Archive pour janvier, 2011

Tchad: Deby investi par son parti pour la présidentielle d’avril

debyitno.jpgLe président tchadien Idriss Deby Itno a été investi sans surprise pour l’élection présidentielle d’avril par son parti, le Mouvement patriotique du salut (MPS), réuni en congrès extraordinaire dimanche.

« Nous militants et militantes du MPS réunis en congrès extraordinaire, investissons le camarade Idriss Deby Itno, candidat du MPS à l’élection d’avril 2011 pour défendre les objectifs du parti et lui permettre de continuer son oeuvre pour un Tchad prospère », indique la résolution qui a été lue par un militant et accueillie par de nombreux applaudissements.

« C’est pour la quatrième fois que vous me renouvelez votre confiance, je suis votre serviteur, le serviteur du Tchad, j’accepte votre choix » a déclaré le président Deby qui briguera son quatrième mandat.

(suite…)

Tchad: élections législatives repoussées d’une semaine au 13 février

Les élections législatives prévues le 6 février ont été reportées d’une semaine au 13 février, la présidentielle restant fixée au 3 avril, a annoncé jeudi la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

« Le scrutin législatif est fixé au 13 février 2011 au lieu du 6 février comme initialement prévu. Par conséquent, la campagne électorale pour les élections, prévue pour démarrer le 16 janvier, se déroulera du 23 janvier au 11 février », affirme le communiqué signé du communiqué de la Ceni Yaya Mahamat Liguita.

(suite…)

Festivités du cinquantenaire du Tchad: gigantesque défilé civil

defileciviltchad.jpgDans le cadre de la célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance du Tchad, un grand défilé civil a eu lieu ce mardi 12 janvier 2011 à la Place de la Nation.

Durant quatre heures d’horloge, le Président de la République Idriss Déby Itno, la Première Dame Hinda Déby Itno, le Premier Ministre, les Présidents de Grandes Institutions de la République, les membres de l’Assemblée Nationale, du Gouvernement, les diplomates et les représentants des Organisations Internationales accrédités au Tchad ont rehaussé de leur présence ce grand défilé.

(suite…)

Referendum Sud Soudan: le Tchadien Idriss Déby inquiet

sudsoudan.jpg

Le président tchadien Idriss Deby Itno s’est dit aujourd’hui « inquiet » des conséquences possibles d’une partition du Soudan, après le vote du Sud sur l’option d’une séparation d’avec le nord du pays, et de ses répercussions pour le Tchad, dans un entretien à la chaîne France 24.

« Nous sommes inquiets dans la mesure où nous sommes voisins de ce pays. Quand il y a des problèmes chez nos voisins (…), il n’est pas exclu que les conséquences nous touchent directement », a déclaré le président. « On a déjà l’expérience de la crise au Darfour », région de l’ouest du Soudan frontalière du Tchad en proie à la guerre civile depuis 2003, a rappelé M. Deby.

(suite…)

Tchad: le présdient Deby amnistie « tous les prisonniers de guerre » et chefs rebelles

50anstchad1.jpg Le président tchadien Idriss Deby Itno a amnistié « tous les prisonniers de guerre appartenant aux différents groupes politico-militaires » et gracié des chefs rebelles à la veille de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance, a annoncé la radio nationale lundi.

Dans un premier décret lu à la radio et signé du président Deby « sont amnistiés des crimes commis tous les prisonniers de guerre appartenant aux différents groupes politico-militaires ».

Dans un deuxième décret du président, « la grâce est accordée à messieurs Taher Guinassou, Taher Wodji, Al hadj (Djougourou) Hemichi, Al hadj Moita Ahmat Djibrine Azene et Djibrine Dassert, tous condamnés » à des peines de mort ou de perpétuité « par la cour d’appel de N’Djamena siégeant en matière criminelle le 15 août 2008 pour s’être rendu coupable d’atteinte à l’ordre constitutionnel, à l’intégrité du territoire et à la sécurité de l’Etat ».

(suite…)

Le Tchad commémore ses 50 ans d’indépendance

Le Tchad a célébré officiellement ce mardi 11 janvier les 50 ans de son indépendance avec un grand défilé militaire auquel ont notamment pris part 245 militaires de six pays dont le Soudan, la France et la Libye. Plusieurs chefs d’Etats africains ainsi que le ministre français de la Défense Alain Juppé ont assisté aux cérémonies.

C’est à un gigantesque défilé militaire que la dizaine de chefs d’Etat venus à N’Djamena a assisté. L’armée tchadienne a fait une démonstration de sa force de frappe.

