Archive pour septembre, 2013

Pétrole: le Tchad va tripler sa production

Pétrole: le Tchad va tripler sa production dans ACTUALITES pl2-e1371852553492Le ministre tchadien des Finances, Atteib Doutoum, espère le triplement de la production du pétrole de son pays à partir de 2015. L’entrée en production d’un champ pétrolier à proximité du lac Tchad nourrit un tel optimisme.  

Le pays du Sahel pourrait atteindre la barre des 200 000 barils / jour en 2014, puis dépasser le cap des 300 000 en 2015. Si ces prévisions ministérielles s’avéraient,  le Tchad vivrait un véritable retournement de tendance.

En effet,  la production  est tombée à 97 000 en 2013  barils contre 110 000 barils en 2012. Membre de la CEMAC (Communauté des Etats de l’Afrique Centrale), le Tchad va connaitre une croissance de 4% en 2013 contre 9% en 2012.   Le pays présidé par Idriss Deby Itno depuis 1990  tire environ 2 milliards de dollars annuels de l’or noir. (suite…)

Tchad : mariage homosexuel à Abeché

Tchad : mariage homosexuel à Abeché dans ACTUALITES 44207600_06palais_afp-300x216Un mariage homosexuel célébré à Abeché annonce le quotidien progrès numéro 3718. Dans la matinée du 20 septembre 2013 au bar “Belle Vue” sis au quartier Taradona le public assiste médusé à une scène inhabituelle. Un mariage entre deux hommes était en train d’être célébré.

L’homme candidat pour devenir, l’épouse de l’autre s’est travestie en femme. Il était vêtu d’une robe de marié rehaussé d’un voile de parure en or, bien maquillé, il portait du rouge à lèvres et du henné aux pieds. La cérémonie a été malheureusement pour eux interrompus par les forces de l’ordre qui ont été alertées par les badauds et autres curieux venu assister à cet événement insolite tant il n’est pas dans les mœurs locales de s’adonner à telle pratique. Tout le monde a été mis aux arrêts, les mariés en puissance, les témoins et ami(e)s, les alcoolos réguliers de l’établissement, le tenancier, tous ont embarqué. (suite…)

Intervention d’un contingent tchadien en RCA: Pourquoi maintenant?

Intervention d'un contingent tchadien en RCA: Pourquoi maintenant?  dans ACTUALITES rebelles-de-seleka-sur-le-terrain-300x199On l’avait vivement souhaité et c’est désormais chose faite. Le Tchad vient d’envoyer un contingent de quatre cents hommes en Centrafrique pour aider le président Michel Djotodia à désarmer la Séléka, du nom de cette force rebelle coalisée qui a renversé François Bozizé, le 24 mars dernier.

Une décision, somme toute salutaire, ce d’autant que la dissolution prononcée de la Séléka par le président Djotodia ne pouvait être effective, tant que le Tchad, faiseur de roi dans la sous-région, ne s’y impliquait pas. La situation sécuritaire est si délétère en Centrafrique qu’elle exige que l’on prenne le taureau par les cornes. C’est ce que semble avoir compris le président Idriss Déby, lui qui a toujours considéré la Centrafrique comme son arrière-cour. La preuve est que du défunt Ange-Félix Patassé à Michel Djotodia en passant par François Bozizé, chacun a bénéficié à un moment donné, du soutien du Tchad pour parvenir au pouvoir. C’est dire que le Tchad de Déby a toujours soufflé le froid et le chaud en Centrafrique, suivant que ses intérêts sont menacés ou pas. Cela dit, on peut se demander pourquoi le président Déby a tant attendu avant d’envoyer des troupes pour appuyer les autorités centrafricaines dans la restauration de la paix et de la sécurité dans leur pays. Pourquoi avoir attendu que la situation pourrisse avant d’aller y jouer les pompiers ? Déby aurait dû envoyer ses troupes plus tôt, surtout au moment où les éléments de la Séléka faisaient la pluie et le beau temps en rackettant et en pillant les populations centrafricaines. (suite…)

Discours du président Idriss Deby Itno à l’occasion de la 68ème session de l’assemblée générale des Nations Unies

