Archive pour 9 mars, 2011

Le Président de la République Idriss Deby Itno effectue un deplacement sur Addis Abéba

Panel de chefs d'Etats de l'Union AfricaineCommuniqué de presse de la Présidence

Le Président de la République, Idriss Deby Itno a quitté N’Djaména ce midi à destination d’Addis Abéba. Le Chef de l’Etat et ses homologues mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, tanzanien Jakaya Kikweté, sud-africain Jacob Zuma et burkinabé Blaise Compaoré, finaliseront cet après-midi dans la capitale éthiopienne leurs propositions de sortie de crise postélectorale ivoirienne. Ils les soumettront, ensuite, demain au Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine.

Le Groupe de haut niveau pour le règlement de la crise en Côte d’Ivoire a, à cet effet,  invité les deux protagonistes de ce conflit et le Président du Conseil Constitutionnel à assister à la réunion dudit conseil.

N’Djaména, le 9 mars 2011

Le Directeur Général Adjoint de la Communication

Hinda Deby Itno : Meilleure Première Dame de l’année 2011

hin.jpg

Vingt quatre heures après la célébration en grande pompe de la Journée Internationale de la Femme, le magazine « L’Essentiel des Relations Internationales » basé à Paris a décerné le prix de la Meilleure Première Dame de l’année 2011 à Hinda Deby Itno, Première Dame du Tchad. La cérémonie de remise de ce prix a lieu au palais présidentiel le mercredi 9 mars 2011 en présence de nombreuses personnalités notamment la vice Présidente du conseil Economique Social et Culturel (CESC), les membres du gouvernement, ainsi que de plusieurs leaders des organisations et associations féminines.

En effet, Hinda Deby Itno est le porte drapeau pour l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables. C’est ce qui lui a valu cette distinction qui honore, au delà de sa modeste personne, le Chef de l’Etat et partant le peuple tchadien tout entier.

(suite…)

Prix d’excellence en journalisme: la grande nuit de la presse tchadienne

Par: Zenaba Abakar (Zenaba Kaila)

La 2ème édition du prix de l’excellence en journalisme a eu lieu le vendredi 4 mars 2011 au jardin de l’Hôtel Le Méridien Chari.

lapressetchadienne.jpg Evénement organisé depuis officiellement 2 ans par le haut conseil de la communication (HCC) pour valoriser le travail des hommes des medias et les encourager dans ce sens. Cette cérémonie animée par la voix suave de Zara YACOUB, directrice de la radio DJA-FM et par ailleurs présidente du comité d’organisation a vu la présence du représentant du Président de la République, le ministre de la communication Pahimi PADAKE ALBERT, le président du haut conseil de la communication Moustapha ALI ALIFEI, la grande famille de la presse tchadienne et des invités venus pour la circonstance.

Dans un discours éloquent, Mr Moustapha Alifei, journalisme lui-même de formation a tenu à rendre un hommage à la presse pour le rôle joué dans la couverture médiatique des festivités du cinquantenaire en ce début d’année et le comportement responsable observé lors des dernières élections législatives.  Pour le président de l’institution organisatrice de l’événement, ce prix initié par son département est non seulement pour valoriser les travaux des hommes de le presse mais aussi un lieu de rencontre entre les operateurs économiques et les responsables des medias au Tchad. A ce propos, il a tenu particulièrement à remercier les sponsors qui les ont accompagné : la société computer Golfe, l’Office Nationale de la Radio et de la Télévision, l’Office Tchadienne de Régulation de la Télécommunication, l’Imprimerie du Tchad, Toumai Air Tchad, la Société Tchadienne des Hydrocarbures, Airtel Tchad. Il a surtout salué l’engouement qu’à suscité cette 2e édition « de 16 candidats lors de la 1ére édition, nous nous retrouvons avec 39 candidatures cette année » a-t-il précisé avant de féliciter vivement les lauréats.

(suite…)

Tchad: le pouvoir ne veut pas transiger sur le respect de la date de la présidentielle

Le président Idriss Déby a écarté les préalables posés par 5 candidats, pour leur participation au scrutin présidentiel du 3 avril 2011. Ils exigent, entre autres préoccupations, l’impression de nouvelles cartes d’électeurs sécurisées, même si cela devrait provoquer un report de la date du premier tour. Le pouvoir refuse d’accéder à cette demande, car pour lui, la date de l’élection doit être impérativement respectée.

idrissdebyitno.jpg Le président Idriss Deby est peut-être d’accord sur le principe de corriger le système électoral, mais il l’est moins sur celui concernant l’impression de nouvelles cartes.

Le délai sera trop court, avec un risque de vide juridique à la tête de l’Etat. : « Je tiens à vous rappeler à ce stade, que nous avons un calendrier fixé par la Constitution. Quelles que soient les réserves des uns et des autres, le non respect de ce calendrier aura des conséquences graves pour notre pays. Je n’ose pas envisager une solution à une difficulté quelconque, au-delà de ce calendrier »,  a tenu à préciser le  président de la République.

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...