Archive pour septembre, 2011

Bill Gates au Tchad pour lutter contre la poliomyélite

N’DJAMENA – Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a estimé que le Tchad pouvait éradiquer la poliomyélite lors d’un voyage dans ce pays dans le cadre des journées nationales de vaccination contre cette maladie, a constaté un journaliste de l’AFP.

billgates1.jpg« Le Tchad peut éradiquer la polio. (…) Les dirigeants et responsables de la santé à tous les niveaux devront redoubler leurs efforts afin de s’assurer que chaque enfant au Tchad soit protégé contre la polio« , a déclaré le milliardaire américain, ambassadeur de l’Unicef aux côtés du président tchadien Idriss Deby Itno.

(suite…)

Arche de Zoé: pourvoi rejeté

archedezoe.jpgLa Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Alain Péligat, l’un des six membres de l’Arche de Zoé qui contestait sa condamnation par le Tchad pour tentative d’enlèvement d’enfants, rendant ainsi définitive sa peine de huit ans de prison.

Alain Péligat était le seul membre de l’association, soupçonnée d’avoir tenté d’enlever du Tchad dans des circonstances rocambolesques 103 enfants tchadiens présentés comme des orphelins du Darfour, à avoir fait appel de sa condamnation par la cour criminelle de N’Djamena à 8 ans de travaux forcés. A son retour en France, sa peine avait été commuée en 2008 en huit ans d’emprisonnement, avant qu’il n’obtienne une grâce du président tchadien Idriss Deby et n’échappe à l’incarcération.

(suite…)

Libye-Tchad: Interpellation du CNT sur la disparition de Youssouf Togoïmi

youssouftogoimi.jpgUn mouvement rebelle tchadien interpelle le CNT sur la disparition de Youssouf Togoïmi – Le chargé des Relations extérieures du Mouvement pour la démocratie et la justice au Tchad (MDJT, une entité de la rébellion tchadienne), Ousmane Hissein, interpelle les nouvelles autorités libyennes sur la disparition de Youssouf Togoïmi, président fondateur de ce mouvement, survenue le 24 septembre 2002 en Libye alors qu’il avait refusé de signer un accord de paix parrainé par Tripoli.

‘Nous exigeons des nouvelles autorités de Tripoli de procéder à l’interrogatoire de l’ancien ministre des Affaires étrangères de Libye, Moussa Koussa, qui fut au moment des faits le premier responsable des services de renseignements de 1994 à 2009. Si ce dernier est en vie, il faut qu’il rende des comptes. Sinon, il y a des archives qu’il faut consulter. Dans tous les cas, on veut qu’on dise la vérité sur le sort de Youssouf Togoïmi’, a déclaré Ousmane Hissein à la PANA à Paris.

Ministre dans plusieurs gouvernements de Idriss Déby, de 1990 à 1997, Youssouf Togoïmi, suite à des divergences avec le chef de l’Etat tchadien, entre en dissidence et forme en avril 1998 le MDJT.

(suite…)

Déclaration du Président Idriss Déby Itno à l’Assemblée Générale de l’onu

Monsieur le Président ;
Monsieur le Secrétaire Général ; Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président, la délégation tchadienne vous adresse ses chaleureuses félicitations pour votre élection à la présidence de la 66ème Session et vous assure de sa collaboration et de son soutien dans l’accomplissement de votre noble tâche.

idionu2011.pngMonsieur le Président, la délégation tchadienne vous adresse ses chaleureuses félicitations pour votre élection à la présidence de la 66ème Session et vous assure de sa collaboration et de son soutien dans l’accomplissement de votre noble tâche.Elle exprime également son admiration à votre prédécesseur, Monsieur Joseph DEISS, qui a présidé avec talent la session écoulée. Enfin, le Tchad rend hommage au Secrétaire Général, Son Excellence Monsieur BAN Kl MOON pour son action tant sur le front du développement que celui de la paix dans le monde. Nous lui réitérons nos vives félicitations pour sa réélection bien méritée pour un second mandat à la tête de notre Organisation. Monsieur le Président, Ma délégation se félicite du choix du thème central de notre débat général, à savoir « les vertus de la médiation pour le règlement pacifique des conflits ». Cette proposition cadre parfaitement avec notre vision politique, nos convictions et notre philosophie pour un monde harmonieux et égalitaire. C’est ainsi que nous avons apporté notre modeste contribution et soutenu les efforts de l’Etat de Qatar, de l’ONU et de la Communauté internationale en participant au plus haut niveau aux négociations et aux conclusions des Accords de Doha entre le Gouvernement soudanais et son opposition armée du Darfour.

