Archives pour la catégorie INTERNATIONAL

Cilss: le tchadien Dr Djimé Adoum prend les rênes du secrétariat exécutif

Cilss: le tchadien Dr Djimé Adoum prend les rênes du secrétariat exécutif dans ACTUALITES 1375260345554-300x221Le secrétariat exécutif du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), a un nouveau dirigeant. Il s’agit de Dr Djimé Adoum. La cérémonie de passation de service entre lui et son prédécesseur, le Pr Alhousseïni Bretaudeau est intervenue à Ouagadougou.

Après six ans à la tête du secrétariat exécutif du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), le Pr Alhousseïni Bretaudeau de nationalité malienne, a passé le témoin au Dr Djimé Adoum du Tchad, le 26 juillet 2013 à Ouagadougou. Devant un parterre d’invités comprenant le personnel du CILSS, les partenaires financiers et techniques et de collaborateurs, le Pr Alhousseïni Bretaudeau et le Dr Djimé Adoum ont signé le procès-verbal qui marque la prise de fonction officielle du secrétaire exécutif entrant. La première pensée du nouveau secrétaire exécutif du CILSS, Dr Djimi Adoum, est allée au monde paysan: «En cet instant solennel, mes premiers mots s’adressent aux millions de Sahéliens et Sahéliennes qui travaillent dans leurs champs et scrutent le ciel, dans l’espoir d’une bonne pluviométrie, indispensable pour une bonne campagne agricole. Je leur souhaite beaucoup de courage et espère également des pluies abondantes pour récompenser leurs efforts». (suite…)

Venezuela: le Comandante Chávez est mort

Le président vénézuélien vient d’être emporté par son cancer. Retour sur la vie mouvementée d’un chef d’État devenu une légende pour son peuple.

Venezuela: le Comandante Chávez est mort dans ACTUALITES hugo-chavez-31-289x300Depuis quelques jours, l’issue ne faisait guère de doute. En dépit de communiqués « officiels » rassurants, le Venezuela s’était préparé à la mort de son héros. Les allers et retours de Hugo Chávez entre Caracas et La Havane ne trompaient plus personne. L’état de santé du Comandante était désespéré. Fin février, on apprenait que « son insuffisance respiratoire n’évoluait pas favorablement ». Le 1er mars, le vice-président Nicolás Maduro estimait : « Notre président lutte pour sa vie. » La semaine dernière, des rumeurs affirmaient qu’il était cliniquement mort. Qu’à cela ne tienne, les Vénézuéliens sont sous le choc. « Un mythe est mort », explique, les larmes aux yeux, Johan Novoa, un jeune commerçant coiffé d’une casquette Fidel Castro-Che Guevara-Hugo Chávez, tout en priant pour « rendre l’amour [qu'il a] reçu ».

« Chávez, coeur du peuple »

Il existait, et il existera sûrement encore longtemps, une connexion passionnelle entre Hugo Chávez et des millions de Vénézuéliens. Intitulé « Chávez, coeur du peuple », le dernier slogan de campagne du leader latino a mis dans le mille. « C’est le premier président à s’être réellement préoccupé des pauvres », commente le journaliste révolutionnaire Miguel Ángel Pérez Pirela en évoquant les programmes sociaux impulsés par Chávez pendant ses 14 ans de pouvoir, qui ont permis de réduire drastiquement la pauvreté.

Carlos Vargas, militant du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), avance avec nostalgie une autre explication : « Chávez était un homme du peuple, il le connaissait et savait lui parler. » Lui-même avait pris l’habitude d’affirmer : « Chávez, ce n’est pas moi, Chávez, c’est vous. Chávez est un peuple, un concept : le chavisme. » Né en 1954 dans une famille très modeste des grandes plaines vénézuéliennes, deuxième d’une fratrie de six garçons, Hugo Chávez Frías a vécu une enfance difficile, « mais heureuse », selon ses propres mots. Il vendait des sucreries dans la rue pour aider sa famille et, comme des milliers d’autres jeunes, il jouait au base-ball en sortant de l’école. Au point d’avoir espéré devenir joueur professionnel. Cette légende dorée, Hugo Chávez l’a entretenue des années pendant son émission dominicale Aló Presidente, dans un style jugé « populiste » par l’opposition. Durant plusieurs heures, le Comandante exposait ses idées dans un langage simple ponctué de chansonnettes, de blagues et de petites histoires moralisatrices. « Chávez est un as de la communication directe, [c'est aussi] un affabulateur », concède l’écrivain Orlando Oramas León dans la préface des Cuentos del arañero (Contes du tisseur de toile), la compilation officielle des centaines de discours de Hugo Chávez. (suite…)

