Tchad : Idriss Déby entre revanche et vengeance

Comme pour se rassurer, Hassan Syla, le porte-parole du gouvernement tchadien, rappelle : « Rien ne pourra ébranler la quiétude du peuple tchadien, qui ne cédera jamais à la terreur. Le gouvernement poursuivra sans relâche les terroristes de Boko Haram. La secte nigériane s’est trompée de cible et elle rencontrera les forces tchadiennes sur tous les chemins ! »

Tchad : Idriss Déby entre revanche et vengeance dans ACTUALITES idriss-deby-300x229En parlant ainsi de cette attaque particulièrement meurtrière, attribuée ipso facto aux hommes du terroriste Abubakr Shekau, avec au moins 27 morts et 101 blessés dont 57 graves, les autorités de Ndjamena réalisent certainement après coup, qu’à force d’aller défendre devant ses frères africains, elles avaient peut-être un peu oublié de sécuriser leurs arrières.

Violences gratuites

Sinon, comment expliquer ces attaques sanglantes qui ont ciblé la police tchadienne, comme des tueries de revanche, pour sanctionner le Tchad dont les vaillants soldats traquent au Nigeria et ailleurs, les rebelles de Boko Haram, avec hardiesse et héroïsme ?

Ces assauts répétés et bien planifiés interviennent au lendemain de la rencontre sous régionale où les chefs d’Etats des pays du front, sous la houlette nigériane ont décidé de se réorganiser pour éradiquer totalement les multiples agressions des ‘’fous de Dieu’’ que sont les terroristes de la secte Boko Haram, en se donnant les moyens financiers, humains et techniques, pour gagner la guerre contre ces fantassins de la violence gratuite.   

Vengeance contre revanche ?

Le président Idriss Deby ressent donc ces attentats djihadistes comme un affront politico-militaire qu’il se doit de relever. Rapidement. Efficacement. Au risque de laisser sa crédibilité à la merci des envahisseurs d’un soir. Alors, le gouvernement veut sérieusement préparer la riposte, en associant les populations qui sont invitées à la vigilance: «Vous êtes désormais avertis, vous êtes appelés à dénoncer toute personne suspecte et étrangère dans votre communauté. Les services de renseignements seront à vos côtés et une cellule de crise dont vous êtes partie prenante est déjà mise en place.»

Le Tchad devra garder une intelligence sereine pour ne point précipiter une action ratée qui ferait le lit de probables déculottées, qui pourraient un coup dur au mythe de l’invincibilité de l’armée tchadienne en Afrique.

Maria de BABIA pour GCI

2015-GuineeConakry.Info

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...