(suite…)

A New-York, le Chef de l’Etat Idriss Déby Itno a été reçu le jeudi passé par le Secrétaire Général des Nations Unies

idionu.pngL’entretien de près de trente minutes entre le Président de la République IDRISS DEBY ITNO et le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a été très cordial et instructif.

Le chef de l’Etat et le patron de l’ONU ont fait un large tour d’horizon des questions d’actualité, notamment la crise libyenne, le Darfour et la Palestine. Sur le plan intérieur, Ban Ki-moon s’est félicité des efforts fournis par le Président de la République dans sa lutte contre la pauvreté et pour le développement du Tchad.

(suite…)

La demande d’adhésion palestinienne très applaudie à l’ONU

mahmoudabbas.jpgLe président Mahmoud Abbas l’a remise hier au secrétaire général des Nations unies. Mais les États-Unis bloquent, et Israël refuse d’évacuer les territoires occupés.

Demande officielle. Mahmoud Abbas a officiellement remis à Ban Ki-moon, hier, à New York, la demande d’adhésion à l’Onu de l’État de Palestine. Le secrétaire général des Nations unies l’a aussitôt transmise au Conseil de sécurité, qui l’examinera lundi.

Le dossier ne devrait pas dépasser ce stade. Car, si la candidature palestinienne obtenait les neuf voix (sur quinze) nécéssaires, lors du passage au vote, les États-Unis exerceraient leur droit de veto. Barack Obama a averti, mercredi, devant l’Assemblée générale de l’Onu : il n’y aura pas de « raccourcis » sur la voie de l’adhésion de la Palestine ; celle-ci n’interviendra qu’après un accord de paix entre les Palestiniens et Israël.

Image de prévisualisation YouTube Le vote n’interviendra avant plusieurs semaines et les Palestiniens considèrent déjà une alternative : le statut d’État observateur, qui ne requiert pas le feu vert du Conseil de sécurité, mais un simple vote de l’Assemblée.

(suite…)

Le Tchad lance une campagne pour réduire la mortalité maternelle

achtatongossingar.jpgL’ambassadrice de la Campagne pour l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (CARMMA) au Tchad, Mme Achta Toné Gossingar, a lancé jeudi une campagne de plaidoyer et de sensibilisation dans les 10 arrondissements de N’Djaména afin d’impliquer tous les acteurs à cette lutte.

Rencontrant les chefs de quartiers du 1er arrondissement, l’ambassadrice les a exhortés à plus d’implication dans la santé de la mère et de l’enfant. « Vous devez encourager les femmes à aller se faire consulter pendant la grossesse pour éviter des complications pouvant entrainer la mort de celle-ci », a-t-elle dit.

Au Tchad, la moralité maternelle est restée élevée avec un taux de 1.200 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2008, selon une enquête conjointe de la Banque mondiale, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), du Fonds des Nations Unis pour la Population (FNUAP) et du Fonds des Nations Unis pour l’enfance (UNICEF).

(suite…)

Economie : rencontre entre une délégation d’EXXIM Bank et le Ministre des Mines

img2448.jpgUne représentation d’EXXIM Bank, la Banque chinoise qui a financé la construction de la Cimenterie de Baoré est allée visitéé ce vendredi 23 septembre 2011, le Ministre des Mines et de la Géologie Dr Nodjitolbaye Kouladoumadji à son bureau.

Cette délégation est venue s’entretenir avec le ministre sur un certain nombre de questions relatives à la construction de ladite cimenterie avant de se rendre prochainement sur le terrain pour constater de visu l’état d’avancement des travaux.

Selon le ministre des Mines et de la Géologie, il a fallu à l’Etat tchadien d’emprunter auprès de la Banque chinoise pour la construction de la cimenterie de Baoré.

(suite…)

Société : Les Femmes réclament plus d’accès aux instances de prise de décision

img2437.jpgLes travaux de l’atelier d’information axé sur le thème de la problématique de l’accès des femmes aux instances de prises de décision et le leadership féminin s’est achevé jeudi 22 septembre au CEFOD. Au terme des travaux, plusieurs recommandations et résolutions ont été adoptées.

Dans les  recommandations, l’on peut retenir entre autres l’accès égal aux postes de responsabilité, l’adoption du code de la famille et des personnes, la formation des femmes et la protection de celles-ci et de la fille. Les participantes recommandent aussi le financement des organisations féminines, la révision du code électoral mais aussi la redynamisation du REFEMP/T « (Réseau des Femmes Ministre et Parlementaires du Tchad).

