Archive pour mars, 2011

Le Tchad alloue aux Chinois un contrat ferroviaire de 7 milliards de dollars

chemindefertchad.jpgLe Tchad et la Compagnie nationale des travaux de génie civil de Chine ont signé lundi à N’Djamena un contrat pour la construction du premier chemin de fer tchadien d’un montant de 7 milliards de dollars (5 milliards d’euros), a constaté un journaliste de l’AFP.

Le contrat pour les travaux de construction de ce chemin de fer long de 1344 km devant traverser une grande partie du pays a été signé par le ministre des Infrastructures et Transports Adoum Younousmi et le président du conseil d’administration de la compagnie chinoise dans un grand hôtel de la capitale tchadienne. Les travaux doivent débuter en 2012.

(suite…)

Pour l’UA, Alassane Ouattara est le seul président élu de Côte d’Ivoire

Lors des réunions de l’UA qui se sont déroulées jeudi à Addis-Abeba, l’Union africaine (UA) a maintenu sa position sur la crise ivoirienne et réaffirmé la légitimité du président élu Alassane Ouattara. Les solutions politiques proposées par le panel de chefs d’État africains ont été vigoureusement rejetées par le camp Gbagbo.

ouattarapaneladdis.jpgLes « sept alliés » dont se prévalaient le camp Gbagbo n’ont visiblement pas amené l’Union africaine (UA) à se dédire. Lors d’une réunion jeudi à Addis-Abeba entre les parties de la crise ivoirienne et le membres du panel de chefs d’État, puis entre les membres de ce panel et ceux du Conseil de paix et de sécurité (CSP) de l’UA, celle-ci a réaffirmé sans ambiguïté la nette victoire d’Alassane Ouattara à la présidentielle ivoirienne du 28 novembre dernier.

« Le Conseil de paix et de sécurité [qui réunit 15 pays membres de l'UA, dont un peu moins d'une dizaine étaient représentés jeudi et vendredi à Addis-Abeba par leur président, NDLR] a entériné les recommandations du panel de haut niveau ainsi que la proposition d’une solution politique générale à la crise en Côte d’Ivoire », a déclaré vendredi matin le commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA, Ramtane Lamamra.

(suite…)

Flambée de méningite A en Afrique : le Tchad vaccine

mningitetchad.jpgUne épidémie de méningite à méningocoque frappe actuellement le Tchad et plus particulièrement le sud de ce pays d’Afrique centrale. Depuis le 1er janvier, les autorités ont recensé près de 1 000 cas dont 54 mortels. Une importante campagne de vaccination est en cours.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 5 districts situés dans le Sud du pays connaissent une « situation épidémique  » : Benoye, Kello, Lakoassy, Melfi et Moundou. Deux autres – toujours dans le Sud – sont « en alerte » : il s’agit des districts de Boussou et de Sarth.

La bactérie prédominante est Neisseria meningitidis A. Pour enrayer cette flambée, les autorités sanitaires ont constitué un stock de 752 000 doses de vaccins. Coordonnée par l’OMS, l’UNICEF et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge, la campagne de vaccination devrait démarrer dans les prochains jours.

(suite…)

Libye-Tchad: Les troubles en Libye entravent l’acheminement de l’aide humanitaire

Les troubles en Libye ont bloqué une voie d’approvisionnement de 3 000 km utilisée par le Programme alimentaire mondial (PAM) depuis 2004 pour acheminer des vivres destinés aux dizaines de milliers de réfugiés soudanais et de déplacés internes tchadiens de l’est du Tchad.

refugisdudarfur.jpg«Le PAM utilisait le corridor [humanitaire] libyen pour acheminer environ 40 pour cent de son aide alimentaire destinée aux réfugiés soudanais et aux déplacés internes tchadiens », a dit à IRIN Jean-Luc Siblot, le représentant du PAM au Tchad.

Selon M. Siblot, lorsque les troubles ont éclaté en Libye, 11 000 tonnes de céréales et de légumineuses étaient prêtes à décharger au port de Benghazi pour être transportées dans l’est du Tchad. Les deux navires chargés de vivres ont dû être déroutés vers Port-Soudan.

(suite…)

Le Président de la République Idriss Deby Itno effectue un deplacement sur Addis Abéba

Panel de chefs d'Etats de l'Union AfricaineCommuniqué de presse de la Présidence

Le Président de la République, Idriss Deby Itno a quitté N’Djaména ce midi à destination d’Addis Abéba. Le Chef de l’Etat et ses homologues mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, tanzanien Jakaya Kikweté, sud-africain Jacob Zuma et burkinabé Blaise Compaoré, finaliseront cet après-midi dans la capitale éthiopienne leurs propositions de sortie de crise postélectorale ivoirienne. Ils les soumettront, ensuite, demain au Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine.

Le Groupe de haut niveau pour le règlement de la crise en Côte d’Ivoire a, à cet effet,  invité les deux protagonistes de ce conflit et le Président du Conseil Constitutionnel à assister à la réunion dudit conseil.

