La guerre au Mali est-elle gagnée?

L’armée malienne a pris ses quartiers, hier, dans les rues de Tombouctou où la foule a pillé les boutiques de commerçants suspectés de connivence avec les islamistes. Plusieurs millions d ‘euros ont, par ailleurs, été promis par les États pour financer le déploiement de la force africaine.

La guerre au Mali est-elle gagnée? dans ACTUALITES 5131325-7657518-300x225

l'Armée Nationale Tchadienne

Les militaires patrouillent à Tombouctou
Aucune explosion ni aucun coup de feu n’a troublé la nuit à Tombouctou, au lendemain de la reconquête par les militaires français et maliens de cette cité mythique du Nord Mali, devenue un symbole des exactions islamistes. Hier, à l’aube, un groupe d’hommes était déjà rassemblé pour écouter les informations sur de petites radios à piles, sur la grande place, en face du complexe militaire où l’armée malienne a pris ses quartiers, tandis que les femmes, désormais sans voile intégral, vaquaient à leurs occupations quotidiennes, des bassines posées sur la tête. L’électricité comme le réseau téléphonique, saboté par les islamistes avant leur fuite vers le nord, sont toujours coupés dans la ville, qui risque également des problèmes d’approvisionnement en eau puisque les pompes ne fonctionnent plus, et où la nourriture se fait rare, selon plusieurs habitants.

Des commerces tenus par « des Arabes » pris pour cibles
Des centaines de personnes, visiblement très pauvres, ont attaqué, hier, à Tombouctou, des dizaines de magasins tenus, selon elles, par « des Arabes », « des Algériens », « des Mauritaniens », accusés d’avoir soutenu les islamistes armés liés à al-Qaïda. Dans certaines boutiques, des munitions et des radios militaires ont été découvertes. Mais l’essentiel de la population était occupée à se saisir surtout de télévisions, antennes satellite, nourriture, meubles, vaisselle… L’ONG Human Rights Watch (HRW) avait demandé, lundi, aux autorités de prendre « des mesures immédiates » pour « protéger tous les Maliens de représailles », évoquant « des risques élevés de tensions interethniques » dans le Nord, où la rivalité est forte entre les minorités arabes et touareg souvent assimilées à des islamistes, et les Noirs, majoritaires au Mali. 3.500 soldats français et 1.900 soldats africains déployés
Sur le terrain, quelque 3.500 soldats français et 1.900 soldats africains, notamment tchadiens et nigériens, sont déployés au côté de l’armée malienne. Au total, quelque 8.000 soldats issus de plusieurs pays africains sont attendus, mais ils n’arrivent qu’au compte-gouttes, leur déploiement étant ralenti par de sérieux problèmes de financement et de logistique.

Les dissidents de Kidal prêts à « dialoguer »
Après la conquête de Gao et Tombouctou, les regards se tournent vers Kidal, la troisième grande ville du nord qui serait désormais sous le contrôle des rebelles touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad et des dissidents du groupe islamiste Ansar Dine, qui ont formé le Mouvement islamique de l’Azawad (MIA). Algabass Ag Intalla, responsable du MIA, a réaffirmé sa volonté de « dialogue » et assuré que son mouvement ne visait pas « l’indépendance » du Nord du Mali. Selon une source de sécurité malienne, les principaux responsables des groupes islamistes armés se sont réfugiés dans les montagnes, non loin de la frontière algérienne.

Éventuelles exactions : Ayrault appelle à la vigilance
Jean-Marc Ayrault a rappelé , hier, que l ‘ armée française au Mali devait se montrer d ‘« une extrême vigilance » sur d ‘ éventuelles exactions commises à l ‘ égard des populations maliennes soupçonnées d ‘ être pro-islamistes, soulignant que la Croix Rouge n ‘ avait , à ce jour , confirmé aucun des faits dénoncés la semaine dernière. Le Premier ministre faisait allusion aux accusations lancées par la Fédération internationale des droits de l ‘ homme. L ‘ ONG a vait dénoncé « une série d ‘ exécutions sommaires » dans l ‘ ouest et le centre du Mali dont se serait rendue coupable l ‘ armée malienne, évoquant notamment l ‘ exécution d ‘ au moins 11 personnes à Sévaré .

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...