Présidentielle 2011 : conférence de presse du candidat de la renaissance, Idriss Déby Itno « Je consacrerai mon prochain mandant au développement du monde rural »

idrissdebyitno2.jpg

A la veille de la fin de la campagne présidentielle lancée depuis le 04 avril 2011, le candidat de la renaissance de la nation tchadienne Idriss Deby Itno a animé ce 22 avril 2011 une conférence de presse à sa villa privée «Villa Burkina» sise au quartier résidentiel. Plusieurs questions liées à l’organisation de ce scrutin, au boycott par une partie de la classe politique ont été abordées. 

Le candidat Idriss Deby Itno a salué à sa juste valeur la mise en œuvre de l’accord politique du 13 août 2007 ayant abouti aux consultations présidentielles après les législatives des 12 et 13 février dernier. Pour lui, cet accord consensuel devrait conduire le pays vers des élections libres, crédibles et transparentes. 

Selon le candidat IDI,  après avoir reçu trois fois ses cinq challengers, les trois autres à savoir Kamougué, Yorongar et Kebzabo ont refusé d’aller en compétition pour trois raisons fondamentales. D’abord ceux ci savent qu’ils perdront d’avance la compétition. Ensuite, leurs partis,  après les élections législatives sont essoufflés sur le plan financier. Enfin, c’est une mauvaise foi de leur part de désister au dernier moment.  Idriss Deby Itno clame haut et fort que les raisons de leur refus d’aller en compétition ne sont pas fondées moins encore celles liées au renouvellement des cartes d’électeurs.  Le candidat IDI trouve curieux que leurs partis respectifs aient accepté d’aller en compétition pour les législatives partielles dans les trois circonscriptions : Mayo Boneye, Mandoul Oriental et Tandjilé- Ouest.

Au plan financier, le candidat de la renaissance a reconnu pour s’en féliciter que sa campagne électorale a été financée à hauteur de 99% par les militants de son parti, le  MPS. Aussi à l’instar des autres formations politiques, le MPS a-t-il reçu une subvention de 200 millions du trésor public. 

Parlant de ressources pétrolières, le candidat président a relevé que le Tchad est l’un des rares pays au monde à disposer d’un Collège de Contrôle et  de Surveillance des Revenus Pétroliers. IDI s’est aussi félicité du fait que le Tchad soit un pays stable au cœur d’une région aussi mouvementée  qu’est l’Afrique. 

Après le quinquennat du social qui s’achève, le candidat de la renaissance entend, s’il est réélu, consacrer le prochain quinquennat au développement du monde rural par la revalorisation des deux mamelles de l’économie  nationale à savoir l’agriculture et l’élevage. Les secteurs prioritaires que sont l’éducation nationale, la santé, l’environnement et autres ne seront pas perdus de vue.

Face à la cherté de vie, IDI souligne qu’il n’a pas perdu la bataille car c’est un phénomène mondial. C’est pour tenter de résorber cette crise qu’il préconise dès le mois de mai 2011 procéder à la modernisation voire la mécanisation de l’agriculture par la distribution de tracteurs à certains groupements agricoles.

Vingt (20) ans au pouvoir c’est trop reconnaît l’homme du 1er décembre. «Mais  ce n’est pas aussi trop », précise- t-il. « Je suis au service du peuple tchadien qui m’a élu ».  D’où son vibrant appel à la renaissance de la nation tchadienne qui passe par la construction des infrastructures notamment le chemin de fer pour désenclaver le Tchad. Il en appelle à une gestion saine et rigoureuse de nos ressources. Pour ce faire, il opte pour le financement et l’exécution des projets précis et porteurs en vue de l’amélioration des conditions de vie et de travail d’un peuple qui n’aspire qu’à la paix,  à la quiétude et à la stabilité. 

En somme, IDI voudrait voir le Tchad être définitivement écarté du spectre de la guerre, un Tchad tourné vers le développement en se mettant résolument au travail.

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...