Libye : Le dernier combat de Kadhafi

libye.jpgLes pays occidentaux croient en une chute imminente de Muammar Kadhafi après l’offensive-éclair des rebelles sur Tripoli. Mais le leader libyen est-il déjà terrassé ? « La Libye est au début d’un processus de transition », souligne le porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

De son côté, la Chine déclare, lundi, « respecter le choix du peuple libyen ». Pourtant, sur place, les combats font toujours rage. Et Kadhafi s’accroche au pouvoir après 42 ans passés à la tête du pays. De violents affrontements sont en cours autour de la résidence du leader libyen, dans laquelle la présence du dirigeant n’est pas attestée.

Si des scènes de liesse se sont bien déroulées dans la nuit de dimanche à lundi, il semblerait que l’enthousiasme soit retombé dans les rues de la capitale. D’après plusieurs témoins, la présence lundi de nombreux tireurs embusqués sur les toits des immeubles de la ville, faisant usage de leurs fusils, alimente la peur de la population. L’essentiel de la capitale est entre les mains de la rébellion. D’après le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini, le régime du colonel libyen Muammar Kadhafi ne contrôlerait lundi « pas plus de 10 % à 15 % » de la ville de Tripoli.

« Tactique du colonel Kadhafi »

Des chiffres que tient à tempérer Imed Lamboum, journaliste et correspondant de l’AFP, notamment parce que plusieurs quartiers de la capitale sont connus pour leur fidélité au colonel. « Ce n’est pas encore la fin de Kadhafi », insiste le journaliste. « Son régime est imprévisible, comme il l’a prouvé durant ces six derniers mois. Laisser entrer les rebelles de la sorte dans la capitale pourrait être en réalité une tactique du colonel afin de leur couper les vivres par la suite et les attaquer à l’intérieur de Tripoli. »

En mars dernier, un mois après le début de l’insurrection rebelle, et tandis que peu de gens estimaient que Kadhafi parviendrait à se maintenir au pouvoir, ses forces étaient parvenues à reprendre le dessus sur l’insurrection en pilonnant la ville d’Ajdabiya (est) à l’aide d’avions de chasse et d’artillerie lourde. Un mois plus tard, en plein bombardement de l’Otan visant à éliminer le colonel, on avait aperçu ce dernier à la télévision libyenne, en train de narguer ses adversaires en osant parader en décapotable dans les rues de la capitale. Et les dernières informations en provenance de Libye semblent confirmer le caractère jusqu’au-boutiste de Kadhafi. Selon la chaîne Al Jazeera, des chars auraient été aperçus quittant son quartier général de Bab al-Aziziah et bombardant les rues aux alentours.

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...