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l’OCI au Caire

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est arrivé ce Mardi en début de soirée au Caire. Dans la capitale égyptienne, le Chef de l’Etat prendra part Mercredi au 12ème sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l'OCI au Caire dans ACTUALITES im_05_02_2013_8C’est à 15 h 10 minutes heure de N’Djaména soit 16H 10 minutes en heure locale que l’avion présidentiel a atterri sur le tarmac de l’aéroport international du Caire. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue égyptien Mohamed Morsi.Le Chef de l’Etat a eu droit à tous les honneurs dus à son rang avant de saluer les officiels égyptiens parmi lesquels, le personnel de l’ambassade du Tchad au Caire.

Une brève pause au salon d’honneur de l’aéroport a permis aux deux hommes d’Etat de raffermir davantage, les liens de coopération exemplaire entre le Tchad et la République Arabe d’Egypte. Ensuite, le cortège s’est ébranlé en direction de l’Hôtel « FAIRMONT » où sont logés la plupart des Chefs d’Etat. (suite…)

Accord Cameroun, Tchad, Niger, Nigeria pour lutter contre Boko Haram

Lagos, Nigeria – Le Nigeria signe un accord avec trois pays voisins pour lutter contre Boko Haram. Le gouvernement nigérian a signé un accord avec trois pays voisins dans le cadre de ses efforts pour endiguer la menace de la secte islamiste Boko Haram, responsable de la mort de 935 personnes en deux ans et demi.

Accord Cameroun, Tchad, Niger, Nigeria pour lutter contre Boko Haram  dans INTERNATIONAL Boko-Haram

La secte nigériane, Boko-Haram, fait la terreur.

Le quotidien privé Punch rapporte lundi qu’en vertu de cet accord signé avec le Cameroun, le Tchad et la République du Niger, ces pays vont collaborer en plaçant les suspects sur leur sol sous surveillance et partager leurs renseignements.

Toutefois, le journal ne précise ni la date ni le lieu de la signature dudit accord.

Les autorités nigérianes ont à maintes reprises déclaré que Boko Haram comprenait de nombreux étrangers en son sein.

La semaine dernière, le chef de l’armée, le général de corps d’armée Azubuike Ihejika, a réaffirmé la position du gouvernement selon laquelle, les activités de Boko Haram ne sont pas limitées au Nigeria et que la secte était une menace pour la sous région ouest-africaine.

‘Que la menace que représente Boko Haram dépasse nos frontières n’est pas quelque chose de nouveau. Le plus rapidement nous agirons avec fermeté, mieux c’est pour l’avenir de cette nation’, a-t-il dit.

Pana 07/02/2012

La demande d’adhésion palestinienne très applaudie à l’ONU

mahmoudabbas.jpgLe président Mahmoud Abbas l’a remise hier au secrétaire général des Nations unies. Mais les États-Unis bloquent, et Israël refuse d’évacuer les territoires occupés.

Demande officielle. Mahmoud Abbas a officiellement remis à Ban Ki-moon, hier, à New York, la demande d’adhésion à l’Onu de l’État de Palestine. Le secrétaire général des Nations unies l’a aussitôt transmise au Conseil de sécurité, qui l’examinera lundi.

Le dossier ne devrait pas dépasser ce stade. Car, si la candidature palestinienne obtenait les neuf voix (sur quinze) nécéssaires, lors du passage au vote, les États-Unis exerceraient leur droit de veto. Barack Obama a averti, mercredi, devant l’Assemblée générale de l’Onu : il n’y aura pas de « raccourcis » sur la voie de l’adhésion de la Palestine ; celle-ci n’interviendra qu’après un accord de paix entre les Palestiniens et Israël.

Image de prévisualisation YouTube Le vote n’interviendra avant plusieurs semaines et les Palestiniens considèrent déjà une alternative : le statut d’État observateur, qui ne requiert pas le feu vert du Conseil de sécurité, mais un simple vote de l’Assemblée.

(suite…)

Sarkozy en Libye: « Kadhafi est un danger, il y a un travail à terminer »

Le chef de l’Etat et le Premier ministre britannique, David Cameron, en visite éclair à Tripoli ont été accueillis dans la liesse.