Discours du président Idriss Deby Itno à l'occasion de la 68ème session de l'assemblée générale des Nations Unies dans ACTUALITES 1379415_483082041810087_1351293870_n-300x292«Notre conviction profonde est qu’il faut combattre le terrorisme avec la dernière énergie pour freiner son expansion et l’éradiquer définitivement… Le Tchad est décidé à apporter sa contribution à l’établissement de la sécurité, de la paix et de la stabilité partout».
———————–
Mesdames, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement ;
Monsieur le Président ;
Monsieur le Secrétaire Général ;
Mesdames, Messieurs,
Permettez-moi tout d’abord, de féliciter le nouveau Président de l’Assemblée Générale, Monsieur John Ashe, son Prédécesseur Monsieur Vuk Jeremic et le Secrétaire Général Ban Ki Moon pour le travail accompli depuis la précédente Session.
Monsieur le Président ;
Le thème de notre débat général à savoir : «Programme de développement pour l’après 2015 : plantons le décor », est assurément au cœur de nos préoccupations.
L’échéance de 2015 que nous nous sommes fixés arrive bientôt à son terme. Le constat général est que de nombreux pays continuent d’accuser un réel déficit quant au financement des Objectifs du Millénaire pour le Développement, l’Aide Publique au développement et l’allégement de la dette.
Il est regrettable de constater que tous les engagements pris pour booster les économies et parvenir au développement n’ont pas abouti aux résultats escomptés, et ce, malgré la grande mobilisation internationale. (suite…)

Mali: que sont devenus les soldats tchadiens de Gao?

Mali: que sont devenus les soldats tchadiens de Gao?  dans ACTUALITES soldats-tchadiens-a-gao-le-27-janvier-20131-300x294Les 167 soldats tchadiens qui ont quitté, le 16 septembre, leur base de Tessalit – dans le nord-est du Mali – pour réclamer le paiement d’arriérés de salaire ainsi qu’une relève – sont d’abord arrivés à Gao, où ils ont organisé une soirée arrosée et agitée. Mais depuis, aucune information n’a filtré sur leur cas. RFI a mené l’enquête.

À Gao, il y a ceux qui ne veulent pas commenter l’affaire des militaires tchadiens, comme le colonel Coulibaly, de l’armée malienne, basée sur les lieux.

« Par rapport aux soldats tchadiens, je pense qu’il faut poser cette question à la Mission des Nations unies au Mali [Minusma, NDLR] », a déclaré le colonel malien. Et lorsque le journaliste a insisté, sous forme de question : « Mais les soldats tchadiens sont sur le territoire malien, mon colonel ? », il a répondu : « Mon cher, je vous en prie ».

Ensuite, il y a ceux qui abordent la question mais dans des termes diplomatiques. C’est le cas du Général Sembé, patron de la Minusma pour la région de Gao et de Kidal. (suite…)

Le Tchad annonce officiellement sa candidature à un siège au Conseil de sécurité

Le Tchad annonce officiellement sa candidature à un siège au Conseil de sécurité dans ACTUALITES 562875-300x238Le président du Tchad, Idriss Déby Itno, a annoncé mercredi lors du débat général de l’Assemblée générale la candidature de son pays au Conseil de sécurité de l’ONU, selon un communiqué de l’ONU rendu public le même jour sur son site internet.

« Cette orientation fondamentale est la motivation essentielle de notre candidature à un poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité pour la période 2014-2015″, a annoncé le président tchadien, en rappelant que son pays a fourni le plus important contingent militaire au Mali, avec plus de 2.000 hommes, et pas moins de 900 en République centrafricaine.

Selon lui, près de 1.800 soldats tchadiens vont intégrer les effectifs de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Le Tchad a également envoyé des troupes dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo (RDC) et en Haïti.

S’agissant de la République centrafricaine, M. Déby a appelé le Conseil de sécurité à adopter une résolution vigoureuse prévoyant des modalités d’appui logistique et financier à la Mission internationale de soutien (MISCA). (suite…)

Trois nouvelles compagnies aériennes au Tchad

Trois nouvelles compagnies aériennes au Tchad  dans ACTUALITES ram02A la fin de cette année, trois nouvelles compagnies aériennes – Turkish Airlines, Royal Air Maroc et Egyptair – desserviront N’Djamena, la capitale du Tchad, au départ de leur base respective.

Turkish Airlines et Royal Air Maroc (RAM) arriveront à N’Djamena dans une rotation triangulaire. A partir du 1er décembre 2013, la compagnie nationale de Turquie, Turkish Airlines, proposera quatre vols par semaine sur cette route, opérés en Boeing 737-800 pouvant accueillir 20 passagers en Premium et 145 en Economie. Les départs sont programmés à l’aéroport d’Istanbul – Atatürk mardi, jeudi, samedi et dimanche à 20h50 pour arriver dans le nord du Nigeria le lendemain à 1h20, et en repartir à 2h15 pour se poser à 3h30 à N’Djamena. Les vols retours décolleront du Tchad lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 4h25 pour atterrir à 10h50 à Istanbul. (suite…)

Investiture d’IBK: Idriss Déby est le plus applaudi

Investiture d'IBK: Idriss Déby est le plus applaudi  dans ACTUALITES 020092013083946000000idirca-300x171Ibrahim Boubacar Keïta a fêté sa seconde investiture à la présidence du Mali devant près de 50 000 personnes réunies, jeudi, au stade du 26 mars à Bamako. Retour sur les temps forts de cette journée historique à laquelle une vingtaine de chefs d’État a assisté.

