Archive pour février, 2011

Législatives tchadiennes 2011: La CENI a donné les résultats provisoires

leprsidentdelacenitchadienneyayamahamatliguita.jpgLa Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu publics les résultats provisoires des élections législatives des 12 et 13 février 2011. Plusieurs personnalités de marque dont les membres du Gouvernement, des diplomates et représentants des organisations internationales accrédités au Tchad ont rehaussé, le dimanche 27 Février 2011, de leur présence cette cérémonie de proclamation des résultats qui a eu pour cadre Novotel la Tchadienne.

Dans son adresse, le Président de la CENI, Yaya Mahamat Liguita plante le décor : « La CENI, organe politique chargé d’organiser et de superviser les élections électorales dans le cadre de l’Accord politique du 13 août 2007, s’est résolument attelée à réaliser les élections décidées par leurs acteurs politiques tels qu’exprimés dans l’Accord du 13 août 2007». A l’issue du recensement électoral, ce sont 4.830 885 électeurs de deux sexes âgés de 18 ans révolus qui ont été dénombrés sur l’ensemble du territoire national.

(suite…)

Tchad : Le Mouvement patriotique du salut obtient la majorité à l’Assemblée nationale

Le Mouvement patriotique du salut (MPS) du président tchadien Idriss Deby Itno a obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les résultats provisoires des élections législatives du 13 février, annoncés lundi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du pays.

Le parti au pouvoir doit occuper au moins une centaine de sièges à l’Assemblée nationale, dont le nombre total a augmenté à 188 pour cette législature, selon les résultats provisoires de la CENI, qui doivent encore être approuvés par le Conseil constitutionnel.

Environs 4,8 millions des 11 millions de Tchadiens ont voté le 13 février dernier pour élire leurs députés parmi les 1406 candidats représentant 71 partis.

(suite…)

Le Tchad dément la présence des mercenaires tchadiens en Libye

Le ministère tchadien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale a dans un communiqué de presse, démenti mercredi, 23 février 2011, les informations véhiculées par les médias étrangers faisant état de la présence des mercenaires tchadiens en territoire libyen. «Les Tchadiens ne sont pas envoyés ou recrutés en territoire tchadien pour servir de mercenariat en Libye», note le texte qui indique que le Tchad n’est mêlé ni de loin ni de près aux événements douloureux qui se déroulent en Libye.

(suite…)

L’alibi de Kadhafi

Quel alibi pourrait avoir Kadhafi pour justifier ce qu’il fait à son peuple ?

A part la folie…

revoltelibye.png

Il est question de plus de 2000 Libyens sacrifiés à l’arme lourde par le dictateur, qui, malgré la partie perdue d’avance pour lui, s’accroche encore au pouvoir.

Petit flash-back : Le 1 septembre 1969, Kadhafi a profité de l’absence du roi, parti faire sa cure annuelle, pour le renverser avec l’aide d’un groupe d’officiers : Kadhafi avait 27 ans, et depuis, il règnait en despote sur un pays d’un peu plus de 5 millions d’habitants.

Comme personne n’y voyait d’objection, il s’est nommé Colonel, puis dans la foulée « frère  Guide, maitre de la Révolution » et enfin « roi des rois ». lien

Ça fait donc 42 ans qu’il tenait son peuple d’une main de fer, sans parlement, ni constitution, battant aussi tout les records de longévité du pouvoir de toute l’Afrique et du Moyen Orient.

(suite…)

Bilan de l’action de la MINURCAT selon le GRIP

Mise en place en septembre 2007 par le Conseil de sécurité de l’ONU pour faire face au conflit du Darfour et à ses conséquences au Tchad et en Centrafrique, la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) a pris fin après trois années d’existence. Le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) a publié un bilan contrasté de cette opération de paix intitulé « Bilan en demi-teinte d’une opération de paix : la MINURCAT en Centrafrique et au Tchad ».minurcat.jpg

Selon le GRIP, cette opération s’est en premier lieu heurtée au refus de l’Etat soudanais d’accueillir sur son sol une nouvelle mission des Nations unies. Après avoir rejeté toutes les propositions d’action qui lui avaient été faites, le gouvernement a finalement trouvé un compromis avec l’ONU : créer une mission hydride de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD), afin que la majorité des troupes soit Africaine. La reprise des activités insurrectionnelles au Tchad, au Soudan et en Centrafrique en 2006 et la menace qu’elles représentaient pour les gouvernements ont également joué en faveur de la création de la mission.

