Archive pour octobre, 2011

Tchad : L’ancêtre de l’humanité, Toumaï, est de retour au bercail

dsc7912.jpgLe crâne original de Toumaï revient au Tchad. Dix ans plus tard, Toumaï réintègre le pays et place désormais le Tchad officiellement comme le berceau de l’humanité.  Cet hominidé découvert il y a dix ans dans le désert du Djourab dans le Sahara tchadien a sillonné le monde entier.

Sa remise officielle aux  hautes autorités du pays est prévue pour le mardi 1er novembre 2011 mais avant ce moment solennel, d’éminents scientifiques du monde entier se sont donnés rendez-vous à N’Djaména pour assister du 31 octobre au 1er novembre 2011 à N’Djamena, au premier colloque international de Paléontologie. C’est le Président de la République Idriss Deby Itno qui a donné le coup d’envoi des travaux de cette rencontre au ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine. C’était en présence des présidents de grandes institutions de la République, des membres du gouvernement, des diplomates accrédités au Tchad, d’un panel de scientifiques et des Professeurs, chercheurs et étudiants de l’Université de N’Djaména.

Deux jours durant, les spécialistes de la paléontologie et des archéologues venus de toute la planète présenteront les derniers résultats de leurs recherches. Il s’agit d’apporter des preuves de leurs travaux.

(suite…)

Les défis d’une planète à 7 milliards d’habitants

La terre a franchit ce lundi officiellement le cap des sept milliards d’habitants, selon l’ONU. L’Afrique, qui a le taux de croissance le plus élevée au monde, compte à elle seule désormais plus d’un milliards de personnes.

arton4023.jpg

L’enjeu de cette évolution démographique est de taille : comment nourrir toute cette population alors que les ressources naturelles de la planète se réduisent?

C’est officiel. La terre compte depuis ce lundi sept milliards d’habitants, selon les estimations des Nations Unies. Cette évolution démographique comporte de multiples enjeux. Pour le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le passage aux 7 milliards d’habitants n’est pas à prendre à la légère. « Ce n’est pas une simple affaire de chiffre. C’est une histoire humaine », a-t-il déclaré dans une école new-yorkaise la semaine dernière. « Sept milliards de personnes ont besoin de nourriture. D’énergie. D’offres intéressantes en matière d’emplois et d’éducation. De droits et de liberté. La liberté d’expression. La liberté de pouvoir élever ses enfants en paix et dans la sécurité. Tout ce que chacun souhaite pour soi, multiplié par 7 milliards », a-t-il dit.

(suite…)

Le Sao du Tchad battu par L’Etoile Sportive du Sahel en Tunisie

tunisieessahel.jpgL’Etoile Sportive du Sahel a battu la sélection nationale tchadienne de football par 2 buts à 1, en match amical disputé samedi après-midi au stade olympique de Sousse à huis-clos.

La sélection tchadienne continue ses préparations pour les éliminatoires de la coupe du monde de 2014 ; elle a été battu par un score 2 à 1 dans un match amical, disputé le samedi passé, dans l’après midi au stade olympique de Sousse, par les étoiles du Sahel. Ces derniers sont en train de se préparer de leur coté pour le premier match du championnat qui débutera le vendredi 4 novembre.

Tchad : second avertissement pour trois opérateurs de la téléphonie mobile

 

airteltchad.jpgL’audit de la qualité de service et de couverture des réseaux des trois opérateurs de téléphonie mobile (Airtel Tchad, Millicom Tchad et Salam) montre clairement des manquements sur l’engagement pris par les opérateurs auprès de leurs abonnés, selon une dépêche publiée par l’Agence tchadienne de presse.

Effectués du 12 au 19 octobre 2011 par l’Office tchadien de régulation des télécommunications (OTRT), cet audit avait pour objectif d’améliorer la qualité de service pour mieux orienter le choix des consommateurs.

Déjà avertis lors de la publication des résultats du tout premier audit effectué six mois auparavant, les opérateurs n’arrivent toujours pas à  respecter leurs engagements pris dans leurs cahiers de charges respectifs, tant sur le plan de la couverture nationale que sur la qualité des services.

(suite…)

Tchad: Le Président Idriss Déby Itno procède au nettoyage de son armée

«Il y a aussi des gens d’un certain âge qui se disent officiers assimilés. Ceux là, au titre de soldats doivent regagner leurs villages, s’occuper de leurs villages et de leurs champs. Le gouvernement leur donnera un petit pécule de départ»

tchad20090518.jpg idi.jpg Le Président Idriss Deby Itno a décidé de mettre de l’ordre dans l’armée nationale tchadienne, une décision pas très facile compte tenu de la complexité du dossier qui a duré depuis longtemps. Mais le président a décidé de mettre fin au désordre, à la corruption, à l’exploitation surtout à un système mafieux basé sur le détournement de fonds publics. Un système mafieux très fin entretenu par les officiers eux même, qui a décrédibilisé l’institution militaire.

