Archive pour 11 février, 2011

La baisse du niveau du Lac Tchad accroît les risques de malnutrition et de maladies

Yakowra Malloum inspire le respect alors qu’elle entre dans le centre de Sultan, en plein milieu de Bol. Portant une large écharpe brillamment colorée, avec un motif compliqué de fleurs au henné le long de ses bras, elle ressemble à un bon nombre des autres femmes qui se sont réunies dans les dernières heures d’une chaude après-midi ensoleillée. Mais cette pharmacienne qualifiée, qui a passé les 20 dernières années au ministère de la Santé, est différente.

Image de prévisualisation YouTube

Enfant, elle a bravé l’autorité de ses parents en refusant de se marier à 12 ans et en poursuivant ses études. Elle a aujourd’hui l’intention de discuter d’une récente flambée épidémique, responsable de 174 décès et qui a touché plus de 6000 personnes. Elle souhaite aussi apprendre de la bouche des femmes comment elles font face à la situation.

tchad2.jpgMme Malloum est retournée avec l’UNICEF dans sa ville natale de Bol. Elle fait partie d’une équipe qui y sera basée et s’attaquera aux nombreux problèmes de santé, tels que le choléra et la malnutrition, qui font de plus en plus de victimes chez les enfants du district.

« L’eau, c’est la vie »

Le Tchad, un pays enclavé d’Afrique centrale, a environ 11 millions d’habitants – dont plus de la moitié ont moins de 18 ans. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde. Bol se trouvait autrefois sur les bords du Lac Tchad, lorsqu’il était l’un des plus grands lacs d’eau douce d’Afrique. Depuis 1960, la taille du lac s’est réduite de 95 pour cent et il pourrait disparaître dans les 20 prochaines années si on n’agit pas, selon les spécialistes.

(suite…)

Tchad: l’opposition à l’épreuve des urnes, pour les législatives, après 9 ans d’absence

 

Des élections législatives doivent se tenir dimanche au Tchad, un test important pour l’opposition qui a boycotté la présidentielle de 2006 et pourra ainsi mesurer son poids face au parti du président Idriss Deby Itno, au pouvoir depuis plus de vingt ans.

Ces législatives à un tour (proportionnelle) se tiennent à un mois et demi de la présidentielle d’avril et avant des locales en juin.

« C’est comme si on faisait le premier match d’un championnat« , déclare le porte-parole du Mouvement patriotique du Salut (MPS) du président Deby, Mahamat Hissène, ancien ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Les dernières législatives remontent à 2002

Les principaux partis d’opposition (notamment la Fédération action pour la République, Far, et la vingtaine de partis de la Coordination pour la défense de la coalition, CPDC) avaient boycotté l’élection présidentielle de mai 2006 qui avait vu la réélection du président Deby, au pouvoir depuis 1990.

Cette fois, l’opposition va au scrutin. Entre temps, elle a signé après six mois de négociations sous l’égide de l’Union européenne l’accord du « 13 août 2007 » qui officiellement met le pays sur la voie de la démocratie et d’élections justes et transparentes.

(suite…)

Tchad : la campagne pour les législatives du 13 février se poursuit

Au Tchad, c’est le 13 février que les électeurs sont appelés aux urnes. La campagne électorale, qui se termine vendredi, a été marquée par des accrochages entre les militants des différents partis.

Pourtant, un code de bonne conduite avait été signé par 95 partis politiques en vue d’organiser des élections libres et apaisées. Quant à la distribution des cartes d’électeurs, commencée il y a plusieurs jours, elle se poursuit également.

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...