Nicolas Sarkozy accueilli par le président du CNT, Abdel Jalid et le Premier ministre Mahmoud Jibril le 15 septembre 2011 à Tripoli. (AFP PHOTO / POOL / ERIC FEFERBERG) Nicolas Sarkozy accueilli par le président du CNT, Abdel Jalid et le Premier ministre Mahmoud Jibril le 15 septembre 2011 à Tripoli.

Le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique, chefs de file de l’engagement de la coalition en Libye sont arrivés séparément peu après 10h30 à Tripoli pour une visite éclair. Ils ont été accueillis à l’aéroport par le chef du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil et le numéro deux de cette instance Mahmoud Jibril.

A leur arrivée, ils se sont rendus en hélicoptère, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères Alain Juppé et William Hague, dans un hôpital de la capitale libyenne où ils ont parlé avec des blessés.

Le président français et le Premier ministre britannique ont parcouru, dans une grande cohue, les couloirs de cet établissement moderne apparemment non touché par la guerre. Ils sont entrés dans trois chambres, s’entretenant avec des blessés et des médecins.

(suite…)

Robert Bourgi, dernier pilier de la « Françafrique »

articlebourgi.jpgRobert Bourgi, qui dit avoir remis à l’Elysée sous Jacques Chirac des millions de dollars de financements occultes, est le dernier grand acteur de la « Françafrique », une relation privilégiée entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique noire reposant sur des réseaux d’influence.

Cet avocat de 66 ans d’origine libanaise né à Dakar a été jusqu’en 2005 un discret « Monsieur Afrique » officieux de Jacques Chirac à l’Elysée avant de rallier Nicolas Sarkozy, qui lui a remis la Légion d’honneur fin 2007.

Héritier de Jacques Foccart, le grand ordonnateur des affaires africaines du gaullisme, il a noué des liens étroits avec plusieurs dirigeants du continent noir comme Omar Bongo puis son fils Ali, qui lui a succédé à la présidence du Gabon, Denis Sassou-Nguesso (Congo) ou Abdoulaye Wade (Sénégal).

(suite…)

11-Septembre: l’Amérique se recueille

article11septembrereuters.jpgimage70355650.jpgDix ans après les attentats du 11 Septembre 2001, les Etats-Unis étaient plongés dimanche dans le souvenir.

Des larmes, des drapeaux et des fleurs: les Américains unis dans le recueillement ont rendu hommage dimanche aux 3.000 victimes des attentats du 11-Septembre, dix ans après la tragédie à jamais inscrite dans leur mémoire collective.

Ces cérémonies ont rendu hommage aux personnes qui ont péri à New York, Washington et Shanksville, en Pennsylvanie.

« Dans des décennies, des Américains visiteront les monuments à la mémoire de ceux qui sont morts le 11-Septembre. Ils feront courir leurs doigts sur les endroits où les noms de ceux que nous aimions sont gravés dans le marbre et la pierre, et s’émerveilleront des vies qu’ils ont vécues », a déclaré le président Barack Obama, à l’issue d’une journée où il s’est rendu sur les trois sites des attaques de 2001, à New York, en Pennsylvanie (est) et à Washington.

(suite…)

Kadhafi est-il au Niger, au Tchad ?

kadhafi.jpgUn important convoi de véhicules civils et militaires en provenance de Libye a été repéré mardi au Niger. Des rumeurs insistantes évoquent la présence de Kadhafi ou de ses proches au sein de ce convoi, qui a traversé Agadez (nord du pays), et se dirigeait mardi vers la capitale Niamey.

« Il ne s’agit pas de Kadhafi et je ne pense pas que le convoi ait les proportions qu’on lui attribue », a réagi le ministre nigérien des Affaires étrangères Mohamed Bazoum.

Les nouvelles autorités libyennes ont confirmé le passage au Niger voisin d’un important convoi. « Nous pouvons confirmer qu’environ 200 voitures ont traversé de la Libye au Niger, mais nous ne pouvons pas confirmer qui se trouve à bord du convoi », a indiqué Jalal el-Gallal, un porte-parole du Conseil national de transition (CNT). « Ce genre de convoi transporte généralement Kadhafi ou l’un de ses fils », a-t-il relevé.

