Archive pour 6 février, 2013

Vient de paraître : Esquisse pour un Etat-Nation tchadien: Des crises à la reconstruction

Vient de paraître : Esquisse pour un Etat-Nation tchadien: Des crises à la reconstruction dans LIVRES 71xtktvworl._aa1500_-214x300« Esquisse pour un Etat-Nation tchadien » est un véritable coup de coeur d’un enfant grandi dans un pays meurtri et divisé. Et pour ne pas s’engloutir dans les bassesses des aînés, il appelle à une prise de conscience de tous les tchadiens pour un renouveau.Un renouveau à la fois intellectuel et sociétal.

Oui un Tchad nouveau fondé sur la justice sociale, l’unité, la liberté et la démocratie est possible pourvu que chacun se sacrifice et oublie son ethno-regionalisme. Sans sacrifice et compassion, rien ne peut se faire. Surtout qu’avec le printemps arabe, chacun a su que le changement n’est jamais impossible. Il suffit seulement de le vouloir sinon les régimes despotiques et corrompus s’éterniseront au pouvoir en rempilant les mandats. En somme, c’est un livre qui retrace l’histoire contemporaine du Tchad politique et économique avec objectivité. Rien n’est ménagé. Les pouvoirs, la politique, la société civile, la jeunesse, l’armée, la France sont abordés sans égard, surtout de pile et en face pour démontrer les rôles qu’ils ont joué dans l’abîme tchadien. Juste un regard pour connaitre le Tchad, son peuple et son devenir à la croisée de grandes mutations de notre siècle.

307181_291608514204547_600588180_n1-195x300 dans LIVRESBiographie de l’auteur: Hassana Djidda Abdoulaye

Né en 1982,il est détenteur d’une licence en Philosophie et d’un master en Communication et Relations Internationales. Comme parcours professionnels au Tchad et au Bénin, il est devenu enseignant, chroniqueur politique, rédacteur adjoint du journal béninois Le Capital et chargé des programmes de l’ONG IFD Entrepreunariat. Il est marié.

Edité par: Editions universitaires européennes Broché: 128 pages

N’Djaména: La réfection des voies publiques devient un casse-tête

Depuis plusieurs mois, N’Djamena, la capitale est en chantier. Presque toutes les grandes voies qui traversent notre capitale sont en réfection. Cela est normal quand on veut faire de notre capitale une cité digne de ce nom. «Faire de N’Djamena, la vitrine de l’Afrique Centrale », comme l’a dit haut et fort le Chef de l’Etat Idriss Deby Itno, est le souhait de tout tchadien.

N'Djaména: La réfection des voies publiques devient un casse-tête  dans REFLEXIONS dscf4076-300x190Comme on dit souvent, « on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs ». La réalisation de ces travaux, bien que souhaitable et essentielle pour la modernisation de la ville, sont cependant à l’origine de beaucoup de désagréments et les usagers s’en plaignent.

Ces chantiers, pour la plupart, sont confiés à l’entreprise chinoise CGCOC qui, jusque-là, elle-même ne maitrise pas la date exacte de fin d’exécution des travaux qui lui sont confiés. Partout dans les quartiers concernés par ces travaux, l’on assiste à des embouteillages monstres qui sont souvent sources d’accident. Circuler dans ces quartiers devient un véritable parcours de combattant, un « casse-tête chinois», comme on dit : déviations à tous les coins de rue,obstruction des passages par les gros engins, soulèvement de la poussière qui réduit la visibilité, aspiration de cette poussière par la population riveraine de ces chantiers, etc. En tout cas, les conséquences de ces travaux sont néfastes pour les N’Djaménois, surtout que les rues de déviation ne sont pas arrosées,en tout temps, comme cela devait l’être. (suite…)

La route historique Kélo-Pala-Léré-frontière camerounaise bientôt construite

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO, accompagné de la Première Dame HINDA DEBY ITNO, a lancé hier à Kelo (Tandjilé) les travaux de bitumage de la route Kélo-Pala-Léré-frontière camerounaise

La route historique Kélo-Pala-Léré-frontière camerounaise bientôt construite  dans ACTUALITES im_05_02_2013

En donnant le premier coup de pioche de bitumage de la route Kélo-Pala-Léré-frontière camerounaise et ses différentes bretelles (Mbélé-Gounou Gaya/Moursalé-Baouré), le Président de la République IDRISS DEBY ITNO lance ainsi un projet de portée historique. En effet, trois régions sont directement concernées par cette route à valeur économique.

