Archive pour novembre, 2011

Tchad: Nouvelle grève de trois jours dans le secteur public

Au cours d’une assemblée générale tenue mercredi N’djamena, l’Union des Syndicats du Tchad (UST) a décidé d’observer un nouvel arrêt de travail dans le secteur public pour réclamer des augmentations de salaires et des allocations familiales.

La semaine dernière, lassé de voir la grève des fonctionnaires tirer en longueur, le président tchadien Idriss Déby Itno a décidé de s’en occuper personnellement. Aux responsables des deux plus grandes centrales syndicales, il a proposé une revalorisation de la grille salariale de la Fonction publique de 60 points, expliquant que compte tenu des possibilités financières de l’Etat, le gouvernement ne peut pas faire davantage.

60 points, c’est 20% des 300 points que les travailleurs revendiquent. Et c’est très insignifiant, estiment les grévistes au regard de la vie rendue chère par la flambée des prix des denrées de première nécessité et du carburant fourni par la raffinerie locale.

(suite…)

Tchad: La pétition des femmes opposantes pour plus de justice sociale

Il est légitime pour les femmes de se prévaloir de l’article 27 de la Constitution tchadienne qui leur donne le droit de recourir à la pétition.

 

1320679388278.jpgLe Conseil des femmes de la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CF/CPDC) a organisé une conférence de presse au cours de laquelle la secrétaire générale du CF/CPDC, Lydie Béassoumda, en a profité pour donner des éclairages sur la pétition que sa structure lance, eu égard à la situation de crise que traverse le Tchad. Présentant le contexte socioéconomique actuel, elle a énuméré la grève qui paralyse actuellement l’administration publique, les massacres de Matta Léré, le débrayage des étudiants, la cherté des prix des produits pétroliers, etc. Devant ce tableau sombre, Mme Lydie Béassoumda estime qu’il est légitime pour les femmes de se prévaloir de l’article 27 de la Constitution tchadienne qui leur donne le droit de recourir à la pétition, un moyen non violent d’expression d’opinions.

Mme Bozabo Jeanne, membre du conseil, a lu ensuite le contenu de la pétition intitulée Halte à la servitude des Tchadiens. Le document souligne que malgré les efforts inlassables des acteurs politiques locaux, des partenaires du Tchad et de la société civile dans le but de voir le Tchad sortir de son cycle habituel de crise, le gouvernement montre son incapacité et son manque de volonté à traduire dans les faits les recommandations politiques nécessaires au bien-être des populations. Un peu plus loin, le CF/CPDC déplore que l’Accord politique du 13 août 2007, torpillé lors des élections législatives et présidentielle, reste d’actualité avec l’organisation des communales dans les jours à venir. Sur le plan économique, souligne le document, une minorité de Tchadiens détient et contrôle plus de 80% des systèmes de richesses par un système de monopole qui s’accompagne de spéculations dans les secteurs. En outre, le pouvoir d’achat et les conditions de vie misérable des Tchadiens sont à l’origine des revendications salariales. Frustration, haine et sentiment d’exclusions menacent l’unité nationale, ajoute le document.

(suite…)

Fest’Africa Monde: Un livre, un festival du monde Sud-Nord et une Fondation

Après Toumaï, le Tchad reviendra sur la scène culturelle avec la sortie prochaine de ces «Correspondances»

nokydjedanoum.jpgC’est un livre-manifeste que s’apprête à publier le journaliste tchadien devenu écrivain Nocky Djedanoum. Il matérialise dans cet ouvrage le projet qu’il porte en lui et qu’il a dénommé Fest’Africa Monde, ma quête d’humanité. Il annonce par la même occasion la tenue de cet événement qui se veut mondial, le Fest’Africa Monde festival (FAM). L’œuvre autobiographique à venir mêle textes de réflexion, poésie, théâtre, articles de presse, photos, etc. L’auteur tchadien revient sur les 15 années qui se sont écoulées après le premier festival Fest’Africa. A cette époque, le jeune promoteur culturel qui, en plus de faire la promotion de la littérature africaine en France, a délocalisé cet événement d’envergure en Afrique, notamment au Rwanda, en République Démocratique du Congo (RDC) et au Tchad.

(suite…)

Tchad: suspension de la grève du secteur public avec menace de reprise

Les travailleurs tchadiens du secteur public, en grève depuis le 25 octobre pour des hausses de salaire, ont suspendu leur action vendredi mais cesseront de nouveau le travail mercredi s’ils n’obtiennent pas satisfaction, a appris l’AFP de source syndicale.

img0258.jpg« Nous suspendons la grève à partir de ce vendredi pour la reprendre dès mercredi prochain » a annoncé le secrétaire général de la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad (CLTT) Brahim Ben Seid, ajoutant que « les travailleurs sont disposés à maintenir le dialogue avec le gouvernement ».

« Pour le moment, nous ne voulons pas soumettre le gouvernement à une pression continue. C’est pourquoi nous optons pour cette forme de grève dite perlée pour laisser le temps libre aux négociations. Et la grève sera automatique dès mercredi si d’ici là rien n’est fait », a déclaré le secrétaire général de l’Union des syndicats du Tchad (UST) François Djondang. »Le président de la République (Idriss Deby Itno) nous a reçu jeudi 2 novembre (…) il nous a proposé de faire exécuter partiellement la nouvelle grille. Ce qui consiste à majorer l’indice de chaque catégorie à 20% seulement, au lieu de 100% comme nous demandons », a-t-il expliqué.

(suite…)

Tchad – Grève du secteur public: arrestation de deux leaders syndicaux

prisonbars.jpgDeux leaders syndicaux tchadiens ont été arrêtés vendredi soir et samedi sans que l’on en connaisse les motifs, a appris l’AFP de source syndicale samedi, alors que les travailleurs du secteur public revendiquent des augmentations de salaire et observent une « grève perlée ».