(suite…)

Sommet UA: tout le monde est d’accord sur le départ de Kadhafi

Un représentant de la rébellion libyenne a affirmé jeudi à l’AFP, à l’occasion de l’ouverture du sommet de l’Union africaine (UA) de Malabo, que tout le monde est d’accord sur le départ de Kadhafi.

kadhafisandwich.jpgTout le monde est d’accord sur le départ de Kadhafi. Certains le disent publiquement, d’autres pas, a affirmé Mansour Sayf Al-Nasr, coordinateur en France de la rébellion, le Conseil national de transition (CNT), en parlant des chefs d’Etat de l’UA.

Bien sûr, nous espérons un soutien de l’Union africaine. La feuille de route est bonne si elle est modifiée, a précisé M. Sayf Al-Nasr qui est arrivé mercredi à Malabo avec deux représentant du CNT dont Abderaman Shalgam, ancien ministre des Affaires étrangères.

M. Sayf Al-Nasr a indiqué avoir rencontré des ministres du Niger, du Mali, du Tchad et de la Mauritanie. Notre idée, c’est de rencontrer le plus de délégations possibles, a-t-il conclu dans la salle de conférence de Malabo avant l’ouverture du sommet auquel il devrait pouvoir assister.

(suite…)

Le Tchad soutient l’UA pour demander un dialogue en Libye

Le Tchad soutient l’Union Africaine pour demander avec beaucoup de forces que le dialogue puisse s’instaurer le plus rapidement possible en Libye. Le Tchad s’inscrit dans la ligne de l ‘Union africaine : il faut un dialogue lorsqu’il y a une crise, a déclaré jeudi à Genève Abderamane Djasnabaille, ministre Chargé des Droits de l’Homme et de la Promotion des Libertés du Tchad.

libye.jpgAu cours d’une conférence de presse, le ministre tchadien a déploré que l’UA n’est pas entendue. « Nous voulons que la voix africaine à travers l’UE soit entendue. Or aujourd’hui, l’Afrique compte peu. Les bombardements continuent. Pour nous, il y a un danger de continuer à bombarder », a indiqué le ministre tchadien.

Le ministre tchadien a affirmé qu »aujourd’hui, pour l’UA et pour le Tchad, nous sommes loins de cette résolution du Conseil de Sécurité », qui disait empêcher le bombardement des civils libyens par des avions du gouvernement libyen. « Pour les perspectives, on ne sait pas si on va finir par la violence, par la guerre. Il faut un dialogue pour empêcher que les libyens de deux côtés d’en souffrir ».

(suite…)

Centrafrique: 7 morts dans des violences à Bangui

bangui.jpgLe bilan provisoire des violences visant des musulmans à Bangui pour la seule journée de mardi fait état de 7 morts et 21 blessés mais celui-ci pourrait s’alourdir alors que les violences se sont poursuivies mercredi, a annoncé le parquet.

On a dénombré pour la journée d’hier (mardi), 7 morts et 21 blessés. Ils sont pour la plupart musulmans d’origine centrafricaine comme le présumé auteur du meurtre des deux enfants qui est arrêté pour nécessité d’enquête, a déclaré Arnaud Djoubaye Abazène, procureur du tribunal de Bangui. Un précédent bilan mardi de source hospitalière faisait état de 2 morts et 21 blessés.

Ce bilan est susceptible de s’alourdir à l’issue de cette seconde journée émaillée de violences dont le pays n’a vraiment pas besoin après tout ce qu’il a vécu, a-t-il dit appelant la population au calme.

Deux enfants portés disparus dimanche ont été retrouvés mardi morts et leurs corps abandonnés dans le coffre arrière d’un véhicule appartenant à un musulman, de sources concordantes.

Cette découverte a entraîné une vague de violences dirigée contre les musulmans, dont beaucoup sont commerçants, et qui se sont étendues mercredi aux quartiers sud et est de Bangui, a constaté un journaliste sur place.

(suite…)

Libye: Situation toujours critique à Misrata

L’Otan a annoncé mardi que le port de Misrata restait accessible bien qu’il soit toujours bombardé par les forces loyales à Mouammar Kadhafi. Un millier d’immigrés et plusieurs centaines de patients, dont des blessés graves, attendent leur évacuation du port libyien, ont indiqué les agences de l’ONU.

misrata.jpg

« La situation à Misrata, soumise à des bombardements intenses, reste critique », mais « le port de Misrata n’est pas fermé » et « nous avons aménagé un couloir » maritime, a déclaré à la presse le vice-amiral Rinaldo Veri, au nom du quartier général de l’opération « Protecteur unifié », à Naples.

(suite…)

1234

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...