Les opportunités de développement des Energies renouvelables au Tchad

Plusieurs conférences débats ont étés faites par d’imminentes personnalités du monde de la Technologie le jeudi 2 février à l’hôtel Kempinski. Ces conférences débats s’inscrivent dans le cadre du Forum International des Energies Renouvelables placé sous le haut patronage du Chef de l’Etat Idriss Deby Itno qui se déroule à N’Djamena du 1er au 4 février 2012.

Les opportunités de développement des Energies renouvelables au Tchad dans ECONOMIE env1-300x222

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, Dounia Sandjiman

C’est l’occasion pour le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement Dounia Sandjiman d’établir la situation énergétique du Tchad. Pour lui, des multiples crises socio- économiques qu’impose la mondialisation ont également entrainé une crise énergétique sans pareil dans le monde. « Cette crise frappe malheureusement l’Afrique durement », a-t-il indiqué. Aussi, propose t-il l’adoption des énergies renouvelables pour circonscrire la situation.

L’énergie solaire est jusque-là très peu utilisée au Tchad à cause de manque d’équipement. Selon lui, cette source d’énergie est utilisée que dans quelques rares unités sanitaires de province. Quand à l’éolienne, bien que moins cher et vielle, elle est aussi très peu utilisée.

Selon le SG de l’Environnement « le cadre législatif et institutionnel existe au pays ». Et de poursuivre que la stratégie appropriée a permis l’installation du réseau « Jatropha » pour le biocarburant dans le cadre de la recherche agricole. Ceci consiste à améliorer le système d’énergie en milieu rural afin de préparer la période poste pétrole.

Des contraintes s’imposent cependant devait-il mentionner. Ce sont entre autres l’appauvrissement des sols, la dégradation de la nature et le phénomène des criquets pèlerins. Et comme solutions à tous ces problèmes, son département a initié le développement des ceintures vertes et l’interdiction de couper le bois vert. Dounia Sandjiman recommande la poursuite de la campagne de sensibilisation et l’utilisation des énergies de substitution.

M. Dangai du Ministère de Plan et de l’Economie a axé son exposé sur le bilan et la stratégie du secteur de l’énergie au Tchad. Le Tchad, disait-il, a de sérieux problèmes malgré sa position de pays pétrolier. Environ 90% du Patrimoine forestier a été détruit depuis les années 70 à nos jours a-t-il mentionné. C’était selon lui dû à l’utilisation abusive du fagot et de charbon de bois. Et de dire que les projets de son département sont le salaire initié en province dans les habitations et autres infrastructures d’accueil. Le photovoltaïque dans certaines régions de l’Est grâce à la coopération Tchado- Soudanaise. Pour lui, le gouvernement s’est inspiré des pays arabes pour éclairer les rues d’Abéché avec le salaire. Jocelyn Duval et Nicolas Contis avocats au cabinet Kalliopé ont proposé quant à eux, l’encadrement juridique social et institutionnel.

Source: ATP

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...