Archive pour février, 2013

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l’OCI au Caire

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est arrivé ce Mardi en début de soirée au Caire. Dans la capitale égyptienne, le Chef de l’Etat prendra part Mercredi au 12ème sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l'OCI au Caire dans ACTUALITES im_05_02_2013_8C’est à 15 h 10 minutes heure de N’Djaména soit 16H 10 minutes en heure locale que l’avion présidentiel a atterri sur le tarmac de l’aéroport international du Caire. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue égyptien Mohamed Morsi.Le Chef de l’Etat a eu droit à tous les honneurs dus à son rang avant de saluer les officiels égyptiens parmi lesquels, le personnel de l’ambassade du Tchad au Caire.

Une brève pause au salon d’honneur de l’aéroport a permis aux deux hommes d’Etat de raffermir davantage, les liens de coopération exemplaire entre le Tchad et la République Arabe d’Egypte. Ensuite, le cortège s’est ébranlé en direction de l’Hôtel « FAIRMONT » où sont logés la plupart des Chefs d’Etat. (suite…)

Mali : 1 800 soldats tchadiens à Kidal, comme un avant-goût de la Misma

Mille huit cents soldats de l’armée tchadienne sont d’ores et déjà à Kidal, en renfort des militaires français dans cette ville de l’extrême nord-est du Mali. Les militaires tchadiens, des hommes expérimentés, ont pour mission de « sécuriser » la ville, ancien fief des groupes islamistes armés. En parallèle, le Groupe de soutien au Mali s’est réuni ce mardi 5 février à Bruxelles. Les discussions ont porté sur les opérations militaires à venir et la stabilisation à long terme du pays.

Mali : 1 800 soldats tchadiens à Kidal, comme un avant-goût de la Misma dans ACTUALITES 2013-01-31t094404z_339392357_gm1e91v1cn201_rtrmadp_3_mali-rebels_0-300x224

Les soldats tchadiens, véritables soldats du désert.

Des troupes tchadiennes font depuis plusieurs jours une entrée remarquée dans la ville de Kidal. Selon des témoins, il y a eu du matériel militaire débarqué du ventre des avions, et déjà 1 500 militaires sont sortis.

Le désert, ils connaissent, ils ont l’expérience. A Kidal, les militaires tchadiens occupent une partie du camp 2 de la ville. Il est situé au sud-est de Kidal, vers la direction de la localité stratégique de Ménaka.

Traquer les jihadistes

A part une ou deux patrouilles, les soldats n’ont pas, à proprement parler, commencé les opérations militaires contre les jihadistes. Il faut dire qu’actuellement, les frappes de l’aviation française se poursuivent. D’après nos informations, il y en a encore eu dans la nuit de lundi à mardi, dans deux localités : Aguelhok, située à 150 km au nord de Kidal, et Tessalit.

Il faut s’attendre à voir, après ces frappes et d’autres, les troupes tchadiennes (et pourquoi pas françaises) investir cette partie de la région de Kidal pour traquer les jihadistes qui, comme on le sait, ont trouvé refuge dans la zone.

Prendre le relais de l’opération Serval

L’arrivée des Tchadiens survient alors qu’une réunion du Groupe de soutien au Mali s’est tenue ce mardi à Bruxelles, en présence notamment du ministre malien des Affaires étrangères Tieman Coulibaly. (suite…)

Les autorités tchadiennes suspendent l’ensemble des services de police

Au Tchad, tous les services de la police sont suspendus de leurs fonctions depuis ce samedi 2 février. Un contrôle général des effectifs de la police est à l’origine de cette suspension qui a obligé les autorités à déployer gendarmes et agents municipaux pour assurer l’intérim de la police.

Les autorités tchadiennes suspendent l'ensemble des services de police dans ACTUALITES police-tchadIl y a quelques jours, un décret du Premier ministre, Joseph Djimrangar Dadnadji, met en place une commission chargée de contrôler les effectifs de la police, un service très critiqué pour son inefficacité et l’arnaque de ses agents. Le lendemain, un banal incident près du marché central ayant provoqué la mort de deux personnes met à nu l’incapacité des services de police à protéger les citoyens. Ce sera la goutte d’eau qui va faire déborder le vase.

Depuis samedi matin, tous les services de la police sont suspendus par les autorités. En attendant, ce sont les gendarmes, la garde nationale et nomade et la police municipale qui remplacent les agents de la police nationale dans leurs tâches quotidiennes. (suite…)

Tchad: inauguration des voies de communication à Sarh

Le Président de la République IDRISS DEBY ITO a inauguré vendredi la route bitumée Koumra-Sarh et le pont de Hélibongo. Il a aussi ouvert de nouveaux chantiers dans la région

Tchad: inauguration des voies de communication à Sarh dans ACTUALITES im_02_02_2013_1«Avec le Président IDRISS DEBY ITNO, les défis du développement son définitivement relevés ». Cette phrase du Gouverneur de la région du Moyen Chari, M. Maouloud Izzadine résume bien à elle seule le sentiment qui anime les populations du Moyen-Chari en général, et celles de Sarh en particulier. Le chef de l’Etat leur a, en effet, offert des voies de communication qui viennent changer le visage de la région et la désenclaver. Ces infrastructures, réalisées soit avec le concours financier de deux importants bailleurs de fonds, en l’occurrence la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Union Européenne, soit sur les fonds propres de l’Etat tchadien, sont des promesses faites par le Président de la République il ya quelques années, promesses aujourd’hui tenues.

La route Koumra-Sarh, longue de 115 km est désormais opérationnelle. Selon le ministre des infrastructures et des équipements, M. Gata Ngoulou, la renaissance de la ville de Sarh est du coup en marche. Outre cette route, le Président de la République a lancé ce vendredi les travaux de construction de l’axe routier Sarh-Kyabé-Amtiman, projeté jusqu’à Abéché, et de l’axe Guelendeng-Guéré-Sarh et Sarh-Maro-Sido-Frontière centrafricaine. « Cela ouvrira le chemin au développement des activités économiques, par l’exploitation des nombreuses potentialités agricoles et pastorales du Moyen-Chari et des régions voisines du Salamat, du Guéra et du Chari-Baguirmi », a indiqué le ministre Gata Ngoulou.

La Banque Africaine de Développement et l’Union Européenne, deux importants bailleurs de fonds du Tchad, ont, par la voix de leurs représentants, salué ces projets qui participent au développement du pays tout entier et qui répondent aux attentes des populations. Ils ont surtout exprimé le soutien de leurs institutions techniques et financières au gouvernement tchadien. « Il n’ya pas que des difficultés et des problèmes au Tchad. Il ya aussi des succès dont on oublie souvent de parler », devait dire le représentant résident de la BAD au Tchad. (suite…)

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...