Zone d’exclusion aérienne en Libye: le Conseil de sécurité donne son feu vert

zonedexclusionarienneenlibye.jpgLe Conseil de sécurité des Nations unies a donné son feu vert à de possibles frappes aériennes internationales contre les forces du colonel Moammar Kadhafi, en autorisant une zone d’exclusion aérienne en Libye et le recours à « toutes les mesures nécessaires » pour protéger les civils des attaques.

La résolution a été adoptée dans la nuit de jeudi à vendredi par dix voix pour et cinq abstentions dont la Chine et la Russie, qui disposent d’un droit de veto au Conseil de sécurité. L’Inde, l’Allemagne et le Brésil ont fait part de leurs craintes face à l’approbation d’une action militaire par des forces extérieures.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont annoncé qu’ils réfléchissaient à des mesures pour empêcher les attaques contre les civils et à la manière de mettre en place cette zone d’exclusion aérienne, avec l’aide des pays arabes.

Après le vote, le président Barack Obama a contacté par téléphone le Premier ministre britannique et le président Nicolas Sarkozy pour évoquer « la mise en oeuvre de la résolution 1973 adoptée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies », a précisé l’Elysée dans un communiqué.

« Face à la situation critique sur le terrain, je m’attends à des actions immédiates dans le cadre de la résolution », a déclaré le secrétaire-général de l’ONU Ban Ki-moon. Il a souhaité « un travail de collaboration étroit entre les états-membres et les organisations régionales afin de coordonner une réponse commune, efficace et dans les délais ».

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...