N’Djaména, le 9 mars 2011

Le Directeur Général Adjoint de la Communication

Hinda Deby Itno : Meilleure Première Dame de l’année 2011

hin.jpg

Vingt quatre heures après la célébration en grande pompe de la Journée Internationale de la Femme, le magazine « L’Essentiel des Relations Internationales » basé à Paris a décerné le prix de la Meilleure Première Dame de l’année 2011 à Hinda Deby Itno, Première Dame du Tchad. La cérémonie de remise de ce prix a lieu au palais présidentiel le mercredi 9 mars 2011 en présence de nombreuses personnalités notamment la vice Présidente du conseil Economique Social et Culturel (CESC), les membres du gouvernement, ainsi que de plusieurs leaders des organisations et associations féminines.

En effet, Hinda Deby Itno est le porte drapeau pour l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables. C’est ce qui lui a valu cette distinction qui honore, au delà de sa modeste personne, le Chef de l’Etat et partant le peuple tchadien tout entier.

(suite…)

Prix d’excellence en journalisme: la grande nuit de la presse tchadienne

Par: Zenaba Abakar (Zenaba Kaila)

La 2ème édition du prix de l’excellence en journalisme a eu lieu le vendredi 4 mars 2011 au jardin de l’Hôtel Le Méridien Chari.

lapressetchadienne.jpg Evénement organisé depuis officiellement 2 ans par le haut conseil de la communication (HCC) pour valoriser le travail des hommes des medias et les encourager dans ce sens. Cette cérémonie animée par la voix suave de Zara YACOUB, directrice de la radio DJA-FM et par ailleurs présidente du comité d’organisation a vu la présence du représentant du Président de la République, le ministre de la communication Pahimi PADAKE ALBERT, le président du haut conseil de la communication Moustapha ALI ALIFEI, la grande famille de la presse tchadienne et des invités venus pour la circonstance.

Dans un discours éloquent, Mr Moustapha Alifei, journalisme lui-même de formation a tenu à rendre un hommage à la presse pour le rôle joué dans la couverture médiatique des festivités du cinquantenaire en ce début d’année et le comportement responsable observé lors des dernières élections législatives.  Pour le président de l’institution organisatrice de l’événement, ce prix initié par son département est non seulement pour valoriser les travaux des hommes de le presse mais aussi un lieu de rencontre entre les operateurs économiques et les responsables des medias au Tchad. A ce propos, il a tenu particulièrement à remercier les sponsors qui les ont accompagné : la société computer Golfe, l’Office Nationale de la Radio et de la Télévision, l’Office Tchadienne de Régulation de la Télécommunication, l’Imprimerie du Tchad, Toumai Air Tchad, la Société Tchadienne des Hydrocarbures, Airtel Tchad. Il a surtout salué l’engouement qu’à suscité cette 2e édition « de 16 candidats lors de la 1ére édition, nous nous retrouvons avec 39 candidatures cette année » a-t-il précisé avant de féliciter vivement les lauréats.

(suite…)

Tchad: le pouvoir ne veut pas transiger sur le respect de la date de la présidentielle

Le président Idriss Déby a écarté les préalables posés par 5 candidats, pour leur participation au scrutin présidentiel du 3 avril 2011. Ils exigent, entre autres préoccupations, l’impression de nouvelles cartes d’électeurs sécurisées, même si cela devrait provoquer un report de la date du premier tour. Le pouvoir refuse d’accéder à cette demande, car pour lui, la date de l’élection doit être impérativement respectée.

idrissdebyitno.jpg Le président Idriss Deby est peut-être d’accord sur le principe de corriger le système électoral, mais il l’est moins sur celui concernant l’impression de nouvelles cartes.

Le délai sera trop court, avec un risque de vide juridique à la tête de l’Etat. : « Je tiens à vous rappeler à ce stade, que nous avons un calendrier fixé par la Constitution. Quelles que soient les réserves des uns et des autres, le non respect de ce calendrier aura des conséquences graves pour notre pays. Je n’ose pas envisager une solution à une difficulté quelconque, au-delà de ce calendrier »,  a tenu à préciser le  président de la République.

(suite…)

Tchad: Le gouvernement organise les rapatriements des tchadiens se trouvant en Libye

Dans un communiqué de presse diffusé à l’Office Nationale de Radio et Télévision du Tchad, le ministre de la communication, au nom e gouvernement du Tchad porte à la connaissance des tchadiens vivant en Libye que les dispositions ont été prises pour le retour au Tchad de ceux qui en expriment le désir.

A cet effet, ils peuvent contacter l’ambassade du Tchad à Tripoli, le consulat du Tchad à Sebha et Koufra, le responsable de la colonie Tchadienne à Benghazi ainsi que l’ambassade du Tchad au Caire et le consulat honoraire du Tchad à Tunis dont les numéros de téléphone sont les suivants :

Ambassade du Tchad au Caire : 00201.88.42.43.44

Consulat honoraire du Tchad à Tunis : 00216.24.12.51.25

Tchad: six candidats retenus pour la présidentielle

Six candidats, dont le président sortant Idriss Deby Itno, au pouvoir depuis 1990, et l’opposant Saleh Kebzabo, seront en lice pour l’élection présidentielle au Tchad du 3 avril, selon la liste officielle de la Commission électorale, lue mercredi 2 mars à la radio nationale.

idrissdeby1.jpgIdriss Deby, 59 ans cette année, représentera son parti le Mouvement patriotique du Salut, large vainqueur de législatives en février.

