute cette année.

N’Doram Japhet promet de mettre en place un Clairefontaine tchadien

ndoramjaphet.jpgPortable à l’oreille sur un terrain de foot de son pays natal, l’ancien sorcier nantais et abonné de l’infirmerie monégasque évoque la chute de ses deux clubs de cœur et les évolutions du foot en Afrique et au Tchad.

Qu’est-ce qu’il se passe en ce moment dans votre vie, Japhet?

Je suis au Tchad depuis quelques mois dans le cadre d’une démarche du ministère de la Jeunesse et des Sports. On met en place un centre de formation national qui sera à peu près l’équivalent de Clairefontaine, à l’échelle d’ici. C’est quelque chose qui n’existe pas au Tchad. Je suis donc venu donner un coup de main à la fédération et au ministère, pour aider le football tchadien.

L’ouverture est prévue pour quand?

Si tout va bien, on devrait déjà être fonctionnel début 2012. Malheureusement on rencontre quelques difficultés d’ordre économique. Je suis venu avec un œil assez professionnel, assez pointu. La mise en place de ce genre de structure demande des moyens et ils ne sont pas toujours conscients de ça. Donc on tergiverse un peu mais j’essaie de les amener à comprendre que ce sont des structures nationales et que ce sera bénéfique pour le Tchad.

(suite…)

Coupe du Monde 2014: Le Sao du Tchad éliminé

saothumb307.jpgLes éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se poursuivent pour le Congo, la RD Congo, le Rwanda et le Togo, qualifiés pour le 2e tour ce 15 novembre 2011.

Malgré des victoires aux matches retour, le Burundi, Madagascar et le Tchad ont été respectivement éliminés par le Lesotho, la Guinée équatoriale et la Tanzanie. Tous les résultats du premier tour, ici.

Les équipes du Congo, de la RD Congo, du Rwanda et du Togo ont fait respecter la hiérarchie au premier tour retour des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014 de football. Elles se sont qualifiées pour la phase de poules tout comme le Kenya, la Namibie et le Mozambique.

La RD Congo retrouve le Cameroun au 2e tour

Les Léopards de RDC se sont amusés 5-1 face à une modeste sélection du Swaziland, ce 15 novembre 2011 à Kinshasa. Trésor Mputu (7e et 49e) et Alain Kaluyituka Dioko (46e, 61e) ont inscrit un doublé chacun, Ilunga Diba clôturant la marque pour les Congolais. Au deuxième tour, les joueurs de Claude Le Roy retrouveront le Cameroun, un de leurs adversaires lors des éliminatoires de la CAN 2012.

(suite…)

Les Sao du Tchad perdent leur match à N’Djamena comptant pour le tour préliminaire de la Coupe du monde 2014

Ils se sont inclinés devant les Tanzaniens par un score de 2-1. Le public très nombreux au stade est rentré complètement déçus.

13211155284202.jpgLa surprise était grande lorsqu’à la 10ème minute, Mishro Ngassa, le n° 8 de l’équipe de la Tanzanie ouvre la marque. Les supporters des Sao qui étaient debout sont aussitôt découragés et obligés de s’asseoir, mais quelques uns continuent à encourager le onze national. Ce but réveille certains joueurs qui couraient dans tous les sens sans aucun but. Les Sao ne voulant pas perdre le match sur leur propre pelouse, commencent à multiplier les actions dans le camp adverse. C’est ainsi que à la 16ème minute, ils égalisent grâce à Mahamat Allabo, le n° 10. Cette égalisation provoque une grande joie à travers tout le stade, car les supporters croient dès cet instant que les Sao gagneront ce match. C’est ainsi qu’ils poussent des cris et des you-you, encourageant les joueurs à aller de l’avant. L’ambiance au rendez-vous, les commentaires vont bon train et personne ne croit que les Sao vont perdre ce matin. Les Sao se battent bien et aujourd’hui, nous allons remporter ce match. Les joueurs se donnent à fond et nous y croyons, lance Idriss, un des fans des Sao. Il n’est pas le seul. Les deux équipes ont montré ce dont-elles sont capables durant les 45 premières minutes et c’est sur ce score que l’arbitre envoie les deux équipes aux vestiaires.

(suite…)

Football: Ndouassel et le Tchad au pied de l’échelle

Ezechiel N’Douassel possède tout ce dont un attaquant moderne peut rêver. Sa taille (1m92) le prédispose bien sûr à faire valoir son jeu de tête sur le front de l’attaque, mais sa technique et sa vitesse lui donnent aussi des ailes sur le flanc gauche. Les qualités de l’attaquant de 23 ans du Club africain (Tunisie) ne seront donc pas de trop pour son Tchad natal à l’heure d’affronter la Tanzanie, en matches éliminatoires de la Zone Afrique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.

