Archive pour juin, 2015

Tchad : Idriss Déby entre revanche et vengeance

Comme pour se rassurer, Hassan Syla, le porte-parole du gouvernement tchadien, rappelle : « Rien ne pourra ébranler la quiétude du peuple tchadien, qui ne cédera jamais à la terreur. Le gouvernement poursuivra sans relâche les terroristes de Boko Haram. La secte nigériane s’est trompée de cible et elle rencontrera les forces tchadiennes sur tous les chemins ! »

Tchad : Idriss Déby entre revanche et vengeance dans ACTUALITES idriss-deby-300x229En parlant ainsi de cette attaque particulièrement meurtrière, attribuée ipso facto aux hommes du terroriste Abubakr Shekau, avec au moins 27 morts et 101 blessés dont 57 graves, les autorités de Ndjamena réalisent certainement après coup, qu’à force d’aller défendre devant ses frères africains, elles avaient peut-être un peu oublié de sécuriser leurs arrières.

Violences gratuites

Sinon, comment expliquer ces attaques sanglantes qui ont ciblé la police tchadienne, comme des tueries de revanche, pour sanctionner le Tchad dont les vaillants soldats traquent au Nigeria et ailleurs, les rebelles de Boko Haram, avec hardiesse et héroïsme ?

Ces assauts répétés et bien planifiés interviennent au lendemain de la rencontre sous régionale où les chefs d’Etats des pays du front, sous la houlette nigériane ont décidé de se réorganiser pour éradiquer totalement les multiples agressions des ‘’fous de Dieu’’ que sont les terroristes de la secte Boko Haram, en se donnant les moyens financiers, humains et techniques, pour gagner la guerre contre ces fantassins de la violence gratuite.    (suite…)

Tchad : le bilan provisoire du double attentat à N’Djamena s’élève à 23 morts

Le Tchad, en première ligne dans la guerre contre les islamistes armés nigérians de Boko Haram, a été frappé lundi par un double attentat-suicide meurtrier.

Tchad : le bilan provisoire du double attentat à N'Djamena s’élève à 23 morts  dans ACTUALITES 11536128_1034507273228466_974195486834391958_n-225x300Quatre kamikazes ont attaqué simultanément dans la matinée le commissariat et l’école de police, faisant au moins 23 morts et 101 blessés, selon un communiqué du gouvernement tchadien lu à la radio. Ce sont les premières attaques du genre à frapper la capitale tchadienne. Le bilan est lourd car de nombreux stagiaires étaient en formation lundi matin à l’école de police.

En milieu de journée, dans un communiqué lu sur les médias d’Etat, le gouvernement tchadien a accusé les islamistes nigérians de Boko Haram d’être à l’origine de cette action meurtrière. «Boko Haram se trompe de cible, ces terroristes sans foi ni loi seront débusqués et mis hors d’état de nuire où qu’ils soient», affirme-t-il

Après ce double attentat, de nombreuses forces de sécurité se sont déployées dans la ville, où les mesures de sécurité avaient été considérablement renforcées depuis plusieurs mois face à la menace d’attaques de Boko Haram. Le gouvernement tenait de son côté une réunion de crise sur ces attentats en l’absence du président Idriss Déby Itno, attendu dans la journée à N’Djamena de retour d’Afrique du Sud où il a participé au sommet de l’Union africaine (UA), selon une source officielle.

La France a rapidement condamné ces attaques meurtrières et assuré le Tchad de son «soutien dans la lutte contre le terrorisme», dans une déclaration du ministère des Affaires étrangères. «La France condamne les attaques perpétrées le 15 juin contre le commissariat général et l’école de police de N’Djamena», a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay.

Le Tchad – comme le Cameroun voisin, lui aussi engagé contre le groupe islamiste – redoutait depuis des mois des attaques de ce genre sur son sol. N’Djamena ne se trouve qu’à une cinquantaine de kilomètres du nord-est du Nigeria où sévit Boko Haram mais la ville est quadrillée par les forces de sécurité et les services de renseignements tchadiens.

10405498_1112788895404095_318566097378332442_n-300x111 dans ACTUALITES

5.000 soldats tchadiens engagés contre Boko Haram

Le Tchad est un allié de poids pour Paris dans la lutte contre les groupes jihadistes en Afrique sahélienne. C’est à N’Djamena que l’armée française a établi l’état-major de son opération Barkhane de lutte contre ces groupes. Après le Mali, le président Déby a engagé son armée en février au Nigeria contre les islamistes de Boko Haram, dont le chef Abubakar Shekau a menacé à plusieurs reprises de s’en prendre aux intérêts tchadiens. L’armée tchadienne participe en première ligne depuis février à une opération militaire régionale visant à chasser le groupe islamiste de pans entiers de territoire qu’il avait capturés dans le nord-est du Nigeria. (suite…)

N’Djaména frappée par deux attentats-suicide

Deux attentats-suicide ont visé lundi le commissariat central de N’Djamena et l’école de police du Tchad, faisant de nombreux morts, a indiqué à l’AFP un responsable de la police tchadienne.

N'Djaména frappée par deux attentats-suicide dans ACTUALITES 11401337_10204409393055393_225981608879129099_n-300x223Ces attentats ont également fait des blessés, a ajouté sous couvert d’anonymat ce responsable de la police de la capitale, où les mesures de sécurité avaient été considérablement renforcées depuis plusieurs mois face à la menace d’attaques des islamistes armés nigérians de Boko Haram.

