Archive pour 19 décembre, 2013

Tchad : La Suisse accorde 7,6 millions de francs suisses en faveur du programme Eau Hygiène et Assainissement

La Coopération Suisse a accordé 7,6 millions de francs suisses (plus de 8 millions USD) en faveur du programme Eau, Hygiène et Assainissement de l’UNICEF au Tchad.

Tchad : La Suisse accorde 7,6 millions de francs suisses en faveur du programme Eau Hygiène et Assainissement dans SOCIAL photo_resized_main-300x225Ce financement qui couvre la période 2013-2016 a pour objectif de réduire la prévalence des maladies diarrhéiques d’origine hydrique à travers un accès amélioré à l’eau potable, l’hygiène et aux services d’assainissement pour plus de 297.000 personnes dans les districts sanitaires du Tchad.

« Un accès limité à l’eau potable est synonyme de prévalence de maladies hydriques comme la diarrhée, d’autant plus que cet accès déjà limité est doublé de la pratique de la défécation à l’air libre. C’est pour cette raison que la Coopération Suisse contribue aux interventions menées par le Gouvernement, en collaboration avec l’UNICEF », a déclaré Didier Douziech, Directeur de la Coopération Suisse au Tchad. (suite…)

Tchad : Abdoulaye Djonouma, le roi de la gomme arabique

Il a fait de son pays le deuxième exportateur mondial de gomme arabique. À 85 ans, l’ancien ministre et actuel patron de la Société commerciale du Chari et du Logone, Abdoulaye Djonouma, se bat pour une industrialisation de la filière.

Tchad : Abdoulaye Djonouma, le roi de la gomme arabique dans ECONOMIE abdoulaye-djonouma-sccl_abdel-nasser-garboa-ja-300x222Sur la table basse du grand salon qui lui sert de bureau depuis qu’il a décidé de se retirer peu à peu des affaires, des parapheurs, des sachets contenant différentes variétés de gomme arabique, des documents de projets dont quelques-uns lui tiennent particulièrement à coeur… Même s’il a pris du recul, Abdoulaye Djonouma, le directeur général de la Société commerciale du Chari et du Logone (SCCL), garde une vision pointue des besoins de l’entreprise. « Il nous faut absolument un atomiseur : cette machine nous permettra de réduire la gomme en poudre propre, et nous pourrons ainsi accroître nos marges et créer davantage d’emplois », explique-t-il. Assis à côté du vieil homme, Youssouf, son assistant chargé des affaires courantes, acquiesce et glisse par moments de petites notes à son patron.

Équation

À 85 ans, Abdoulaye Djonouma se fait de plus en plus rare au siège de la SCCL. Mais en cette fin de campagne d’expédition des commandes, on a cependant pu le voir, comme à l’accoutumée, surveiller les trieuses remplir les derniers sacs de gomme crachés par les calibreuses. Cette année, les commandes sont estimées à un peu moins de 20 000 tonnes pour l’ensemble des huit exportateurs qui se partagent le marché de la gomme arabique au Tchad, dont 3 000 t pour la SCCL. « C’est une année moyenne, et cela nous interpelle sur la nécessité de transformer la gomme sur place en respectant les exigences de qualité », indique le directeur général. (suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...