(suite…)

Le printemps arabe, un hiver pour les noirs africains?

lybiemigrantsafricains1.jpgEn exclusivité, l’appel de SOS Racisme

Depuis plusieurs mois, nous avons pu assister à des assassinats de noirs africains présentés comme des mercenaires. Ces atrocités épouvantables ne renvoient pourtant pas à la seule situation de guerre et ne sauraient, de ce fait, être considérées comme une parenthèse qui se refermera d’elle-même. Par le passé déjà, des massacres de noirs africains ont eu lieu en Libye. Il n’était alors pourtant pas question de mercenaires.

En septembre et octobre 2000, des pogroms contre les travailleurs immigrants furent perpétrés en Libye et 130 à 500 Africains sub-sahariens furent tués à Zawiya, lynchés dans des conditions particulièrement atroces puisque certains d’entre eux furent attachés et trainés derrière des voitures jusqu’à ce que mort s’en suive. D’autres furent arrêtés à Tripoli et déportés dans le désert. Pour fuir la persécution, des milliers de travailleurs venus du Niger, du Mali, du Nigeria et du Ghana, du Tchad et du Soudan, s’enfuirent vers le sud de la Libye. Nombreux sont ceux qui furent arrêtés sur les routes du Sahara par le régime de Kadhafi et transportés dans des camps militaires libyens et des prisons à Janzoura, en banlieue de Tripoli, à Sabha, à Aghate où ils furent maltraités. D’après certains observateurs refugiés en France, beaucoup y seraient toujours injustement détenus.

(suite…)

Le Tchad demande un soutien face à l’afflux de ressortissants fuyant la Libye

rfugistchadienslibye.jpgDans un discours devant les Etats membres de l’Assemblée générale de l’ONU, le Président du Tchad, Idriss Deby, a appelé jeudi la communauté internationale à soutenir son pays face à l’afflux de réfugiés fuyant le conflit libyen annonce l’ONU.

« A l’instar de nombreux pays du Sahel, le Tchad a enregistré le retour de Libye de près de 100.000 de ses ressortissants qui ont été contraints de quitter ce pays, dans le plus grand dénuement. D’autres ont trouvé la mort dans un camp. Les mouvements de retour se poursuivent toujours », a déclaré Idriss Deby. Il a appelé la communauté internationale à aider son pays « à contenir les effets dramatiques de ce mouvement massif de populations en portant assistance aux victimes, à travers des programmes de réinsertion et de réintégration économique »

Tchad – La tenue des élections locales en novembre « compromise »

electiontchad.jpgLes premières élections locales qui doivent se tenir le 27 novembre au Tchad sont « dangereusement compromises » suite à un arrêt de la Cour suprême ordonnant de suspendre la date retenue pour le scrutin, a annoncé jeudi le président de la commission électorale.

« La Céni (Commission électorale nationale indépendante) interpelle la classe politique et le garant de l’accord du 15 août 2007 (pour la démocratisation du régime, le président Idriss Deby Itno) que (…) l’organisation des élections communales (ou locales) avant la fin de l’année 2011 est dangereusement compromise », a déclaré Yaya Mahamat Liguita, président de la commission lors d’un point de presse, ajoutant que « la Céni souhaite être fixée sur les dispositions pratiques à prendre ».

Il a expliqué que le 16 septembre, « la chambre administrative de la Cour suprême (…) a rendu un arrêt ordonnant à la Céni de suspendre la date fixant les élections locales au 27 novembre 2011″.

(suite…)

Le Tchad construit son réseau haut débit

tchadinternet.jpg«Le réseau que nous envisageons de construire va se connecter au câble sous-marin à fibre optique SAT-3, du côté du Cameroun et du Nigéria, et à ceux installés, à l’est, le long de la mer Rouge, du côté du Soudan », selon les explications de Haroun Mahamat Badaouy, directeur général de la Société des infrastructures de transmission des communications électroniques (SITCOM), une société tchadienne d’économie mixte créée en mars 2011 pour exploiter le réseau de fibre optique.

Les dizaines de millions d’euros mobilisés pour financer la construction du réseau vont permettre de déployer plus de 3000 km de fibre optique. Déjà la frontière camerounaise a été reliée à la capitale Ndjaména et bientôt la SOTEL (Société des télécommunications du Tchad), les autres opérateurs téléphoniques et les fournisseurs d’accès à Internet pourront disposer de maillage.

(suite…)

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...