Archive pour octobre, 2010

Traite négrière: Excuses de Kadhafi au nom des Arabes

kadhafi.jpgLibye - Le guide Mouammar Kadhafi a présenté, dimanche, devant le deuxième sommet afro-arabe de Syrte, les excuses des Arabes pour la traite négrière dans laquelle certains ont été impliqués, a constaté la PANA sur place. Le leader libyen a évoqué, avec une grande franchise, cet épineux dossier des rapports arabo-africains, sous les applaudissements des chefs d’Etat et de gouvernement des pays participant à ce sommet. Il a énergiquement dénoncé cette pratique que certains Arabes, en Particulier, ‘les riches’ ont exécutée contre des Africains, en présentant les excuses de tous les Arabes.

Il a rappelé à cet égard que les riches Arabes ont, dans le passé, acheté des enfants africains ensuite convoyés en Afrique du Nord, en Arabie et dans les autres régions arabes, pour les réduire à l’esclavage ou pour les vendre.


Il a accusé ces Arabes d’avoir pratiqué de manière scandaleuse la traite négrière et le trafic des personnes, qui suscitent de nos jours l’embarras des Arabes devant les Africains.

 

‘Nous sommes aujourd’hui embarrassés et choqués par ces pratiques scandaleuses des riches Arabes qui avaient regardé leurs frères africains avec mépris et condescendance’, a-t-il martelé, estimant que ce comportement était identique à celui de l’Occident, de l’Amérique à l’Europe, qui avaient transporté les Africains comme des animaux, après les avoir capturés, traités en esclaves, pour ensuite les coloniser et continuer à les exploiter jusqu’à nos jours.

 

(suite…)

LE PRIX DECOUVERTES RFI 2010 A N’DJAMENA

LE PRIX DECOUVERTES RFI 2010 A N'DJAMENA dans CULTURE AffichedcouvertesRFIN’Djamena accueillera le prix Découvertes RFI 2010

La capitale tchadienne, N’Djamena, est choisie cette année pour abriter la finale du prix Découvertes RFI 2010. Depuis le 26 juillet dernier, Radio France internationale (RFI) a mis sur son site http://www.rfi.fr la liste d’artistes sélectionnés pour la circonstance. Parmi ceux-ci figurent le groupe Wakil et Samouraï.

 

Coup de projecteur sur les deux groupes :

WAKIL :

Créé en 2004, le groupe Wakil accorde une grande place aux sonorités africaines en général et tchadiennes en particulier. Son titre « Ambi a toli » extrait de l’album « ascension » choisi par les organisateurs de ce concours est déjà en écoute depuis le 02 août sur le site de RFI et sur http://www.chadmusic.ning.com Comme Samouraïn ce  groupe fera l’objet de vote qui sera effectué par les internautes qui ont un grand rôle à jouer dans ce concours. Ceci étant, le groupe Wakil comptera sur ses supporters que vous êtes pour figurer parmi ceux qui seront retenus pour la phase finale qui a lieu entre novembre-décembre 2010 à N’Djamena.

 dans CULTURESAMOURÏ :

Créé en 2000 à N’Djaména, le groupe «Samouraï» est l’un des rares groupes à résister aux intempéries dont sont victimes nos artistes locaux. Ce groupe allie Soul, rap hardecore et de styles issus de différentes influences musicales dont seuls ses éléments ont le secret. Constitué de quatre éléments, il a pu imposer son genre au public n’djaménois et moundoulais pendant ses concerts et autres festivals auxquels il est invité. Il est de nos jours l’un de ceux qui s’adaptent à toutes sortes de scènes à savoir le live, le semi-live et le play-back qui bat son plein un peu partout. Ses différents fans ont encore en mémoire le CCU, le Centre des jeunes Don Bosco et le CCF où il a presté. Au cours de chaque passage de ce groupe, le public en sort toujours satisfait. Au nombre de festivals qui ont vu produire ce groupe, on retiendra encore Festimuda (Festival de musique et de danse) première, deuxième et troisième édition, Tapo-Chabab, organisé au Centre culturel français de N’Djaména regroupant artistes de différentes influences musicales ; première, deuxième et troisième édition du festival de Hip-Hop organisé chaque février par le Ccf , Trapèze qui est déjà à sa deuxième édition, la biennale de fest’Africa 2002 puis Tcha-Hop de 2002. Ses différentes prestations lui ont aidé à pouvoir gagner la confiance des mélomanes assoiffés du Mouv Hip-Hop. Ceci grâce à l’expérience de chaque élément qui fait la fierté de ce posse.

