Le Tchad promet d’éradiquer la famine en 2015

Le Tchad promet d’éradiquer la famine en 2015 dans ACTUALITES arton207723Le gouvernement tchadien a promis de lancer un ambitieux projet visant à éradiquer l’instabilité alimentaire dans ce pays menacé de famine, avec un tiers de ses enfants souffrant de malnutrition chronique.Dans un communiqué publié lundi, après le lancement par le Tchad de son vaste projet de sécurité alimentaire, sous la présidence du Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, l’administrateur du PNUD, Helen Clark, a déclaré que les dirigeants tchadiens avaient également exprimé leur confiance de voir ce lancement donner un coup de fouet aux efforts visant à l’atteinte des OMD.

Le projet d’un coût estimé à un milliard de dollars pour une durée de trois ans, mettra en synergie des officiels gouvernementaux et des acteurs locaux et internationaux du développement pour identifier les goulots d’étranglement et les solutions pratiques pour résoudre graduellement le problème de l’insécurité alimentaire au Tchad.

L’objectif de ce projet est de réduire de moitié, le taux de malnutrition dans le pays et ramener la proportion de la population souffrant de faim chronique à moins de 21% à l’horizon 2015.

Ces efforts qui s’inscrivent dans le cadre du Plan National de Développement du Tchad devraient réduire davantage la pauvreté et accélérer la réalisation des autres objectifs de développement, notamment ceux relatifs à la santé maternelle et à la mortalité infantile.

Le programme sera essentiellement axé sur le développement de la petite irrigation, de même que l’accès aux semences, aux engrais et aux équipements pour les petits producteurs, avec un accent particulier sur les femmes.

Il s’évertuera également à diversifier les cultures et à former les paysans aux techniques d’adaptation aux changements climatiques.

Source: starafrica.com

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...