Centrafrique : grogne des musulmans contre les soldats français à Bangui

Centrafrique : grogne des musulmans contre les soldats français à Bangui dans ACTUALITES arton36142-f1332-300x168Des milliers de musulmans ont manifesté pacifiquement, ce dimanche, à Bangui pour protester contre l’armée française, après la mort, quelques heures plus tôt, de trois combattants de l’ex-rébellion Séléka, au cours d’un accrochage avec des soldats français.

Dimanche matin, trois combattants Séléka ont été tués dans un accrochage avec des soldats français, au cours d’une opération de désarmement des groupes armés dans un quartier nord de la ville. Ce qui a provoqué un accès de colère d’une partie de la population descendue dans la rue. « Non à la France », « Hollande criminel ! », scandaient notamment les manifestants, qui entendaient dénoncer « la partialité » des militaires français déployés depuis début décembre en République centrafricaine (RCA), où ils tentent de mettre fin à des violences inter-religieuses à grande échelle. Rassemblés dans le centre-ville, les protestataires, portant pancartes, ont marché pendant près d’une heure sur une grande avenue, vers le quartier musulman PK-5. Le rassemblement s’est déroulé sans incident, dans une ville pourtant à feu et à sang, depuis trois semaines entre chrétiens et musulmans.

Selon l’AFP, l’état-major français a refusé de s’exprimer sur le sujet jusqu’à présent. Selon le chef de l’une des factions de la Séléka, Abacar Sabone, les trois ex-rebelles ont été tués « alors qu’ils étaient armés, certes, mais ils n’avaient montré aucun hostilité envers les Français et n’ont pas fait usage de leurs armes ».

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...