Can 2012: L’Afrique de l’Ouest en passe de succéder au Maghreb

Après avoir réussi une bonne campagne lors des éliminatoires en envoyant sept (07) représentants sur seize pour la  28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football, l’Afrique de l’Ouest est en passe de se hisser sur le toit du sport roi africain.

Can 2012: L’Afrique de l’Ouest en passe de succéder au Maghreb dans SPORTS CAN-20121-225x300

Le Trophée de la CAN

Le sport roi semble être au mieux de sa forme en Afrique de l’Ouest. Avec trois représentants en demi-finale et au moins un en finale, le football de la sous- région ouest africaine est tout proche de détrôner le football magrébin qui a régné huit années de suite sur le continent. La Côte d’Ivoire, le Ghana et le Mali ont rejoint le carré d’as de cette 28ème édition de la  Can qui se joue, actuellement, à la fois en Guinée Equatoriale et au Gabon. Avec la présence  de ces nations de football  de l’Afrique occidentale, on pourrait dire que ces dernières ont des atouts non négligeables pour  soulever au soir du 12 février  prochain le prestigieux trophée de  la présente  Can.

La Côte d’Ivoire et le Ghana déterminés

La qualité de jeu du Ghana et la pléiade de stars ivoiriennes sont en route pour ravir le titre continental à la partie nord du continent africain. A deux reprises, l’Afrique de l’ouest  a manqué de remporter le trophée face à une excellente équipe maghrébine qu’est les Pharaons d’Egypte. Ces Pharaons avaient battu, en  finale en 2006, les Eléphants de  la Côte d’Ivoire  et  en  2010, les Black Stars du Ghana. Mais cette fois-ci, la probabilité est forte  pour que les supporteurs ouest- africains jubilent. Les Ghanéens et les Ivoiriens  ont tous les atouts pour décrocher la médaille d’or.  Fruit d’une préparation à la base qui a débuté depuis plus d’une décennie dans ces pays, les jeux ivoiriens et ghanéens s’imposent à leurs adversaires. Ils   forcent l’admiration des spécialistes et amoureux du cuir rond. Certes, ces deux équipes n’ont pas comblé toutes les attentes mais elles sont restées efficaces devant les buts adverses notamment le Ghana, tombeur de la Guinée et de la Tunisie. La Côte d’Ivoire  quant à elle, s’est débarrassée de l’Angola, mondialiste en 2006, avant de terrasser le Nzalang National de la Guinée Equatoriale en quart de finale. Les deux meilleures équipes de l’Afrique de l’Ouest de ces dernières années sont en pôle position pour le graal final. 

// //

Le Mali, l’invité surprise

Seydou Kéita et ses coéquipiers viennent renforcer la position de l’Afrique occidentale dans cette Can. L’équipe des Aigles du Mali, sans grande conviction et surtout avec une étiquette d’outsider, gravit les échelons. L’on doit désormais compter avec elle. Si personne ne les attendait  à ce stade de la compétition, les Maliens ont battu les Panthères du Gabon, l’un des co-organisateurs de ce tournoi. Sa présence à ce niveau est un atout incontestable pour que l’Afrique de l’Ouest remporte le trophée.  Mais la  tâche  ne  sera pas facile pour les  protégés d’Alain  Giresse.   Maliens et Ivoiriens  ambitionnent  sérieusement de conquérir  le  trophée et de succéder aux Pharaons d’ Egypte. Il  faut savoir que la Côte d’ Ivoire et  le Mali sont deux nations  de football de  la  zone ouest –africaine qui se connaissent très bien. Ils  se sont rencontrés à plusieurs reprises dans les compétitions  sous –régional es  telles que le tournoi de l’ Uemoa et  continentales pourquoi  pas internationales  notamment les éliminatoires de  la Coupe d’ Afrique des   Nations et de  la  Coupe  du monde et aussi au cours des matches amicaux. Alors la confrontation Côte d’ Ivoire # Mali  s’annonce  explosive. Aucune de  ces deux sélections nationales ne veut laisser des plumes en demi-finale demain.

Côte d’Ivoire # Mali  et  Zambie # Ghana, deux demi-finales explosives

Les quatre matches des quarts de finale de la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des  Nations (Can) Gabon /Guinée Equatoriale 2012, ont livré ce week –end  les deux affiches des demi-finales. Côte d’Ivoire # Mali  et  Zambie # Ghana, sont  des rencontres qui réservent encore beaucoup de  surprises. Les Aigles du Mali, outsiders au début de la compétition, ont créé dimanche dernier, la surprise en éliminant en quart de finale les Panthères du Gabon, l’un  des  pays co-organisateurs de  la phase finale de la Can2012. Idem pour les Chipolopolos de la Zambie qui ont  réussi a sortir de son côté la Guinée Equatoriale, le deuxième pays  organisateur.  Comme on le constate,  la voie est désormais ouverte pour   la Côte d’Ivoire, le Mali, la Zambie  et  le  Ghana pour succéder aux Pharaons d’Egypte.  Quant au Gabon et à la Guinée Equatoriale  malgré leur élémination  en  quart de finale, ils  ont laissé une bonne impression  aux férus du cuir rond africain. Le mérite pour les  Gabonais et les Equato- Guinéens c’est d’avoir fait durer le suspense tout au long des  matches  de  poule  et en quart de finale. Mais les  réalités  du football  modernes  ont   eu raison d’eux

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...