Tchad: Le Président Idriss Déby Itno procède au nettoyage de son armée

«Il y a aussi des gens d’un certain âge qui se disent officiers assimilés. Ceux là, au titre de soldats doivent regagner leurs villages, s’occuper de leurs villages et de leurs champs. Le gouvernement leur donnera un petit pécule de départ»

tchad20090518.jpg idi.jpg Le Président Idriss Deby Itno a décidé de mettre de l’ordre dans l’armée nationale tchadienne, une décision pas très facile compte tenu de la complexité du dossier qui a duré depuis longtemps. Mais le président a décidé de mettre fin au désordre, à la corruption, à l’exploitation surtout à un système mafieux basé sur le détournement de fonds publics. Un système mafieux très fin entretenu par les officiers eux même, qui a décrédibilisé l’institution militaire.

Le point cette fois ci s’est focalisé sur le cas des officiers assimilés qui officiellement ne sont pas reconnus par le corps de l’armée mais ils perçoivent leurs salaires comme tout autre militaires. Ils sont au nombre de 4700.  Certes comme l’a dit le Président de la République, « le titre d’officier assimilé n’existe dans aucun pays du monde ».  Mais que fait l’Etat depuis des années? A-t-il fermé les yeux à cause de l’instabilité dans le pays ou l’a-t-il lui-même encouragé? Pour l’instant, le président a décidé d’en mettre fin sans plus mais en aménageant la majorité. On leur propose des primes contre leur départ de l’armée.

«A partir de cette heure, cette appellation OA n’existera plus jamais au Tchad », a affirmé le président lors de sa rencontre, à Moussoro, avec les assimilés. Il y a dans ce qu’on appelle officiers assimilés, des commerçants, des paysans, des enfants…ce sont leurs parents commandant, colonel…qui leurs ont attribué cette appellation sans savoir lire le règlement de l’armée.  Selon le président, 90% d’officiers assimilés n’appartient à aucune compagnie, aucun corps. « Pour devenir un officier dans une armée, il y a toute une procédure, on ne vient pas entre 2006 et 2010 rentrer dans l’armée et devenir officier sans entraînement. «Avec ce grade vous n’arrivez même pas à diriger une  petite section», a rappelé le président.

« Vous êtes ici en deux groupes. Un groupe apte et un autre inapte. Dans les deux cas, la dénomination des officiers assimilés n’existe plus à partir de maintenant, vous l’abandonnez ici. Pour ceux qui sont aptes et ont choisi par vocation l’armée … ils doivent passer par les 4 centres d’instruction: Moussoro, Mongo, Abéché, Bardobo. A partir de cet instant, vous êtes considérés comme des soldats et pas des officiers. Les centres sont déjà aménagés; vous serez consultés par les médecins de l’ANT. pour décider de votre aptitude. Pour les inaptes, il y a des mutilés de guerre, de malades, des vieux, des civiles,. Un tri s’opérera dès ce soir et le pays reconnaitra en eux des vrais serviteurs pour recevoir leurs droits conformément aux règlementations du pays».

« Il y a aussi des gens d’un certain âge qui se disent officiers assimilés. Ceux là, au titre de soldats doivent regagner leurs villages, s’occuper de leurs villages et de leurs champs. Le gouvernement leur donnera un petit pécule de départ».

«Hors mis ceux là? Les commerçants, les élèves, les épouses, les filles doivent rentrer à la maison».

«Le port de la tenue militaire doit être contrôlé à partir d’aujourd’hui sur l’ensemble du territoire. N’importe qui ne doit pas porter la tenu militaire. Ceux qui sont aptes, leur liste doit être retirée de l’armée jusqu’à la formation complète».

«Pour les inaptes, le service de gestion militaire doit retirer leur liste de l’armée… ceux qui sont recrutés pour le besoin de la cause doivent quitter la ville ce soir même et sans le port de tenu militaire. Les vrais mutilés de guerre pour la défense de la patrie face aux agresseurs, la nation les prendra en charge».

«Vous êtes bien habillés avec des bérets rouges pour obtenir des salaires. Il n y a plus de salaire a partir de cet instant. Je ne suis pas venu à Moussoro pour faire de semblant mais pour doter le Tchad d’une armée réelle, d’une armée de profession, composée de toute la nation. L’armée c’est du bonheur et pas seulement de Fayda qu’on vient chercher. Beaucoup d’entre vous ont gagné et ça suffit. Trop c’est trop, vous vous êtes beaucoup amusés. Je demande ici au commandement militaire de bien noter mes paroles pour les mettre en œuvre et dire aussi à tous vos services qui gèrent vos armées. Chacun a pu tirer pendant des décennies un grand bénéfice. On a construit des villa au non de l’armée nationale tchadienne. Ces gens se sont enrichis au nom de l’armée, nous verrons après… vous êtes à l’origine du désordre et il faut mettre de l’ordre. Le CEMGA et son adjoint vous êtes responsables de mettre de l’ordre et vous êtes suivi par moi-même… Je dois faire de l’armée nationale tchadienne une armée gérée sur la base de la carrière…. Le Cemga avec ves adjoints, vous mettrez l’armée dans l’art».

Un nouveau chef d’état-major général de l’armée vient d’être nommé. Il s’agit du général Said Dahab. Il doit prendre en charge l’organisation de l’armée, une armée professionnelle. 

Par Djamil Ahmat / Alwihda actualités

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...