(suite…)

Tchad: 8 candidatures déposées pour la présidentielle du 3 avril 2011

candidatsprsidentielletchad.jpg

Huit candidatures ont été déposées pour l’élection présidentielle de cette année au Tchad. La date limite de dépôt était fixé au 21 février. Le Conseil constitutionnel dispose, selon le code électoral tchadien, de dix jours pour se prononcer sur ces candidatures.

Au pouvoir depuis 20 ans, le président Idriss Déby Itno aspire à sa propre succession après avoir obtenu, en 2005, la suppression de la limitation des mandats.

L’élection présidentielle, est programmée le 3 avril prochain. Il aura en face son adversaire de toujours, l’opposant Ngarlejy Yorongar, leader du parti Fédération action pour la République (FAR).

(suite…)

Fin de la mission du panel en Côte d’Ivoire: prochaine étape sera la solution contraignante

Les quatre des cinq membres du panel de l’Union africaine à avoir fait le voyage en Côte d’Ivoire ont achevé leur mission à Abidjan. Jacob Zuma est parti au soir du 22 février 2011 et les trois autres devraient en faire de même ce matin du 23 février.

Au cours de leurs deux jours à Abidjan, ils ont rencontré Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, le patron de l’Onuci et le Conseil constitutionnel. Prochain rendez-vous, en principe, à Nouakchott le 28 février, date à laquelle les cinq membres du panel devront prendre leurs responsabilités en rendant publique une décision contraignante.

panelua.jpg

Il y a deux semaines, les experts de l’Union africaine, de la Cédéao et des pays représentés dans le panel, étaient venus écouter les arguments des parties concernées par la crise. Au cours de leurs deux jours à Abidjan, les quatre chefs d’Etat accompagnés du président de la Commission de l’UA ont fait de même. A aucun moment, ils n’ont fait la moindre proposition ou suggestion.

(suite…)

Les sept raisons de la colère du monde arabe

La Libye, le Yémen, Bahreïn sont en proie à des révoltes semblables à celles qui ont secoué la Tunisie et l’Égypte. Alors que la contagion se répand dans le monde arabo-musulman, « La Croix » analyse les causes profondes de ces révolutions

libyaarticle.jpg  egyptemoubarakrevoltepics390.jpg

1.Des pouvoirs usés

Les sept raisons de la colère du monde arabe dans REFLEXIONS pix_transPeut-on parler de« printemps arabe » ? « L’effet domino est une invention des médias », a déclaré le ministre algérien des affaires étrangères, Mourad Medelci, au quotidien espagnol El Pais. Une affirmation peu partagée… Bichara Khader, directeur du Centre d’études et de recherches sur le monde arabe contemporain (Cermac) de l’Université catholique de Louvain, estime, inversement, qu’aucun pays arabe n’est à l’abri, parce que l’on trouve dans la plupart d’entre eux les mêmes « ingrédients explosifs », notamment « un système politique sclérosé et répressif, une corruption généralisée et un ras-le-bol d’une situation bloquée à tous les niveaux », détaille-t-il dans son étude La Tunisie : est-ce l’hirondelle qui annonce le printemps arabe ?

 

(suite…)

Côte d’Ivoire: Début de l’arrivée des chefs d’Etat du panel de l’UA

Abidjan, Côte d’Ivoire – Le groupe de haut niveau de l’Union Africaine (UA) pour le règlement de la crise post-électorale ivoirienne a commencé à arriver lundi en fin de matinée à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, où il devra soumettre ses propositions de sortie de crise, a constaté sur place la PANA. Le premier à arriver est le président tchadien, Idriss Déby Itno.

idrissdeby.jpgLe panel des chefs d’Etat mis en place par l’Union Africaine soumettra des décisions ‘contraignantes’ à toutes les parties ivoiriennes, afin de sortir de l’impasse dans lequel se trouve le pays depuis le second tour de la présidentielle, le 28 novembre 2010.

La composition de ce panel de cinq chefs d’Etat avait été mise en cause par les jeunes patriotes ivoiriens, fidèles au président sortant, Laurent Gbagbo, en raison de la présence du président burkinabé, Blaise Compaoré, accusé d’être favorable à l’autre président proclamé, Alassane Ouattara.

Ce dernier, qui a participé aux travaux de Nouakchott, dimanche, s’est finalement désisté et ne viendra plus en Côte d’Ivoire.

Après avoir reçu, dimanche, à Nouakchott, en Mauritanie, le rapport des experts qui ont rencontré à Abidjan, du 6 au 9 février, toutes les parties impliquées dans le processus électoral de 2010, les présidents Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie, Jacob Zuma d’Afrique du Sud, Idriss Déby Itno du Tchad et Jakaya Kikwete de Tanzanie viendront soumettre  leurs propositions de sortie de crise à Laurent Gbagbo et à Alassane Ouattara, les deux principaux protagonistes de la crise.