On a pu admirer les pas de cadences des commandos, les méharistes de la garde nomade sur leurs chevaux ou dromadaires, les motards de la gendarmerie ou de la police, et l’artillerie lourde composée de canons et de chars.

L’armée tchadienne a aussi fait décoller vingt-cinq aéronefs, des avions de chasse, des hélicoptères et des avions de transport de troupes. C’est la première fois que les Tchadiens assistent à une telle exposition d’armes.

Avant les forces tchadiennes, six contingents de pays amis ont aussi défilé. Ce sont les armées du Cameroun, du Congo, de la Guinée équatoriale, de la France, du Soudan et de la Libye.

Mercredi, ce sera le tour des civils. Un avant goût du spectacle a été donné juste avant le défilé militaire. En plus des services, il y aura surtout des majorettes et des groupes folkloriques venant de chacune des vingt-deux régions du Tchad.

Source texte: rfi.fr – Images: Tchad24

img0714.jpgimg0716.jpgimg0718.jpgimg0721.jpgimg0726.jpgimg07122.jpgimg0711.jpg

Côte d’Ivoire: Un sommet au Tchad sur la crise ivoirienne

cotedivoire.jpgSommet CEDEAO-Côte d’Ivoire – Boni Yayi annonce un sommet à N’djamena sur la crise ivoirienne. Le chef de l’Etat béninois, Thomas Boni Yayi, un des émissaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la crise ivoirienne, a annoncé dimanche à la presse à Brazzaville la tenue d’un sommet à N’djamena en début de semaine pour trouver une solution à l’impasse politique dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. ‘Je suis sûr que nous allons nous retrouver à N’djamena au Tchad, demain (lundi) ou après demain (mardi) et les chefs d’Etat vont discuter. Ils ne vont pas décevoir ce continent africain qui attend beaucoup de la paix’, a annoncé M. Yayi.

‘Nous vivons d’espoir et nous avons l’espoir que ce dossier de la Côte d’Ivoire sera dénoué dans la paix’, a-t-il ajouté devant les journalistes à l’aéroport de Maya-Maya.

(suite…)

Tchad: Yaya Mahamat Liguita est le nouveau président de la Ceni

yayamahamatliguita.jpgIl a fait l’unanimité et a été désigné par consensus pour prendre la tête de l’institution électorale

Je m’appuis sur mon Dieu pour qu’il m’aide à bien travailler et à ne pas tomber dans les erreurs. C’est ainsi que je dois travailler avec l’ensemble des partis politiques de la majorité et de l’opposition, la société civile et aussi les Tchadiens afin de relever le défi. C’est en ces termes que s’est ainsi exprimé le tout nouveau président quelques heures après avoir prêté serment. Pour lui, le défi est immense et cela demande l’implication de toutes les parties prenantes au jeu électoral pour arriver aux résultats escomptés. Nous devons nous mettre ensemble pour relever le défi en organisant les élections libres, crédibles et transparentes, car le peuple attend plus de ces élections. Nous avons amorcé un pas dans la démocratie et ces élections doivent être un exemple pour la sous régions si nous les organisons dans la transparence, a souligné le nouveau président Yaya Mahamat Liguita.

A 64 ans, Yaya Mahamat Liguita n’est pas un inconnu du public tchadien pour avoir géré pendant plus d’une décennie la croix Rouge du Tchad. Natif du Salamat, Yaya Mahamat Liguita est un homme discret mais très engagé dans les activités humanitaires. Il est toujours au devant de la scène. Un de ces collaborateurs joint au téléphone s’étonne de cette nomination: Sa nomination est une surprise pour moi, car il ne s’intéresse pas du tout à la politique. Son souci majeur et ce qui le préoccupe au quotidien, c’est le travail humanitaire, il se met toujours au service des autres surtout les couches vulnérables de la société. Je sais qu’il tiendra le pari en nous organisant une meilleure élection. Une nomination qui vient mettre fin au climat qui prévalait ces derniers jours au sein de la classe politique tchadienne réclamant le départ de l’ancien syndicaliste, Ngarmadajl Gami.

(suite…)

Tchad : inauguration du cinéma le Normandie

Le Président de la République Idriss Déby Itno a présidé à la cérémonie d’inauguration de la nouvelle salle du cinéma le Normandie rénové, le samedi 08 janvier 2011. C’est un moment indéniable pour les cinéastes, les artistes autrement dit les hommes du 7ème art de voir la réhabilitation de leur temple.