 

 

 

(suite…)

CAN 2012: Malawi-Tchad (6-2)

malawitchadmsowoya.jpg Le Malawi n’a pas fait de détail ce samedi à Blantyre, en atomisant le Tchad sur le score de 6-2. Les Flames prennent provisoirement la deuxième place du groupe K des éliminatoires de la CAN Orange 2012.

C’est sur un score de tennis (6-2) que le Malawi a exécuté le Tchad ce samedi à Blantyre. Jusqu’alors auteurs de trois matches nuls en autant de rencontres, les Flames se sont lâchées face aux Sao, rapidement dépassés, inscrivant notamment 4 buts en 18 minutes, entre la 67ème et la 85ème. Les coéquipiers de Chiukepo Msowoya (photo) prennent provisoirement la deuxième place du groupe, devant la Tunisie, qui se déplace dimanche au Togo.

Tchad : Le Président Idriss Déby Itno une nouvelle fois distingué (www.infotchad.com)

idrissdeby.jpg

Une cérémonie de remise d’une distinction honorifique au Chef de l’Etat Idriss Déby Itno s’est déroulée le vendredi 08 octobre 2010 au Palais Présidentiel. Le Président de la République était entouré pour la circonstance de ses proches collaborateurs.

Avant la remise officielle de cette distinction attribuée par l’hebdomadaire nigérian « Desert Herald », le rédacteur en chef de ce journal M. Adamou Aboubakar Warzo a relevé que le Chef de l’Etat tchadien est le premier à être distingué en Afrique après quatre (4) ans d’instauration de ce prix. Donnant les raisons de l’attribution de ce trophée, le responsable de « Desert Herald » a indiqué que ce sont d’abord les lecteurs qui opèrent le choix. Après cela, un jury se réunit pour approbation. Le choix porté cette année sur le Président Idriss Déby Itno parmi cinq (5) de ses pairs s’explique par plusieurs raisons.

 

Aussi, M. Adamou Aboubakar Warzo a-t-il reconnu que depuis pratiquement trois (3) ans, le Tchad a fait des progrès énormes dans beaucoup de domaines sous la houlette de son Président. Ainsi, dans le domaine politique l’on note un apaisement et même une compréhension entre les différents acteurs de la scène politique nationale. La sécurité est également rétablie à l’intérieur et aux frontières du pays. Citant d’autres succès remportés ou en voie de l’être par le Chef de l’Etat tchadien, le rédacteur en chef de « Desert Herald » a énuméré de nouvelles réalisations faites dans les domaines social, économique, éducatif, sanitaire, environnemental et dans les infrastructures notamment dans la capitale N’Djaména qui a changé de visage, a-t-il avoué.

 

Il a en outre promis que son hebdomadaire entend créer un centre de recherche en journalisme auquel il va donner le nom de Idriss Déby Itno. M. Adamou Aboubakar Warzo a terminé son propos en demandant au peuple tchadien de soutenir le Président de la République dans ses œuvres pour le bien être de toute la population.

(suite…)

Procès d’Hissène Habré : Table ronde des bailleurs à Dakar en novembre

hissenehabr.jpgDakar devrait abriter une table ronde des bailleurs pour réunir les contributions nécessaires à la tenue du procès de l’ancien dirigeant tchadien Hissène Habré.

Selon des informations concordantes, c’est à l’issue de cette rencontre qu’une date sera définitivement arrêtée pour la tenue du procès dont l’essentiel des audiences devrait se dérouler au Tchad et en Belgique. Nos sources précisent que c’est au cours d’une rencontre de l’Union africaine (Ua) à Addis-Abeba qu’il a été momentanément retenu de convoquer la table ronde de Dakar aux environs du 30 novembre, en sachant que toutes sortes d’événements pourraient amener à la faire changer. Dans la même veine, les déclarations sur un budget évalué dans un premier temps à 18 milliards, puis ramené à 12 milliards de Fcfa, comme l’a précédemment écrit la presse, doivent être révisées. En effet, « compte tenu de la nature d’un tel procès, il est difficile de savoir combien il coûtera », indique notre source qui préfère indiquer que : « ce sera un budget estimatif et évolutif ». En tout état de cause, la rencontre de Dakar devrait être décisive pour le dénouement de cette mission que l’Ua a confiée au Sénégal.

Une délégation de sportifs du Tchad a bénéficié des structures locales en France

 La délégation sportive du Tchad a été enchantée de son séjour. PHOTO «LA VOIX» La délégation sportive du Tchad a été enchantée de son séjour

Accompagnée par Malick Dounga, directeur général des sports du Tchad, une délégation de sportifs tchadiens … a été reçue à la mairie pour marquer leur fin de stage dans les clubs concernés du Boulonnais.