  • Quelques absents, beaucoup de présents

Ce ne fut pas la marée de chefs d’État annoncée. L’entourage du nouveau président tablait sur 25 à 30 pour assister à la cérémonie d’investiture d’Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le 19 septembre, au stade du 26-Mars de Bamako. Il y en a eu finalement une petite vingtaine. « C’est énorme ! », observait tout de même le ministre des Affaires étrangères d’un pays voisin qui en aurait volontiers accueilli ne serait-ce que la moitié lors de l’investiture de son président, il y a quelques années. Parmi les principaux absents : le Sud-Africain Jacob Zuma, la Libérienne Ellen Jonhson Sirleaf, le Sierra-Leonais Ernest Bai Koroma, le Camerounais Paul Biya et le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Abdelaziz Bouteflika, souffrant, était tout excusé : l’Algérien a envoyé pour le représenter son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra.

Tous les autres chefs d’État de la sous-région étaient là. Il y avait aussi la plupart des chefs d’État de l’Afrique centrale (hormis Biya donc, et le Centrafricain Paul Djotodia), le Tunisien Moncef Marzouki et surtout le roi du Maroc Mohamed VI, si peu coutumier de ce genre de cérémonie qu’il s’agissait de la première à laquelle il participait depuis son accession au trône.

  • Qui à côté de qui ?

Le protocole de la présidence avait placé comme suit les chefs d’État : à la droite d’IBK (du plus proche au plus éloigné), Mohammed VI (présenté comme l’invité d’honneur), Alassane Ouattara, Thomas Boni Yayi, Omar Bongo, Teodoro Obiang Nguema, Yayah Jammeh, Goodluck Jonathan, Macky Sall et John Dramani Mahama ; à la gauche d’IBK, François Hollande, Idriss Déby, Denis Sassou Nguesso, Blaise Compaoré (qui était accompagné de son épouse), Faure Gnassingbé, Jorge Carlos Fonseca, Alpha Condé, Mahamadou Issoufou et Moncef Marzouki. Le plus applaudi par le public a été, de loin, le président tchadien – son pays, qui a perdu une trentaine de soldats au champ de bataille, a payé le plus lourd tribut à la guerre du Nord-Mali – devant son homologue français. (suite…)

Idriss Deby Itno S’adressant à Ibrahim Boubacar Kéïta : «Vous avez une exigence de transparence, d’unité, vous n’avez pas droit à l’erreur»

Idriss Deby Itno S’adressant à Ibrahim Boubacar Kéïta : «Vous avez une exigence de transparence, d’unité, vous n’avez pas droit à l’erreur» dans ACTUALITES okk-0006-300x200Le président tchadien Idriss Deby Itno fut l’un de ces chefs d’Etat africains présents à la cérémonie d’investiture très chaleureusement applaudi. Le peuple malien en l’acclamant tenait à rendre un hommage mérité aux soldats tchadiens qui ont fait preuve de bravoure dans la guerre de libération du Mali. Idriss Deby Itno a su trouver les mots justes pour parler de cette sortie de crise malienne en des termes fort évocateurs : « Le Mali vient de vivre le pire moment de son histoire depuis son accession à l’indépendance. Il s’en est sorti avec l’appui de nous tous ». Il a salué la brillante élection d’Ibrahim Boubacar Kéïta avant de rendre un vibrant hommage à son challenger Soumaïla Cissé qui, dit-il, a fait la fierté du Mali et de l’Afrique.

Face aux nombreux défis qui attendent le nouveau chef de l’Etat, Idriss Deby soutiendra que la mobilisation générale de la communauté internationale aux côtés du Mali et l’unanimité faite autour du nouveau président, l’obligent à une exigence de transparence, d’unité, de concertation. «  Vous n’avez pas droit à l’erreur ». Pour réussir ce vaste chantier qui l’attend, Idriss Deby a invité Ibrahim Boubacar Kéïta à associer l’ensemble des forces vives à la gestion du pays. Une expérience réussi par le Tchad après la crise de 2006 qui selon Idriss Deby a failli l’emporter. (suite…)

160 soldats tchadiens de l’ONU quittent leur base pour obtenir leurs soldes

160 soldats tchadiens de l’ONU quittent leur base pour obtenir leurs soldes dans ACTUALITES armeedetchad_962664989-300x200Cent soixante soldats tchadiens de la force de l’Onu au Mali ont quitté leur base de Tessalit (nord-est) entre lundi à mardi pour réclamer le paiement de leurs arriérés de soldes et de meilleures conditions, a-t-on appris mardi de sources militaires.

