Le Tchad met en garde toute répercussion contre les réfugiés centrafricains

Le Tchad met en garde toute répercussion contre les réfugiés centrafricains dans ACTUALITESLes autorités tchadiennes ont renforcé la sécurité autour des sites et camps de réfugiés centrafricains au Tchad. Non seulement le gouvernement interdit toute répercussion contre les réfugiés centrafricains au Tchad, mais rappellent que toute personne tentant de porter atteinte aux réfugiés centrafricains sera immédiatement punie par la loi.

Les réfugiés centrafricains sont toujours protégés et en sécurité, selon le Premier ministre tchadien. La barbarie perpétrée contre les ressortissants tchadiens en Centrafrique ne doit pas entraîner les tchadiens à la haine contre leurs frères réfugiés ou résidents au Tchad. Interrogé sur le nombre de centrafricains au Tchad, un haut responsable tchadien a indiqué à Alwihda que les centrafricains au Tchad sont chez eux et nous ne les considérons pas comme des étrangers ou des réfugiés, c’est pourquoi leur nombre que nous estimons à plus de 200 000 à 300 000 personnes sont en sécurité. Certaines organisations estiment le nombre à 500 000 personnes.

Depuis le début du mois de mars, plus de 30 000 personnes ont quitté la Centrafrique pour se rendre dans le district de Sido au sud du Tchad. Ces réfugiés rejoignent ainsi les 29 000 autres qui sont déjà dans la région depuis 2012. « Leur récente arrivée accroît la pression sur les ressources disponibles dans les camps tchadiens situés près de la frontière centrafricaine », explique Bonaventure Wakara, directeur national de CARE au Tchad. « À cause du manque de matériaux permettant de confectionner des abris, certains réfugiés ont passé près d’une semaine à dormir sous les arbres. Nous sommes de plus en plus préoccupés par l’approvisionnement en eau, les infrastructures sanitaires, la nourriture et la situation dans les écoles. »

Alwihda

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...