Archive pour 23 février, 2011

Fin de la mission du panel en Côte d’Ivoire: prochaine étape sera la solution contraignante

Les quatre des cinq membres du panel de l’Union africaine à avoir fait le voyage en Côte d’Ivoire ont achevé leur mission à Abidjan. Jacob Zuma est parti au soir du 22 février 2011 et les trois autres devraient en faire de même ce matin du 23 février.

Au cours de leurs deux jours à Abidjan, ils ont rencontré Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, le patron de l’Onuci et le Conseil constitutionnel. Prochain rendez-vous, en principe, à Nouakchott le 28 février, date à laquelle les cinq membres du panel devront prendre leurs responsabilités en rendant publique une décision contraignante.

panelua.jpg

Il y a deux semaines, les experts de l’Union africaine, de la Cédéao et des pays représentés dans le panel, étaient venus écouter les arguments des parties concernées par la crise. Au cours de leurs deux jours à Abidjan, les quatre chefs d’Etat accompagnés du président de la Commission de l’UA ont fait de même. A aucun moment, ils n’ont fait la moindre proposition ou suggestion.

(suite…)

Les sept raisons de la colère du monde arabe

La Libye, le Yémen, Bahreïn sont en proie à des révoltes semblables à celles qui ont secoué la Tunisie et l’Égypte. Alors que la contagion se répand dans le monde arabo-musulman, « La Croix » analyse les causes profondes de ces révolutions

libyaarticle.jpg  egyptemoubarakrevoltepics390.jpg

1.Des pouvoirs usés

Les sept raisons de la colère du monde arabe dans REFLEXIONS pix_transPeut-on parler de« printemps arabe » ? « L’effet domino est une invention des médias », a déclaré le ministre algérien des affaires étrangères, Mourad Medelci, au quotidien espagnol El Pais. Une affirmation peu partagée… Bichara Khader, directeur du Centre d’études et de recherches sur le monde arabe contemporain (Cermac) de l’Université catholique de Louvain, estime, inversement, qu’aucun pays arabe n’est à l’abri, parce que l’on trouve dans la plupart d’entre eux les mêmes « ingrédients explosifs », notamment « un système politique sclérosé et répressif, une corruption généralisée et un ras-le-bol d’une situation bloquée à tous les niveaux », détaille-t-il dans son étude La Tunisie : est-ce l’hirondelle qui annonce le printemps arabe ?

 

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...