Il s’agit du Mayo-Kebbi Est, du Mayo-Kebbi Ouest et de la Tandjilé.

Les gouverneurs des trois régions citées ci-dessus ont, au nom des populations, remercié le Président de la République pour le lancement de ces travaux tant attendus par tous. Cet axe routier, ont-ils reconnu, contribuera inéluctablement à développer les trois régions, en les désenclavant. La construction de cette route s’inscrit également dans le cadre de l’intégration sous-régionale car elle va relier le Tchad au Cameroun. Pour les gouverneurs du Mayo-Kebbi Est, du Mayo-Kebbi Ouest et de la Tandjilé, le Chef de l’Etat travaille véritablement pour améliorer les conditions de vie des populations tchadiennes.

Longue de 286 km, la construction de la route Kélo-Pala-Léré-frontière Camerounaise et ses différentes bretelles a été confiée à deux entreprises chinoises. Les représentants des deux sociétés ont tenu à rassurer le Président de la République et les futurs usagers de cette route que les travaux seront effectués dans les règles de l’art et les délais impartis. Ils ont indiqué qu’ils feront appel à la main d’œuvre locale et beaucoup de jeunes recevront une formation adéquate. (suite…)

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l’OCI au Caire

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est arrivé ce Mardi en début de soirée au Caire. Dans la capitale égyptienne, le Chef de l’Etat prendra part Mercredi au 12ème sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Le Président Idriss Déby Itno au 12ème Sommet de l'OCI au Caire dans ACTUALITES im_05_02_2013_8C’est à 15 h 10 minutes heure de N’Djaména soit 16H 10 minutes en heure locale que l’avion présidentiel a atterri sur le tarmac de l’aéroport international du Caire. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue égyptien Mohamed Morsi.Le Chef de l’Etat a eu droit à tous les honneurs dus à son rang avant de saluer les officiels égyptiens parmi lesquels, le personnel de l’ambassade du Tchad au Caire.

Une brève pause au salon d’honneur de l’aéroport a permis aux deux hommes d’Etat de raffermir davantage, les liens de coopération exemplaire entre le Tchad et la République Arabe d’Egypte. Ensuite, le cortège s’est ébranlé en direction de l’Hôtel « FAIRMONT » où sont logés la plupart des Chefs d’Etat. (suite…)

Mali : 1 800 soldats tchadiens à Kidal, comme un avant-goût de la Misma

Mille huit cents soldats de l’armée tchadienne sont d’ores et déjà à Kidal, en renfort des militaires français dans cette ville de l’extrême nord-est du Mali. Les militaires tchadiens, des hommes expérimentés, ont pour mission de « sécuriser » la ville, ancien fief des groupes islamistes armés. En parallèle, le Groupe de soutien au Mali s’est réuni ce mardi 5 février à Bruxelles. Les discussions ont porté sur les opérations militaires à venir et la stabilisation à long terme du pays.

Mali : 1 800 soldats tchadiens à Kidal, comme un avant-goût de la Misma dans ACTUALITES 2013-01-31t094404z_339392357_gm1e91v1cn201_rtrmadp_3_mali-rebels_0-300x224

Les soldats tchadiens, véritables soldats du désert.

Des troupes tchadiennes font depuis plusieurs jours une entrée remarquée dans la ville de Kidal. Selon des témoins, il y a eu du matériel militaire débarqué du ventre des avions, et déjà 1 500 militaires sont sortis.

Le désert, ils connaissent, ils ont l’expérience. A Kidal, les militaires tchadiens occupent une partie du camp 2 de la ville. Il est situé au sud-est de Kidal, vers la direction de la localité stratégique de Ménaka.

Traquer les jihadistes

A part une ou deux patrouilles, les soldats n’ont pas, à proprement parler, commencé les opérations militaires contre les jihadistes. Il faut dire qu’actuellement, les frappes de l’aviation française se poursuivent. D’après nos informations, il y en a encore eu dans la nuit de lundi à mardi, dans deux localités : Aguelhok, située à 150 km au nord de Kidal, et Tessalit.

Il faut s’attendre à voir, après ces frappes et d’autres, les troupes tchadiennes (et pourquoi pas françaises) investir cette partie de la région de Kidal pour traquer les jihadistes qui, comme on le sait, ont trouvé refuge dans la zone.

Prendre le relais de l’opération Serval

L’arrivée des Tchadiens survient alors qu’une réunion du Groupe de soutien au Mali s’est tenue ce mardi à Bruxelles, en présence notamment du ministre malien des Affaires étrangères Tieman Coulibaly. (suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...