1402797fulllnd.jpg

« Le football est comme un don  pour moi, je suis aussi à l’aise du pied gauche que du pied droit et j’aime autant marquer que faire marquer mes partenaires », confie l’intéressé au micro de fifa.com Cette confiance en lui même fait également partie de son arsenal du parfait attaquant. Il faut croire que cela fonctionne, puisqu’en club ou en sélection, il marque en moyenne un but tous les deux matches.

Repéré très jeune par le Tourbillon FC, un des clubs les plus titrés du championnat tchadien, il s’y engage pour la saison 2006/07, et y inscrit 36 buts en 56 matches, à seulement 18 ans. Ses qualités ne passent pas inaperçues, et lui servent de tremplin vers l’Algérie, où il joue d’abord une saison au MC Oran, avant de passer deux ans et demi à l’USM Blida. Ndouassel continue d’enfiler les buts, et de rêver. Pendant ses années algériennes, il part faire quelques essais en Europe. Son nom résonne en Russie, en Angleterre, en Espagne et en Belgique – il passera quelques mois à Dender, en division 2 -, son pédigrée aiguise l’appétit de clubs comme Monaco ou Marseille, mais Blida ne veut pas brader son joyau.

(suite…)

Le Sao du Tchad battu par L’Etoile Sportive du Sahel en Tunisie

tunisieessahel.jpgL’Etoile Sportive du Sahel a battu la sélection nationale tchadienne de football par 2 buts à 1, en match amical disputé samedi après-midi au stade olympique de Sousse à huis-clos.

La sélection tchadienne continue ses préparations pour les éliminatoires de la coupe du monde de 2014 ; elle a été battu par un score 2 à 1 dans un match amical, disputé le samedi passé, dans l’après midi au stade olympique de Sousse, par les étoiles du Sahel. Ces derniers sont en train de se préparer de leur coté pour le premier match du championnat qui débutera le vendredi 4 novembre.

Football: l’entraineur de l’équipe nationale de la Tunisie remercie le Tchad

tunisietrabelsi230211.jpgMême si elle n’avait plus son destin en mains, la Tunisie s’est qualifiée samedi pour la CAN Orange 2012. Son sélectionneur, Sami Trabelsi, dit avoir toujours cru en une issue positive mais n’oublie pas de remercier le Tchad.

« En dépit du fait que nous n’étions plus maîtres de notre sort, après le nul concédé à Blantyre face au Malawi, j’ai continué à croire en nos chances de qualification et grâce à Dieu celle-ci s’est offerte à nous, a indiqué le sélectionneur tunisien », Sami Trabelsi, cité par le quotidien Le Temps. « Je remercie l’équipe tchadienne qui a joué le football pour le football, honorant totalement l’esprit de la compétition », a-t-il poursuivi en une allusion à l’attaquant clubiste des Sao, Ezechiel N’Douassel, auteur d’un doublé salvateur.

(suite…)

Et le Tchad délivra la Tunisie…

saodutchad.jpgLa Tunisie peut remercier le Tchad : c’est grâce à l’égalisation in extremis des Sao face au Malawi, samedi, que les Aigles de Carthage disputeront la CAN Orange 2012.

Le stade de Radès sonnait pourtant creux, en ce samedi après-midi. Mais lorsque le Tchad égalisa dans le temps additionnel de la seconde période, face au Malawi (2-2), c’est une clameur qui parcourut les travées. Grâce à ce but des Sao, les Aigles de Carthage, qui s’orientaient vers une victoire pour rien face au Togo (2-0), repassaient devant les Flames et décrochaient leur ticket pour la CAN Orange 2012.

(suite…)

Dépêche Tchad : Les Sao pensent au Mondial

saotchad1.jpgDéjà éliminé depuis belle lurette, le Tchad n’entend pas pour autant jouer les victimes résignées face au Malawi, samedi lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN Orange 2012.

« Les Sao n’ont rien à gagner, rien à perdre. Mais leur victoire face au Malawi fera renaître la confiance entre eux et le public tchadien en attendant leur match aller du tour préliminaire du mondial Brésil 2014 face à la Tanzanie en novembre prochain », a averti le Secrétaire Général de la Fédération tchadienne, Djibril Dembele, cité par cafonline.com. Le Malawi a besoin d’une victoire pour être sûr d’être qualifié quel que soit le résultat de la Tunisie, chez elle, contre le Togo.

(suite…)

1234

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...