Le point cette fois ci s’est focalisé sur le cas des officiers assimilés qui officiellement ne sont pas reconnus par le corps de l’armée mais ils perçoivent leurs salaires comme tout autre militaires. Ils sont au nombre de 4700.  Certes comme l’a dit le Président de la République, « le titre d’officier assimilé n’existe dans aucun pays du monde ».  Mais que fait l’Etat depuis des années? A-t-il fermé les yeux à cause de l’instabilité dans le pays ou l’a-t-il lui-même encouragé? Pour l’instant, le président a décidé d’en mettre fin sans plus mais en aménageant la majorité. On leur propose des primes contre leur départ de l’armée.

(suite…)

Colloque International de Paléoanthropologie

dsc02815.jpg toumaicrane.jpg En prélude au premier Colloque International  de Paléoanthropologie de N’Djaména qui sera organisé entre le 31 octobre et le 5 novembre 2011, une conférence de presse a eu lieu le vendredi 28 octobre au Musée national en présence du Pr Michel Brunet, chef de la Mission paléoanthropologique franco-tchadienne  qui a découvert en 2001 le crâne de Toumaï, reste d’hominidé ancien datant de 7 millions d’années.

Le président du comité d’organisation, Dr Malloum Sultan, recteur de l’université de N’Djaména a indiqué que  ce colloque organisé par les universités de N’Djaména et de Poitiers, le Centre national d’appui à la recherche (CNAR), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS-France), la coopération française et le Collège de France a pour objectif « de célébrer le retour du crâne de Toumaï et de valoriser tous les résultats scientifiques issus de la mission paléoanthropologique franco tchadienne ». Evènement d’une très grande importance, cette rencontre  placée sous le haut patronage du Président Idriss Déby Itno regroupera pour la première fois sur le sol tchadien une trentaine d’imminents chercheurs étrangers dans ce domaine. Cette manifestation qui, d’après les organisateurs, marque aussi la clôture d’un programme cofinancé par la coopération française se déroulera en deux phases.

(suite…)

Tchad : Bientôt un Aéroport international de haute classe à Djermaya

img3505.jpgDjermaya, village situé à 35 km au nord de N’Djamena sera un véritable centre névralgique du Tchad, une plaque tournante de toute l’Afrique sinon du monde. Ce village qui abrite déjà la mini raffinerie et la zone industrielle  sera aussi doté d’un aéroport  international de classe «A».

La pose de la première pierre de construction de ce gigantesque projet  a  eu lieu ce dimanche 30 octobre 2011 sous le haut patronage du Président de la République IDRISS DEBY ITNO en présence du Premier Ministre,  des membres  du Gouvernement, du président de l’Assemblée Nationale, du vice président de la société chinoise CAMCE qui s’occupe de la construction, des diplomates accrédités auprès de la République du Tchad et de plusieurs autres personnalités.

img3550.jpg img35141.jpg

Comme principales caractéristiques techniques de cet important outil de communication et de désenclavement, l’on note que l’aéroport de Djermaya  est à  usage mixte (militaire et civil). Il s’étale sur sept (7) kilomètres de long et 3,5 kilometres de large couvrant ainsi une superficie de 24 kilomètres carrés.

(suite…)

Le réseau électrique montré aux Tchadiens

53776118246235460x306.jpgERDF Charente-Maritime a organisé une visite éclair du poste source de Pons (1), le lundi 17 octobre.

Une délégation tchadienne emmenée par M. Senoussi, directeur général de la Société nationale d’électricité du Tchad, a été reçue par M. Geneau, président de la Communauté de communes de Pons, pour visiter la centrale photovoltaïque de Saint-Léger.

À la suite de cette visite, M. Geneau a sollicité ERDF Charente-Maritime pour expliquer à la délégation les tenants et les aboutissants du raccordement de cette centrale à partir du poste source de Pons.

Réalisée par la société New Solar, la centrale dispose d’une puissance de production électrique de plus de 10 mégawatts. Pour la desservir en électricité, il a fallu depuis le poste source, raccorder un câble haute tension sur une longueur de 5,6 km jusqu’à la centrale photovoltaïque de Saint-Léger.