La salle du cinéma le Normandie réfectionnée par la volonté du Chef de l’Etat a coûté un milliard deux cents millions de francs Cfa. D’une capacité de 600 places assises, le cinéma le Normandie vient ainsi s’ajouter à la liste des infrastructures offertes par le Président Idriss Déby Itno à la jeunesse tchadienne.

Le cinéaste Mahamat Saleh Haroun, réalisateur du film « un homme qui crie » a saisi l’occasion pour féliciter les efforts inlassables du Chef de l’Etat. « Vous nous sortez du tunnel pour aller à la lumière. C’est un cadeau inestimable et un coup de pouce pour la renaissance du 7ème art tchadien », a-t-il relevé. Mahamat Saleh Haroun n’a pas caché son optimisme car désormais, les artistes ne sont pas seuls mais ont derrière eux tout le peuple tchadien avec à sa tête le Président Idriss Déby Itno.

(suite…)

Place de cinquantenaire : Un joyau pour les tchadiens

placeducinquantenairendjamena.jpgDepuis la pose de la première pierre, le mercredi 28 juillet 2010 à la place de l’Ancien Camp des Martyrs, tous les travaux de la place du cinquantenaire  sont presque à leurs fins. Les boulevards construits permettent déjà à différents groupes de s’exercer pour les défilés de la Grande Fête du 11 et  12 janvier 2011.

Cette place qui, par son architecture, n’a pas de semblable dans notre capitale N’Djamena attire tous les passants. Certains curieux passent des minutes à observer ces belles structures qui viennent d’apparaître. A voir ce bel endroit, la fête s’annonce déjà belle…

Pour un Tchad nouveau !

rondpointdelagrandearmendjamna.jpgConstruire un avenir meilleur en faisant un « sérieux examen de conscience » et en tirant les leçons des cinquante années passées : c’est ce que souhaite la Conférence épiscopale du Tchad (CET) qui, en cette année 2010, centre son message de Noël sur « les ingrédients » qui peuvent faire de son pays « un Tchad nouveau », comme l’indique l’intitulé de ce message qui s’inscrit dans la perspective de la célébration du cinquantenaire de l’accession du Tchad à la souveraineté internationale.

Ce message renferme une série d’appels aux citoyens et citoyennes du Tchad à relever de « grands défis », pour « la promotion humaine et sociale de tous ».

Les questions de la terre et de la propriété foncière, celles d’une meilleure gouvernance, de l’éducation, de la santé, d’une justice équitable ainsi que la réconciliation des tchadiens, occupent une place de choix dans ce message qui stigmatise également le phénomène de la corruption, « un mal qui gangrène le Tchad », a souligné Mgr Bouchard, lors de sa présentation, le 13 décembre dernier.

(suite…)

Cinquantenaire: Le 11 janvier arrive à grands pas au Tchad

50anstchad.jpg

Depuis le début d’année l’ensemble des Tchadiens de l’intérieur et de la diaspora, ne mettent en ordre de bataille pour la grand-messe des festivités 

Le top départ a été lancé par l’ouverture d’un colloque Scientifique International au ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale. Une centaine de participants venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays y prennent part depuis le 3 janvier et ce jusqu’au 5 janvier. Le Président du comité d’organisation de ce colloque, le doyen de la faculté des lettres modernes et sciences humaines de l’Université de N’Djaména, Pr. Djarangar Djita Issa a relevé que ce colloque se situe dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Tchad. Il a continué en ajoutant que trois types d’activités ont ponctué les préparatifs de 50 ans d’indépendance notamment les conférences-débats sur les thèmes des enfants bouviers et du sempiternel conflit agriculteurs-éleveurs; les tables-rondes sur les questions politiques et le code de famille et une réflexion sur le Tchad de demain, plus orientée dans le social.

(suite…)

Tchad: Deby d’accord pour changer de président à la commission électorale

idrissdebyitno1.jpg Le président tchadien Idriss Deby Itno, après s’y être opposé, a accepté mardi de remplacer Ngarmajiel Gami le président de la Commission électorale, accusé de fraudes par l’opposition, a annoncé mardi le président du comité de suivi de l’accord du 13 août 2007 (pour la démocratisation du régime).

Des élections législatives doivent avoir lieu le 6 février 2011, le premier tour de la présidentielle le 3 avril 2011 et les locales le 26 juin 2011.

« Nous avons rencontré ce matin le président Deby, après discussions il a convenu avec nous de la nécessité de remplacer le président de la Céni (Commission électorale nationale indépendante) » a indiqué à l’AFP Ali Golhor, président du comité de suivi.

(suite…)

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...