« Nous sommes 160 éléments (de l’armée tchadienne). Nous sommes partis (…) de Tessalit pour réclamer de meilleures conditions de vie et réclamer aussi nos salaires. Ca fait neuf mois que nous sommes au Mali et beaucoup d’entre nous n’ont pas de salaire. Ca ne va pas », a affirmé un capitaine tchadien, joint au téléphone par l’AFP depuis Gao, la plus grande ville du nord du Mali.

Le groupe de soldats tchadiens se dirigeait vers Gao, située au sud de Tessalit, a indiqué cet officier tchadien qui a requis l’anonymat. (suite…)

L’ex-Directeur national de la BEAC du Tchad est décédé

L’ex-Directeur national de la BEAC du Tchad est décédé dans ACTUALITES ba-300x201Christian Ngardoum Djékornondé, 45 ans révolus, a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel en Malaisie, il y a quelques jours

Vendredi 13 septembre 2013. Il était presque 12h, de nombreux travailleurs de la fonction publique et ceux des sociétés ainsi que des entreprises privées cherchaient à quitter les bureaux pour certains, se rendre chez eux, d’autres dans les mosquées pour la prière du vendredi lorsque la nouvelle tombe à la grande surprise. Christian Ngardoum Djékornondé est mort en Malaisie. Personne ne croyait à cette triste nouvelle. En un laps de temps, non seulement N’Djaména est informée mais tout le pays aussi. Les Sms et coup de fil se multiplient et chacun tient à savoir ce qui est exactement arrivé à cet homme intègre, humble, discret et courtois. (suite…)

Le Tchad promet d’éradiquer la famine en 2015

Le Tchad promet d’éradiquer la famine en 2015 dans ACTUALITES arton207723Le gouvernement tchadien a promis de lancer un ambitieux projet visant à éradiquer l’instabilité alimentaire dans ce pays menacé de famine, avec un tiers de ses enfants souffrant de malnutrition chronique.Dans un communiqué publié lundi, après le lancement par le Tchad de son vaste projet de sécurité alimentaire, sous la présidence du Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, l’administrateur du PNUD, Helen Clark, a déclaré que les dirigeants tchadiens avaient également exprimé leur confiance de voir ce lancement donner un coup de fouet aux efforts visant à l’atteinte des OMD.

Le projet d’un coût estimé à un milliard de dollars pour une durée de trois ans, mettra en synergie des officiels gouvernementaux et des acteurs locaux et internationaux du développement pour identifier les goulots d’étranglement et les solutions pratiques pour résoudre graduellement le problème de l’insécurité alimentaire au Tchad. (suite…)

L’Etat tchadien cherche des partenaires pour développer son réseau de fibre optique

L’Etat tchadien a entrepris, depuis plusieurs années, un vaste projet de développement du réseau de fibre optique pour réduire un fossé numérique très grand. Mais le projet piétine et le gouvernement cherche aujourd’hui des investisseurs pour sa matérialisation.

 L'Etat tchadien cherche des partenaires pour développer son réseau de fibre optique dans ACTUALITES fibreoptique-300x225« L’objectif du gouvernement est de développer le maillage national de la fibre optique du pays avec plusieurs sorties vers les câbles sous-marins (au moins une sortie à l’est par le Soudan, et une autre à l’ouest, par le Nigéria) », déclare Noël Yamta, secrétaire général du ministère des Postes et des Nouvelles technologies de l’information (PNTIC).

Le gouvernement tchadien a engagé, la semaine dernière, avec les acteurs publics et privés du secteur des télécommunications, les opérateurs économiques et les établissements de crédits, une série d’échanges sur les voies et moyens d’établir un partenariat fructueux entre l’Etat et le secteur privé pour développer le réseau de fibre optique.

Le Tchad, vaste pays d’Afrique centrale, est enclavé entre le Soudan à l’est, la Libye au nord, le Niger et le Nigeria à l’ouest, le Cameroun et la République centrafricaine (RCA) au sud.

L’accès à l’internet (géré par deux compagnies de téléphonie mobile étrangère qui détiennent le quasi-monopole depuis le début des années 2000) y est cher et la qualité mauvaise. (suite…)

12

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...