Archive pour 27 novembre, 2013

Le Mayo-Kebbi, nouvelle région clé dans la politique tchadienne

La nomination d’un nouveau Premier ministre au Tchad continue de susciter beaucoup de commentaires. Kalzeubet Pahimi Deubet est originaire du Mayo Kebbi, plus précisément la zone de léré, tout comme le ministre de la Justice, Jean-Bernard Padaré et Saleh Kebzabo, l’une des principales figures de l’opposition. Du jamais vu au Tchad. Le Mayo Kebbi, à l’approche de nouvelles échéances électorales, normalement des régionales l’an prochain, semble faire l’objet de toutes les convoitises avec ses deux régions qui ont longtemps été considérées comme des fiefs de l’opposition.

Le Mayo-Kebbi, nouvelle région clé dans la politique tchadienne  dans ACTUALITES ph.-4-300x260D’abord, il y a cette route tant espérée : Kelo-Pala-Léré. Une route commerciale historique vers le Cameroun qui jusqu’ici n’avait pas été goudronnée. Première pierre, appel d’offre, une promesse de désenclavement et d’emplois. Tous les hommes politiques de la région affirment l’avoir demandé depuis des années, sans jamais avoir l’impression d’être entendus. Mais c’est aujourd’hui en cours.

Il y a aussi l’organisation à Bongor, une première, de la fête du 1er décembre qui célèbre l’accession au pouvoir d’Idriss Deby et qui permet surtout à la ville concernée de bénéficier de toute une série de travaux, rénovations et constructions. Considéré comme un fief de l’opposition, le Mayo Kebbi avait été jusque-là délaissé, reconnait un membre du parti au pouvoir. Mais plus question de faire l’impasse pour les élections à venir, et surtout pas avec l’introduction de la biométrie. Le Mayo Kebbi est considéré par beaucoup comme l’un des plus grands réservoirs de voix du Tchad. (suite…)

Le Tchad déterminé à ne plus voir d’enfant dans son armée

Le Tchad déterminé à ne plus voir d’enfant dans son armée dans ACTUALITES enfants_soldats_au_darfour_mode_une-234x300Longtemps accusé d’utiliser des enfants dans son armée, le Tchad, avec l’appui du Système des Nations Unies et des ONG, travaille activement pour atteindre l’objectif ambitieux de « zéro enfant associé aux forces et groupes armés ». L’objectif est aujourd’hui atteint, mais il doit être pérennisé, de l’avis des acteurs et observateurs.

« D’importantes étapes ont été franchies par le pays, à savoir entre autres, la nomination par décret présidentiel d’un point focal sur les questions d’enfants associés aux forces et groupes armés au sein du ministère de la Défense, la signature et la dissémination d’une directive présidentielle portant sur le respect des conditions de l’âge au recrutement au sein de l’Armée nationale tchadienne, et surtout les missions de formation, de sensibilisation et de vérification dans les zones de défense et de sécurité du Tchad », déclare le général de brigade Tamlengar Kimtolde Mathias, chef d’Etat-major particulier du ministère délégué à la présidence de la République chargé de la Défense et des Anciens combattants.

Du 15 août au 12 octobre 2013, le gouvernement tchadien, avec l’appui du Système des Nations-Unies, a organisé une mission de dissémination des notions de droits et de la protection de l’enfant dans les huit zones de défense et de sécurité de l’armée tchadienne. Cette mission a permis de visiter, former, sensibiliser et vérifier pendant les revus de troupes près de 4.000 hommes de rang. (suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...