« Hier soir des policiers en civil sont venus au domicile de Barka Michel (cadre de la Conféderation libre des travailleurs tchadiens, CLTT) pour lui dire que le ministre de l’Intérieur avait besoin de lui. Il est parti avec eux depuis hier soir et depuis nous sommes sans nouvelles », a affirmé à l’AFP le porte-parole de la Conféderation de syndicat des travailleurs tchadiens (CSTT) André Kodjimadingar.

M. Kodjimadingar a précisé que « Mangaral Nadjiyama (président des anciens employés de la Tchad Cameroun Constructor, TCC) a été arrêté ce matin et se trouve au commissariat de police ». Selon un proche de M. Mangaral, les ex-employés de la TCC préparaient « une marche pacifique pour revendiquer leurs droits ».

(suite…)

Football: Ndouassel et le Tchad au pied de l’échelle

Ezechiel N’Douassel possède tout ce dont un attaquant moderne peut rêver. Sa taille (1m92) le prédispose bien sûr à faire valoir son jeu de tête sur le front de l’attaque, mais sa technique et sa vitesse lui donnent aussi des ailes sur le flanc gauche. Les qualités de l’attaquant de 23 ans du Club africain (Tunisie) ne seront donc pas de trop pour son Tchad natal à l’heure d’affronter la Tanzanie, en matches éliminatoires de la Zone Afrique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.

1402797fulllnd.jpg

« Le football est comme un don  pour moi, je suis aussi à l’aise du pied gauche que du pied droit et j’aime autant marquer que faire marquer mes partenaires », confie l’intéressé au micro de fifa.com Cette confiance en lui même fait également partie de son arsenal du parfait attaquant. Il faut croire que cela fonctionne, puisqu’en club ou en sélection, il marque en moyenne un but tous les deux matches.

Repéré très jeune par le Tourbillon FC, un des clubs les plus titrés du championnat tchadien, il s’y engage pour la saison 2006/07, et y inscrit 36 buts en 56 matches, à seulement 18 ans. Ses qualités ne passent pas inaperçues, et lui servent de tremplin vers l’Algérie, où il joue d’abord une saison au MC Oran, avant de passer deux ans et demi à l’USM Blida. Ndouassel continue d’enfiler les buts, et de rêver. Pendant ses années algériennes, il part faire quelques essais en Europe. Son nom résonne en Russie, en Angleterre, en Espagne et en Belgique – il passera quelques mois à Dender, en division 2 -, son pédigrée aiguise l’appétit de clubs comme Monaco ou Marseille, mais Blida ne veut pas brader son joyau.

(suite…)

Grève au Tchad: Idriss Deby prend part aux négociations

Idriss Déby ItnoCe jeudi 3 novembre 2011, le Tchad a connu un deuxième jour de grève chez les travailleurs du secteur public pour réclamer une augmentation des salaires.

Après une rencontre avec les membres du gouvernement qui n’a rien donné mercredi, c’est le chef de l’Etat lui-même qui a reçu les syndicalistes pour leur demander de comprendre les difficultés du Trésor à satisfaire entièrement leurs revendications.

Idriss Déby avait rendez-vous jeudi avec les représentants des deux centrales syndicales. « J’ai tenu à vous rencontrer pour vous demander de comprendre la position difficile du gouvernement, a expliqué le chef de l’Etat. Nous n’avons pas assez de ressources pour augmenter les salaires comme vous le demandez. Accepter une augmentation de 20% de vos revendications à partir de 2012 et le reste sera échelonné sur les années à venir ».

(suite…)

Remise officielle du crâne de Toumaï au Président Idriss Déby Itno

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a reçu officiellement ce mardi 1er novembre, le crâne de « Toumaï », le plus ancien ancêtre de l’humanité découvert au Tchad.

im011120113.png toumaichristian.jpg

De son nom scientifique « Sahelanthropus tchadensis », Toumaï ou « Espoir de vie » a officiellement retrouvé hier soir sa terre natale après dix 10 ans d’études scientifiques dans les laboratoires étrangers.

Âgé de sept millions d’années, Toumaï a été découvert le 19 juillet 2001 dans l’erg du Djourab (Nord du Tchad) par la mission paléoanthropologique franco-tchadienne. Dix ans après cette découverte, le Pr. Michel Brunet, chef de la mission paléoanthropologique franco-tchadienne, remet le crâne de Toumaï au Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée au palais présidentiel, en présence d’un parterre de personnalités et des sommités de la recherche paléoanthropologique.

(suite…)

Tchad: les tensions sociales ne faiblissent pas

Au Tchad, le front social est toujours en ébullition. La grève de trois jours, observée en début de semaine à l’initiative des grandes centrales syndicales, pourrait reprendre mercredi prochain et les étudiants de l’université de la capitale persistent également dans leur grève entamée depuis plus d’un mois pour réclamer des arriérés de bourses.

tcd.jpgLa grève, entamée à l’appel de l’Union des Syndicats du Tchad (UST) et de la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad (CLTT) « a été largement suivie dans tout le pays par les travailleurs », a confié à Xinhua François Djondang, secrétaire général de l’UST.

Le mouvement a paralysé des secteurs vitaux, à l’instar de la santé où le service minimum était maintenu à certains endroits.

Jeudi dernier, après trois jours de cessation de travail, les deux centrales syndicales ont décidé de suspendre leur mouvement. Cette suspension risque d’être de courte durée.

« Si le gouvernement ne satisfait pas à nos revendications, nous entamerons le 2 novembre prochain une grève illimitée », prévient Michel Barka, président de l’UST.

(suite…)

12

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...