Le Tchad appelle à l’aide pour faire face aux réfugiés du Darfour

Le Tchad appelle à l'aide pour faire face aux réfugiés du Darfour  dans ACTUALITES soudan-darfour-refugies-4-300x202Le gouvernemen t tchadien a appelé mercredi 17 avril la communauté internationale à fournir un “soutien indispensable” pour faire face aux besoins des milliers de personnes déplacées internes et de réfugiés soudanais ayant fui les conflits intercommunautaires au Darfour.

Selon le ministre tchadien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Moussa Faki, qui s’exprimait mercredi face aux diplomates et chefs d’organismes accrédités dans son pays, la situation humanitaire dans la région de Tissi est “dramatique”.

“Plus de 40 décès ont été déclarés. Le nombre total provisoire de personnes déplacées est estimé à plus de 30.000 réfugiés et 20.000 retournés dans les différents sites d’accueil, y compris un bon nombre d’enfants non accompagnés ou séparés de leurs parents au moment de leur fuite, des personnes à besoins spécifiques tels que les femmes, les handicapés et les personnes âgées”, a déploré M. Moussa Faki. Paludisme, infections respiratoires et malnutrition

Le gouvernement tchadien, à l’issue d’une visite sur place, début avril, a par ailleurs rapporté des cas de paludisme,  d’infections respiratoires et demalnutrition aigue sévère. Une délégation ministé- rielle a apporté une assistance d’urgence aux personnes affectées: 1.000 sacs de mil pénicillaire, 1.000 sacs de couvertures,

1.000 nattes en plastique, 1.000 sacs de sel, 450 sacs de farine de blé, 400 cartons de lait et 400 bidons de 20 litres d’huile. “Bien entendu, cette assistance s’avère largement en-deçà des besoins réels des victimes des affrontements intercommunautaires”, a reconnu le chef de la diplomatie tchadienne. Le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) a renforcé les infrastructures existantes pour mieux accueillir les nouveaux arrivants.

Le Programme Alimentaire Mondial a pris des dispositions nécessaires pour leur fournir des vivres. La Croix-Rouge du Tchad a administré des vaccins contre la rougeole aux enfants âgés de moins de 5 ans. “Nous avons décidé, avec les autorités tchadiennes, de relocaliser les réfugiés de Tissi vers les camps de Goz Amir et Djabal, où ils seront plus en sécurité et les acteurs humanitaires pourront facilement les assister, car l’accès à Tissi présente beaucoup de contraintes logistiques”, a précisé Aminata Gueye, représentante du HCR au Tchad.

Copyright © Xinhua

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...