Archive pour 9 décembre, 2010

La côte d’ivoire coupée en deux ?

gbagboouattara.jpg L’obstination de Laurent Gbagbo à rester au pouvoir malgré un isolement croissant peut il pousser la côte d’ivoire à littéralement se couper en deux ?  Le pays, qui entrera bientôt dans sa onzième année d’instabilité depuis le renversement d’Henri Konan Bédié en 1999, semble retenir son souffle, et le gagnant « présumé » des élections, Alassane Dramane Ouattara ne semble pas disposé à laisser Laurent  Gbagbo lui jouer le coup pendable qu’il tente de mettre en place depuis un simulacre d’investiture samedi dernier. Plusieurs observateurs, dont parmi eux des proches de « Laurent » se demandent si ce dernier est réellement conscient de la situation de plus en plus intenable dans laquelle il se trouve. Las, c’est dans l’adversité, et sous pression, que Laurent Gbagbo se révèle, affectionnant de se positionner comme la « cible » de l’ex colonisateur, et d’un complot quasi planétaire qui voudrait l’empêcher de se maintenir au pouvoir. Car cette élection présidentielle du 28 novembre, Laurent Gbagbo n’y est allé que parce qu’il était certain de la remporter, et parce que certains sorciers blanc du village africain-grassement rémunérés par les fonds spéciaux de la Présidence-lui prédisaient une réélection triomphale, parfois dès le premier tour à en croire les sondages commandés! Depuis près de quarante-huit heures, il semblerait qu’une partie de l’armée aie entamé des discussions discrètes avec « ADO », histoire de ne pas hypothéquer l’avenir, et de se ménager une « situation », si la pression devenait trop importante, ou si Laurent Gbagbo était condamné par une résolution du conseil de sécurité des Nations Unies scénario qui semble se profiler , malgré des réticences chinoises liées aux contrats offerts dans des conditions avantageuses au détriment de l’hexagone.

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...