Des forces de sécurité ont pris position dans la ville après les attentats, selon des habitants. Le gouvernement tenait de son côté une réunion de crise sur les attaques, a-t-on indiqué par ailleurs de source officielle.

Le Tchad a engagé son armée au Nigeria contre les islamistes de Boko Haram, dont le chef Abubakar Shekau a menacé à plusieurs reprises de s’en prendre aux intérêts tchadiens.

La semaine dernière, le Nigeria et ses voisins ont convenu de mettre sur pied d’ici juillet une force régionale dont le but affiché est d’écraser l’insurrection de Boko Haram, désormais affilié au groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui a fait plus de 15.000 morts depuis 2009.

Kévin N’Doram passe pro à l’AS Monaco

Kévin N'Doram passe pro à l'AS Monaco dans ACTUALITES kevin-ndoramKévin N’Doram, fils de l’ancien international tchadien, Japhet, a signé son premier contrat professionnel avec l’AS Monaco, comme pressenti ces dernières semaines. Champion de France U19 avec le club de la Principauté en 2013, il évolue au poste de défenseur central.

Je suis très heureux d’officialiser la signature de mon premier contrat professionnel avec l’AS Monaco mon club de cœur et formateur.  Je voudrais remercier toutes les personnes qui m’ont accompagné durant mon parcours, les personnes qui ont toujours su m’encourager, me conseiller, mais surtout me recadrer quant il le fallait. En espérant que c’est le début d’une belle et longue carrière. Seuls les vrais me connaissent et savent que  » Je me suis fait tout seul « 

Source: lequipe.fr

Eliminatoires CAN 2017: L’équipe nationale de football du Tchad chassée de son hôtel à Paris pour non paiement de la facture

Selon certaines informations relayées par la presse, les joueurs de l’équipe nationale tchadienne seraient entrés en grève et refusent de quitter Paris pour Kaduna au Nigeria où ils doivent livrer leur première rencontre des éliminatoires de la CAN 2017 ce samedi 13 juin 2015. La direction de l’hôtel où sont logés les Saos a décidé de les virer de l’hôtel pour des factures non-payées.

Eliminatoires CAN 2017: L’équipe nationale de football du Tchad chassée de son hôtel à Paris pour non paiement de la facture dans ACTUALITES sao-tchadLes Sao qui refusent de quitter Paris pour Kaduna, revendiquent entre autres, les primes de casernement, les frais de mission, de transport, et leur prise en charge. Pendant leur séjour à Paris, les Saos ont livré une rencontre amicale contre la Guinée Conakry et les Saos ont eu à arracher la victoire (2-1) à la dernière minute du temps réglementaire.

Au moment où les tchadiens réclament les primes, les Super Eagles qui les attendent à Kaduna samedi prochain ont décidé de reverser les primes du match contre le Tchad à un orphelinat. En pleine préparation de leur premier match éliminatoire à la CAN 2017 face au Tchad, les joueurs de la sélection nigériane ont pris le temps de se rendre à l’orphelinat Jésus-Christ de Kubwa où des produits alimentaires, articles de toilette et autres produits de première nécessité ont été remis aux enfants de la structure. Ils ont également indiqué que leurs primes de match face aux Saos du Tchad seraient reversées à l’orphelinat afin de lui permettre d’y améliorer l’hébergement et la qualité de l’enseignement.

Boko Haram : Mini-sommet des cinq pays du Lac Tchad

Le nouveau président nigérian, Muhammadu Buhari accueille ce jeudi à Abuja, les dirigeants des différents pays confrontés à la menace de Boko Haram, pour améliorer les moyens de lutte de la coalition militaire régionale contre la secte terroriste. 

idriss deby et Muhammadu BuhariFace à la menace grandissante que fait peser la mouvance islamiste sur la région du lac Tchad, les différents pays de la coalition militaire régionale ont décidé de se réunir dans la capitale nigériane afin de boucler les derniers préparatifs à l’instauration d’une nouvelle alliance régionale plus soudée. Cette rencontre rassemble autour de la table des discussions, les chefs d’Etat du Niger, du Nigeria, du Tchad, du Cameroun et du Benin, les cinq pays formant la coalition régionale anti-Boko Haram. 

Le mini-sommet a été précédé par des discussions préalables, entamées dès mardi, entre les dirigeants militaires des cinq pays de la région du lac Tchad. Deux jours ont été nécessaires aux ministres de la Défense et aux chefs militaires des armées des cinq pays pour se mettre d’accord sur les modalités d’instauration d’une nouvelle coalition militaire régionale.

D’après des sources informées à Abuja, cette nouvelle force aura le soutien de l’Union Africaine (UA). Elle sera aussi plus homogène que l’actuelle coalition militaire qui souffre d’une dispersion au niveau du commandement et des décisions stratégiques. Pour mener à bien la mission de lutte contre la secte islamiste Boko Haram, les membres de cette force régionale prévoient de débourser quelque 30 millions de dollars durant les 12 prochains mois, pour la construction du nouveau siège de la force qui sera basé à Ndjamena au Tchad. 

Le commandement de la force sera dirigé par un haut gradé militaire nigérian. Pour se faire, Buhari a ordonné le transfert du quartier général (QG) de son armée à Maiduguri, ville du nord-est du pays, le fief de la mouvance islamiste Boko Haram.

Abuja © 2015 Agence Afrique

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...