Archive pour 4 novembre, 2011

Football: Ndouassel et le Tchad au pied de l’échelle

Ezechiel N’Douassel possède tout ce dont un attaquant moderne peut rêver. Sa taille (1m92) le prédispose bien sûr à faire valoir son jeu de tête sur le front de l’attaque, mais sa technique et sa vitesse lui donnent aussi des ailes sur le flanc gauche. Les qualités de l’attaquant de 23 ans du Club africain (Tunisie) ne seront donc pas de trop pour son Tchad natal à l’heure d’affronter la Tanzanie, en matches éliminatoires de la Zone Afrique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.

1402797fulllnd.jpg

« Le football est comme un don  pour moi, je suis aussi à l’aise du pied gauche que du pied droit et j’aime autant marquer que faire marquer mes partenaires », confie l’intéressé au micro de fifa.com Cette confiance en lui même fait également partie de son arsenal du parfait attaquant. Il faut croire que cela fonctionne, puisqu’en club ou en sélection, il marque en moyenne un but tous les deux matches.

Repéré très jeune par le Tourbillon FC, un des clubs les plus titrés du championnat tchadien, il s’y engage pour la saison 2006/07, et y inscrit 36 buts en 56 matches, à seulement 18 ans. Ses qualités ne passent pas inaperçues, et lui servent de tremplin vers l’Algérie, où il joue d’abord une saison au MC Oran, avant de passer deux ans et demi à l’USM Blida. Ndouassel continue d’enfiler les buts, et de rêver. Pendant ses années algériennes, il part faire quelques essais en Europe. Son nom résonne en Russie, en Angleterre, en Espagne et en Belgique – il passera quelques mois à Dender, en division 2 -, son pédigrée aiguise l’appétit de clubs comme Monaco ou Marseille, mais Blida ne veut pas brader son joyau.

(suite…)

Grève au Tchad: Idriss Deby prend part aux négociations

Idriss Déby ItnoCe jeudi 3 novembre 2011, le Tchad a connu un deuxième jour de grève chez les travailleurs du secteur public pour réclamer une augmentation des salaires.

Après une rencontre avec les membres du gouvernement qui n’a rien donné mercredi, c’est le chef de l’Etat lui-même qui a reçu les syndicalistes pour leur demander de comprendre les difficultés du Trésor à satisfaire entièrement leurs revendications.

Idriss Déby avait rendez-vous jeudi avec les représentants des deux centrales syndicales. « J’ai tenu à vous rencontrer pour vous demander de comprendre la position difficile du gouvernement, a expliqué le chef de l’Etat. Nous n’avons pas assez de ressources pour augmenter les salaires comme vous le demandez. Accepter une augmentation de 20% de vos revendications à partir de 2012 et le reste sera échelonné sur les années à venir ».

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...