L’opposition sera représentée par Saleh Kebzabo de l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR), première force de l’opposition selon les résultats de février. Déjà candidat à deux reprises face à Deby (en 1996: 3e avec 8,7%, en 2001, 3e avec 7%), Kebzabo, 62 ans, et les principaux partis d’opposition avaient boycotté la présidentielle de 2006.

(suite…)

Haroun Mahamat Saleh: «Je commence à être très déçu par le Fespaco»

A la 22e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), le film de Haroun Mahamat Saleh brigue l’Etalon d’or de Yennenga. Mais le réalisateur tchadien fait entendre son mécontentement concernant le plus grand festival de cinéma africain : « Découvre-t-on ici quelque chose de nouveau, un film intéressant, une nouvelle voix, une nouvelle musique ? Non. » Le Prix du Jury au Festival de Cannes pour son dernier long métrage Un homme qui crie, Haroun Mahamat Saleh, 50 ans, a également contribué à la réouverture de la dernière salle de cinéma couverte de Ndjaména : Le Normandie. Haroun Mahamat Saleh est interviewé par l’un de nos envoyés spéciaux au Burkina Faso, Frédéric Garat. (rfi.fr)

RFI : C’est plus important pour vous d’avoir un prix au Festival de Cannes ou de pouvoir réouvrir une salle de cinéma au Tchad ?

harounmahametsalehtchad.jpgHaroun Mahamat Saleh : Les deux choses sont importantes. Avoir un prix permet d’avoir un rayonnement international pour le pays, c’est ce qui s’est passé. Et cela réveille les consciences, permet d’ouvrir une salle de cinéma. Voilà. C’est comme au foot, une bonne passe quoi… Donc à la fin on se retrouve avec un but, oui.

RFI : Avoir l’Etalon d’or ici, ce serait autre chose ? Ce serait une cerise sur le gâteau supplémentaire, ou est-ce que vous êtes déjà satisfait d’avoir été reconnu par l’audience internationale ?

H.M.S. : Je suis satisfait déjà d’avoir eu le prix à Cannes, et je vous avoue que maintenant, l’Etalon d’or n’a pas – comment dire ? – une valeur extraordinaire pour moi, parce que quand vous voyez l’histoire des Etalons, il y a depuis quelques années, pas mal de films qui sont vraiment ce que les Cahiers du cinéma (revue française spécialisée dans le cinéma) appellent de grands téléfilms, souvent des films d’ailleurs ignorés sur le plan international, qui ne sortent pas, qui ne sont pas vendus, comme quoi ils ne parlent pas au monde, et que la valeur intrinsèque, me semble-t-il, de l’Etalon de Yennenga a perdu de sa superbe. Ce n’est pas de la prétention, mais je vous avoue que je commence à être très, très déçu par le Fespaco.

(suite…)

CEEAC : Le sommet des chefs d’Etat reporté sine die

ceeac.jpgPrévue le 28 février à N’Djamena, au Tchad, le 15e sommet des chefs d’Etat de gouvernements de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a été reporté à une date qui reste à déterminer. Une décision qui serait due au calendrier chargé de certains chefs d’Etat.

Le 15e sommet des chefs d’Etat de gouvernements de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) prévu à N’Djamena, au Tchad, ne démarrera pas ce 28 février. Le conclave a été reporté sine die au terme d’une réunion des ministres de l’organisation qui, depuis le 24 février, préparait le sommet.

Selon le directeur pour l’Afrique et le Moyen-Orient du ministère angolais des Relations extérieures, Joaquim do Espírito Santo, «contrairement aux expectatives créées, certains Chefs d’Etat et de gouvernement ont des agendas chargées, ce qui les empêchent de participer à la réunion de Ndjamena. Pour cela, le chef de l’Etat tchadien, a décidé de reporter le sommet, et faire des consultations pour marquer une nouvelle date, a informé Joaquim do Espírito Santo».

(suite…)

Libye: le Tchad appelle à « la retenue » et au « dialogue »

moussafakimahamat.jpgLe Tchad, qui entretient de bonnes relations avec le leader libyen Mouammar Kadhafi, a appelé lundi « à la retenue » et « au dialogue » par la voix de son ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat.

« Nous appelons vivement tous les frères libyens à la retenue et au dépassement et les exhortons à instaurer de toute urgence le dialogue », a affirmé M. Faki devant le corps diplomatique accrédité au Tchad, a constaté un journaliste de l’AFP.

« La seule ingérence dont pourrait se permettre le Tchad, c’est celle de suggérer le dialogue, d’arrêter la violence et les destructions dans ce grand pays africain et arabe », a-t-il dit.

(suite…)

12

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...