(suite…)

L’Etat tchadien débouté face à L’Arche de Zoé

Via une association, Djamena réclamait 6,3 millions au médecin de l’association accusé d’avoir enlevé des enfants du Darfour pour les faire adopter en France.

vanwinkelberg.jpgL’Etat tchadien, qui réclamait devant le TGI de Digne-les-Bains, via une association, 6,3 millions d’euros de dommages et intérêts au Dr Philippe Van Winkelberg, médecin de l’association L’Arche de Zoé, a été débouté. Sans faire de commentaires, le Dr Van Winkelberg, qui exerce aujourd’hui à Castelane, dans les Alpes-de-Haute-Provence, a simplement déclaré : « Je suis content, je ne fais pas de triomphalisme parce que ce n’est pas fini. »

Cent trois enfants

Le 13 octobre, lors de l’audience devant le TGI de Digne-les-Bains, le conseil de l’Association tchadienne pour le bien-être des enfants avait demandé le versement de cette somme, que les six membres de L’Arche de Zoé, lors de leur procès à N’Djamena, avaient été condamnés à payer « solidairement » aux familles de 103 enfants, présentés comme des orphelins du Darfour, qu’ils avaient tenté d’exfiltrer vers la France fin 2007. Or, explique Me Françoise Davideau, l’avocate du médecin, « aucune famille ne s’est portée partie civile » depuis le procès à N’Djamena, et si l’association qui représente l’Etat tchadien avait gagné « on ne sait pas à qui aurait été versé cet argent ». Et de souligner que le Dr Van Winkelberg était le seul protagoniste de ce dossier à être assigné, parce que « c’est le seul qui leur paraît solvable. »

(suite…)

Tchad : Les fonctionnaires entrent en grève

img4430.jpgL’Union des Syndicats du Tchad (UST) et la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad (CLTT) ont appelé leurs militants à observer une grève d’avertissement de trois jours à compter de ce mardi, 25 octobre 2011 sur toute l’étendue du territoire national. Cette cessation de travail  peut être renouvelée si les négociations entre les deux parties piétinent.

La revalorisation  de la grille salariale pour tous les fonctionnaires tchadiens qui implique le relèvement du point d’indice autrement dit la hausse de la valeur indiciaire est la principale revendication des ces centrales syndicales du Tchad. Cette revendication  qui a été débattue  moult fois mais en vain par les responsables syndicaux et le ministère de la Fonction Publique gangrène les rapports gouvernement/syndicats depuis belle lurette.

Ce premier jour d’arrêt de travail est  diversement suivi par les travailleurs militants de l’UST et de la CLTT.

(suite…)

Mort sans procès. Une fois de plus

tariqramadan.jpgEcrit par Tariq Ramadan (tariqramadan.com)

Il n’y eut ni procès, ni jugement, une fois encore. Au cours des cinq dernières années, le scénario dans le monde arabe semble être le même. Encore et toujours, le même désordre, la même fin dramatique.

Nous connaissons à présent une partie de l’histoire. Il était en train de tenter de fuir de Syrte avec un groupe de partisans, lorsque les forces de l’OTAN les ont localisés et bombardés. Les forces françaises qui dirigeaient l’opération ont été capables d’arrêter le convoi et, ce faisant, d’aider les opposants de Kadhafi à le capturer. Voilà bien l’image du soulèvement libyen : sans l’OTAN, l’opposition à Kadhafi n’aurait pas remporté de succès. Il reste à répondre à une question cruciale : quel rôle jouera l’influence étrangère dans l’avenir de la Libye ? Qu’il est troublant de voir les Présidents et Premiers Ministres, de Nicolas Sarkozy à Barack Obama et David Cameron – qui négociaient ouvertement avec Kadhafi jusqu’à l’année dernière – saluer sa mort, tout en essayant de convaincre le public qu’ils avaient toujours soutenu les démocrates, ainsi que la démocratie. Dans l’ivresse de la victoire, il n’y a aucune honte à profaner les morts, aucune honte à mentir aux vivants. La Libye est sous contrôle, disent-ils. Mais qui contrôle la Libye?

(suite…)

Niger/Tchad: renforcement de la coopération en matière de communication

img2564.jpgLe ministre nigérien de la Communication et des Nouvelles Technologies de l’Information Salifou Labo Bouché et le ministre tchadien de l’Information et de la Communication Hassan Sylla Bakary ont signé ce weekend à Niamey une convention de coopération en matière de communication entre les deux pays.

Aux termes de cette convention, les pays s’engagent à promouvoir leurs relations de coopération dans les domaines de la formation, de la culture, de la recherche scientifique et en matière d’information et de communication.

(suite…)

Tchad: retour au bercail pour les déplacés de l’Est

camprefugiessoudanaisdarfour432.jpgAu Tchad, dans l’est du pays, plusieurs milliers de personnes avaient fuit leurs villages en 2007 suite au débordement du conflit du Darfour en territoire soudanais.

Aujourd’hui, avec le retour de la paix, on assiste à des mouvements de retour vers les villages. Mais parfois, on regrette un peu d’être rentré chez soi.

Source: RFI

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...