Archive pour 28 février, 2013

Crise malienne: La juste colère d’Idriss Déby…

Depuis la mort des 23 soldats de la troupe tchadienne de la MISMA le vendredi dernier, le président Idriss Déby Itno n’avait émis aucune réaction. Eh bien, à la faveur de la 42ème session ordinaire de la CEDEAO qui se tient depuis hier à Yamoussokro et largement consacrée à la crise qui se joue au Mali, le chef de l’Etat tchadien a laissé éclater sa colère.

Crise malienne: La juste colère d’Idriss Déby… dans ACTUALITES deby_1_443188910-300x222Manifestement marqué par la mort d’autant de soldats de son armée, le président tchadien n’a pas pris des gants pour dénoncer la « lenteur et les enfantillages » dont ferait montre la CEDEAO dans l’acheminement de ses propres troupes. Fournissant le plus gros contingent africain de la Mission internationale d’assistance au Mali avec plus de 2000 éléments, le Tchad n’entend visiblement plus faire face, à lui seul, aux ennemis islamistes. Reconnaissant le bien-fondé et la légitimité de cette pique de la part du président tchadien, les dirigeants de la CEDEAO s’abritent néanmoins derrière l’absence des ressources financières nécessaires au déploiement des soldats…

Le discours peu diplomatique que le président tchadien a servi hier au sommet de la CEDEAO, à Yamoussokro est le rappel d’un célèbre adage africain selon lequel “quand on vous lave le dos, vous devez vous frotter le ventre”.En fait, les propos d’Idriss Déby Itno sonnent comme un reproche contre le peu d’engagement des pays de la sous-région ouest-africaine dans la crise malienne. Or, le numéro un tchadien estime que son intervention à lui ne doit être qu’un appui à l’engagement de la CEDEAO. Après tout, c’est à l’instance sous-régionale qu’il revient en priorité de trouver la solution à la crise malienne. Malheureusement, tel n’est pas le cas à en croire Déby. C’est ainsi qu’il a clairement dénoncé les discours pleins de bonnes intentions de la part des dirigeants  de la CEDEAO mais qui ne seraient pas suffisamment suivis d’action. De l’action, c’est justement ce qu’il demande à Alassane Ouattara et aux autres chefs d’Etat de la région. (suite…)

Mali: le Tchad appelle les armées ouest-africaines à hâter leur déploiement

Mali: le Tchad appelle les armées ouest-africaines à hâter leur déploiement  dans ACTUALITES photo_1361977805691-1-0-300x199Le président tchadien Idriss Deby Itno a appelé mercredi la force ouest-africaine et l’armée malienne à accélérer leur déploiement dans le nord du Mali pour combattre avec les soldats français et tchadiens les groupes jihadistes.

« L’heure n’est plus aux discours (. . . ) mais plutôt à l’action », « l’ennemi n’attend pas », a-t-il dit à l’ouverture d’un sommet de chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à Yamoussoukro.

« Nous appelons l’état-major de la Cédéao à plus de célérité en accélérant l’envoi des troupes dans la zone libérée », a-t-il déclaré.

A l’intention des soldats maliens, M. Deby a lancé: « votre place est au front », « nous vous attendons dans le nord à la lisière de la frontière de l’Algérie ».

Le chef de l’Etat tchadien a précisé que son pays a envoyé « au-delà de 2. 000″ hommes au Mali – le plus fort contingent africain – et déplore dans les rangs de son armée « 27 morts et 50 blessés ».

Le Tchad est en première ligne aux côtés de l’armée française dans le massif des Ifoghas, dans l’extrême nord du Mali, où se sont retranchés les groupes jihadistes après avoir été chassés des grandes villes du Nord qu’ils occupaient depuis l’an dernier. (suite…)

Le Président français adresse ses condoléances au Chef de l’Etat

Suite au décès d’une vingtaine des soldats tchadiens, au cours de combats survenus le 22 février dernier entre les forces armées tchadiennes en intervention au Mali et les terroristes dans le massif des Ifoghas (Mali), le Président de la République Française, M. François Hollande a adressé ses condoléances au Président Idriss Déby Itno.

Le Président français adresse ses condoléances au Chef de l’Etat  dans ACTUALITES 7754405300_la-lettre-de-francois-hollande-postee-sur-twitter-par-l-elysee-300x187Monsieur le Président,

C’est avec la plus grande tristesse que j’ai appris avec consternation, la mort de vingt-trois soldats tchadiens au cours des combats meurtriers qui ont eu lieu au Nord du Mali, dans le massif des Ifoghas. Nous nous en sommes entretenus par téléphone.

« Cette perte, s’il en était besoin, illustre l’engagement, total et courageux, des forces armées tchadiennes pour libérer, aux côtés des forces maliennes et françaises, le Mali du fléau du terrorisme. Elle illustre aussi-les dangers de cette mission.

Le sacrifice de ces jeunes soldats doit être salué avec le plus profond respect, et nous renforcer dans notre détermination. Il ne sera pas oublié.

C’est pourquoi, en mon nom propre et au nom de la France, je tiens à vous adresser, ainsi qu’aux familles des disparus, mes plus profondes et sincères condoléances.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération

Le Président de la République
François HOLLANDE

Hommage au Commandant Abdel Aziz Hassane Adam et a l’Armée tchadienne

Hommage au Commandant Abdel Aziz Hassane Adam et a l’Armée tchadienne dans ACTUALITES forces_speciales_tchadiennes-600x3971-300x198De violents combats entre l’armée tchadienne et des jihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le nord du Mali, ont fait 65 morts parmi les jihadistes et 13 morts parmi les soldats tchadiens, a annoncé vendredi l’état-major tchadien.

«L’armée tchadienne a détruit des véhicules et tué 93 jihadistes, et elle déplore vingtn trois soldats tombés au champ d’honneur et cinq blessés».

Le Commandant Abdel Aziz Hassane Adam, Commandant des Forces Spéciales tchadiennes au Mali, est décédé ce jour du 22 Février à 5h45 à Kidal au Nord du Mali. Le Commandant Abdel Aziz est lauréat 2001/2003 de l’Ecole d’Etat Major, au Mali. Entre 2004 et 2005, il a été tour à tour à Burundi, Cote d’Ivoire, RCA, etc., dans le cadre des opérations de maintien de la paix.

Au sein de la DGSIE, il était Directeur adjoint de la Direction des Actions Réservées (DAR). C’est une direction des opérations très spéciales, rattachée directement à Deby, c’est le fer de lance de Deby à l’encontre de toutes les rebellions que ce dernier a eu à combattre à travers le monde.

A la différence du reste de la troupe tchadienne, les Forces spéciales forment un corps à part et sont en première ligne avec les Français. (suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...