Libye. 500 morts au crédit de Khadafi

Le Colonel sous cocaïne qui maltraite son pays, la Libye, depuis 1969 a décidé que son peuple mourrait. Les Libyens vont donc mourir en masse, déja 500 morts ce matin, car le despote ne partira pas.

gadhafi.jpgA l’inverse de la grande Tunisie dont le peuple bénéficia du soutien de l’armée, son voisin libyen est aux mains d’un détraqué mental qui s’offre avec ses pétrodollars des mercenaires. Désormais, de Tripoli à Benghazi, les avions de chasse sont employés pour mitrailler les foules. Depuis les hélicoptères, la garde rapprochée du Colonel Khadafi tire sur la population. Tous les moyens seront employés pour liquider la révolte.

Mais Khadafi n’a pas compris que c’en était fini de lui. Les libyens sont prêts à mourir pour qu’il parte. Qu’il dégage. Ils n’ont plus peur et surtout, ils n’ont rien à perdre. Ce pays est une caserne à ciel ouvert. Système éducatif quasi nul, absence de système de santé, l’est de la Libye négligée car peu favorable au tyran: zéro espoir de Tobrouk à Tripoli.

Le coût humain sera terrible, terrifiant. Mais Khadafi n’aura pas le dernier mot. Le dernier mort, sans aucun doute, mais sa fin est proche. Quand un peuple a décidé de ne plus avoir peur, il fait de grande chose.

Un tour au Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca

 zenabkaila.jpgPar: Zenab Kaila (Tchad24 – Maroc)

La 17é édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) se tient depuis le 11 février à l’office de foires et des expositions de Casablanca, en face de la mosquée Hassan 2.

Ce sont environ 742 éditeurs et exposants venus des 42 pays dont l’Italie en honneur qui se partagent les stands. Dans les centaines de stands, les amoureux du livre et de la lecture et autres simples curieux se bousculent. Les exposants rabattent plus ou moins les prix. Le SIEL est aussi une occasion de débats et de conférences dans les 3grandes salles de conférence aménagées à cet effet.

(suite…)

Le Tchad se réjouit de la contribution de la Chine à sa renaissance

Le Tchad est la dernière étape de la tournée africaine du ministre chinois des Affaires étrangères qui l’a amené en Zimbabwe, Gabon, Guinée et Togo.

Le gouvernement tchadien est heureux de la contribution de la République populaire de Chine à la renaissance de Tchad, un pays enclavé de l’Afrique centrale qui a enregistré un taux de croissance remarquable en 2010, a déclaré mercredi le Ministre tchadien des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat. Le gouvernement tchadien se réjouit de la qualité de notre relation, de l’efficacité de votre action au Tchad, a déclaré M. le ministre tchadien lors d’un entretien avec son homologue chinois, M. Yang Jiechi, arrivée mardi à N’Djamena pour une visite officielle de 20 heures. Pour M. Yang, les relations entre la Chine et le Tchad se sont engagées sur une voie de développement rapide depuis aôut 2006, avec un renforcement sans cesse de la confiance mutuelle dans le domaine politique.

(suite…)

Condoléances suite au décès de la mère du Président de la République

Ayant appris avec tristesse le décès de la mère du président de la République, Les Militants d’Idriss Déby Itno (MIDI) présentent à son Excellence Idriss Déby Itno et à toute sa famille, ses sincères condoléances ainsi que toute leur compassion.

bouquet.gifNous prions Allah, le Tout puissant d’accorder à la défunte sa sainte miséricorde, de l’accueillir dans son vaste paradis et d’assister les siens en cette pénible épreuve.

Ce n’est pas toujours facile de trouver les mots qu’il faut lors de la perte d’un être cher.

Il faut aimer la vie et en apprécier chaque moment car un jour la mort nous ravit et nous emmène vers d’autres horizons… Cet être qui est parti avait vécu auprès de vous une foule de moments doux qu’il emporte avec lui dans sa nouvelle maison…

Espérant que le temps atténuera votre douleur et que les beaux moments, à jamais gravés dans votre coeur, seront pour vous réconfortants.

Toutes nos pensées vers vous sont tournées pour vous apporter un peu de réconfort dans l’épreuve que vous vivez. Sachez que dans le deuil vous n’êtes pas seuls puisque vous pouvez compter sur notre sincère compassion.

« La tristesse ressentie par le fidèle suite à la disparition d’un être cher est apaisée par l’espoir d’une rétribution divine. Telle est la volonté de Dieu ».

Les Militants d’Idriss Déby Itno (MIDI)

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...