Archive pour 8 novembre, 2013

Mali: les journalistes de RFI « assassinés par les forces du mal » (Déby)

Les deux journalistes français de Radio France Internationale tués le 2 novembre à Kidal (Mali) ont été « assassinés par les forces du mal », a déclaré jeudi soir le président tchadien Idriss Déby Itno.

Mali: les journalistes de RFI « assassinés par les forces du mal » (Déby) dans ACTUALITES image11-300x173« Je présente mes condoléances à la France, au groupe RFI et aux familles des disparus suite à l’assassinat par les forces du mal au Mali » de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a ajouté le président tchadien lors d’un point de presse avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

« C’est vous dire que les jihadistes n’épargnent aucune personne, aucune catégorie socio-professionnelle, aucun territoire », a-t-il ajouté, en demandant aux journalistes de « ne pas se décourager ».

Le Tchad a engagé son armée dans la lutte contre les islamistes armés au Mali.

De toutes les armées africaines présentes au Mali, intégrées à la Mission de l’ONU au Mali, celle du Tchad a été en première ligne au côté de l’armée française dans la traque des jihadistes, en particulier dans le massif des Ifoghas (extrême nord-est), où se trouve Kidal. Les soldats tchadiens ont payé un lourd tribut, avec une quarantaine de tués.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon au Tchad

Ban Ki-moon veut une « solution durable aux problèmes du Sahel »

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon au Tchad dans ACTUALITES imagesLe secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a réclamé jeudi à N’Djamena « une solution durable aux problèmes du Sahel », au terme d’une tournée qui l’a conduit dans quatre pays de cette vaste région de l’Afrique où plusieurs Etats sont confrontés à des crises politique, sécuritaire ou humanitaire.

« Nous sommes heureux d’être au Tchad pour nous employer à trouver une solution durable aux probèmes du Sahel », a déclaré M. Ban lors d’un bref point de presse après un entretien avec le président tchadien Idriss Déby Itno.

Saluant le « rôle vital que joue le Tchad pour la paix » sur le continent, le secrétaire général a « encouragé le Tchad à collaborer avec les pays du Sahel », assurant que ce pays pouvait « compter sur l’ONU et les partenaires au développement ».

De toutes les armées africaines présentes au Mali, intégrées à la Mission de l’ONU au Mali, celle du Tchad a été en première ligne au côté de l’armée française dans la traque des jihadistes, en particulier dans le massif des Ifoghas (extrême nord-est). Les soldats tchadiens ont payé un lourd tribut, avec une quarantaine de tués. (suite…)

Les hommages à Ghislaine Dupont et Claude Verlon

Froidement assassinés à Kidal dans les zones touareg, les deux journalistes de RFI étaient connus de tous les auditeurs africains. 

Les hommages à Ghislaine Dupont et Claude Verlon dans ACTUALITES claude_verlon_cdi_polemoyenexterne_inside_right_content_pm_v8-214x300 ghislaine-dupontok_inside_right_content_pm_v8-165x300 dans INTERNATIONAL

A peine arrivée, toute la ville savait qu’elle était là. Ghislaine Dupont ne pouvait pas rêver d’un peu d’anonymat, même dans une cité poussiéreuse comme Kidal, perdue au milieu du ­désert.

Les « gens de RFI » sont des personnalités en Afrique. Et Ghislaine Dupont était une habituée de ces reportages au contact des populations africaines. Elle a vécu sur le continent dès son enfance et consacré une bonne partie de sa carrière à couvrir les nouvelles de la région. Diplômée de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris, âgée de 57 ans, elle s’était rapidement orientée vers les radios libres avant de rejoindre RFI en 1986. Elle a sillonné toute la ­région pendant des années, couvert les guerres d’Angola, d’Erythrée, du Soudan, ainsi que le génocide du Rwanda. Elle avait entre autres vécu au Maroc puis, longtemps, en République démocratique du Congo où elle avait pris un congé sabbatique pour créer et animer radio Okapi, devenue la première radio du pays dans les années 2000. Connue pour son indépendance ­farouche et sa détermination, Ghislaine Dupont sera même expulsée de Kinshasa lors de l’élection présidentielle de 2006 pour sa trop grande ­liberté de ton à l’antenne. (suite…)

Tchad: Le président Idriss Deby en Afrique du Sud

Des dirigeants africains ont entamé hier mardi dernier en Afrique du Sud des pourparlers pour la formation d’ici la fin de l’année d’une force d’intervention rapide pour régler les crises sur le continent. A cet effet, le Président de la République tchadienne a quitté, le 4 novembre au matin, Amdjarass pour Pretoria, en Afrique du sud. Idriss Déby y prend part, à une réunion de haut niveau sur la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises en Afrique (CARIC).

Tchad: Le président Idriss Deby en Afrique du Sud dans ACTUALITES 1383736640966-300x221Cette force devrait «permettre à l’Afrique d’agir rapidement et de manière indépendante pour répondre aux défis sécuritaires urgent auxquels le continent fait face», a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma, hôte du sommet auquel participent notamment le Tchad, la Tanzanie et l’Ouganda. La Force africaine en attente (FAA, aura une capacité exclusivement militaire, pourvue d’une grande réactivité pour intervenir rapidement, sur décision politique, en cas de conflit sur tout le continent. Lors de cette réunion, le Président de la République Idriss Deby Itno prononcera un important discours, dans lequel, il appellera les pays africains à compter d’abord sur eux-mêmes, et donc, à créer une véritable synergie, afin de rétablir la paix et la sécurité dans les zones en conflit. (suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...