Archive pour 2 décembre, 2010

L’armée du Tchad évince des rebelles d’une ville centrafricaine

armetchadienne.jpgL’armée du Tchad a évincé les rebelles de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) de la ville frontalière de Birao, qu’ils occupaient depuis quelques jours dans le nord de la République centrafricaine, selon des responsables des deux pays.

Les combats livrés ces derniers jours autour de Birao ont causé la mort de plusieurs civils et menaçaient de compliquer les préparatifs d’élections reportées plusieurs fois en Centrafrique et désormais prévues en janvier, a indiqué l’Union africaine.

« Nous affirmons que l’armée tchadienne a exercé son droit de poursuite en neutralisant les derniers mercenaires (…) dans la ville de Birao« , a déclaré le général Djionadji, chef d’état-major de l’armée tchadienne, mardi soir devant la presse.

cartecentrafrique.jpgUn porte-parole des CPJP a déclaré mercredi que des hélicoptères et des chars tchadiens avaient franchi la frontière pour bombarder la ville, et que les rebelles s’étaient retirés la veille. « Nous avons simplement évacué la ville parce que les civils, notamment des femmes et des enfants, étaient en train de se faire tuer« , a dit Issène Abdoulaye par téléphone à Reuters.

Djionadji a démenti que des femmes et des enfants aient été tués dans les opérations militaires. On ne dispose d’aucun bilan des victimes.

Les insurgés du CPJP, qui, à la différence d’autres mouvements, n’ont pas signé d’accords de paix avec le président centrafricain François Bozizé, avaient pris le contrôle de Birao la semaine dernière en annonçant que leur objectif suivant était la capitale, Bangui.

Madjiasra Nako à N’Djamena et Paul-Marin Ngoupana à Bangui; Philippe Bas-Rabérin pour le service français.

Source: lexpress.fr

Pour ses 20 ans au pouvoir, Deby prône réconciliation et pardon

idrissdebyitno.jpgATI — Le président tchadien Idriss Deby, en célébrant mercredi à Ati (centre) ses 20 ans au pouvoir, a prôné « la réconciliation » et le pardon afin de faire entrer le Tchad dans « la modernité », a constaté un journaliste de l’AFP.

« Seule la réconciliation des Tchadiens et Tchadiennes fera entrer notre pays dans la modernité », a déclaré le président Deby, dans un discours à la Nation depuis cette ville située à plus de 400 km au nord-est de N’Djamena.

« Il faut que les enfants de ce pays meurtri par tant d’années de souffrances se pardonnent, oublient les dures épreuves que chacun de nous a subies au plus profond de lui-même », a-t-il dit devant des milliers de personnes.

« Arrêtons, arrêtons de détruire notre pays, frères et soeurs, donnons-nous la main pour réaliser une réconciliation nationale franche et sincère car nous aspirons tous à la paix. (…) Le 20e anniversaire marque la fin de cette aventure désastreuse pour la Nation » et « ouvre la porte à un nouvel ordre de société », a-t-il dit.

« Dans ce nouveau Tchad, il n’y aura plus de place pour les brebis galeuses de l’administration. L’autorité de l’Etat, l’application stricte des lois et règlements, l’orthodoxie administrative et financière, doivent prévaloir sur toutes autres considérations. Toutes les mesures seront prises pour l’amélioration du climat des affaires », a-t-il promis.

Idriss Deby est arrivé au pouvoir par les armes en 1990, après la fuite d’Hissène Habré dont il avait été le conseiller militaire. Elu pour la première fois en 1996, il a été réélu en 2001. En 2006, il a été reconduit grâce à une modification de la Constitution.

La prochaine élection présidentielle au Tchad doit avoir lieu en 2011. le premier tour a été programmé le 3 avril.

Depuis janvier, le pays a engagé avec son voisin, le Soudan, un processus de normalisation de leurs relations après cinq ans de guerres par rébellions interposées. En gage de bonne foi, chacun a expulsé récemment des chefs de mouvements armés hostiles à son voisin.

Source: AFP

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...