Une délégation de sportifs du Tchad a bénéficié des structures locales en France dans SPORTS

Lutte, athlétisme, boxe et judo sont les disciplines dans lesquelles les treize sportifs de haut niveau, et leurs deux encadrants, ont évolué durant une semaine dans les clubs de l’agglomération boulonnaise. Comme l’a souligné Jean-Claude Étienne, adjoint aux sports, « à l’instar de Didier Hoyer en aviron, Lise Legrand en lutte, Daniel Londas à la boxe, le vivier boulonnais de l’élite sportive internationale est très riche, tant au niveau de la performance que des valeurs humaines représentées ».

Partenariat

Le partenariat résulte d’une rencontre en 2009 entre le président du conseil général du Pas-de-Calais, Dominique Dupilet, et Younous Djibert, ministre des sports du Tchad, qui ont émis le projet d’un échange avec les instances sportives boulonnaises.

Stéphane Bourgeois, directeur du projet Pas-de-Calais 2012, a saisi l’opportunité d’insérer le concept dans l’organisation de la préparation des JO de Londres en 2012.

Le BAC, le Boxing-club, le Judo-club et le club de lutte de Wimille ont apporté leurs entraîneurs et leurs structures aux jeunes sportifs tchadiens, dont certains n’avaient jamais entrevu une salle de musculation. L’auberge de jeunesse de Boulogne, qui a hébergé la délégation, a reçu l’hommage des partenaires pour la qualité du service rendu.

La promotion de la ville à travers le sport est une porte ouverte vers d’autres partenariats extra-sportifs, largement souhaités par les instances responsables du Tchad et de l’agglomération boulonnaise.

Tchad: Une délégation de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) se trouve en Côte d’Ivoire

altUne délégation de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT), conduite par son directeur général, M. Ahmat Khazali Acyl, était en début de semaine à Abidjan en Côte d’Ivoire. Selon son directeur général, il s’est agi de s’imprégner de l’expérience ivoirienne en matière d’hydrocarbures.

Ainsi, la SHT a eu plusieurs séances de travail et de visites de terrain avec la Société Nationale d’Opérations Pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci). Au terme de ces différentes activités, M. Ahmat Khazali Acyl a expliqué que ce séjour « d’amitié s’inscrit dans le cadre de la coopération Sud-sud ». Puis, il a précisé qu’un protocole d’accord entre les deux entreprises va permettre de définir les axes de coopération «au profit des deux parties».

« Je repars satisfait. Notre partenariat favorisera des renforcements de capacité du personnel, des échanges d’expériences au niveau technique etc. » et cela afin que la SHT crée il y a moins de 5ans tire un large profit de cette la Petroci, structure qui totalise une trentaine d’année d’existence.

Le Tchad est le dixième producteur de pétrole du continent africain, avec 173 000 barils par jour. L’extraction du pétrole a commencé en 2003. Les autorités de N’djamena qui acceptaient difficilement que les opérateurs étrangers bradent le pétrole tchadien sur le marché international ont créé août 2006 la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT).

La nouvelle structure vise à entrer dans la production de l’or noire. Mais surtout, à contribuer, en partenariat avec des sociétés étrangères, au développement du secteur pétrolier du Tchad conformément à son mandat pour répondre aux aspirations et aux attentes de l’Etat.

Tchad: grève des employés tchadiens d’une compagnie pétrolière chinoise

N’DJAMENA – Les employés tchadiens de la société publique pétrolière chinoise chargée de la construction d’un oléoduc au Tchad ont entamé lundi une grève de trois jours renouvelable pour obtenir de meilleures conditions de vie et de travail, a constaté un journaliste de l’AFP.

Une centaine d’employés tchadiens ont cessé le travail et se sont regroupés lundi à N’Djaména devant l’entrée de la direction générale de la Compagnie nationale pétrolière chinoise (China national petroleum corporation international, CNPCI) chargée de mettre en exploitation le pétrole de Bongor (300 km au sud de N’Djamena), de construire une raffinerie à Djarmaya (40 km au nord de N’Djamena) et un oléoduc reliant les deux sites.

 

« Nous entrons en grève pour réclamer l’amélioration de notre condition de travail et de notre condition de vie », a indiqué le délégué du personnel Kabe Gédeon, selon qui la grève doit durer trois jours et être renouvelable.

 

Les cent employés tchadiens que compte l’entreprise, toutes catégories confondues, avaient cessé le travail, toujours selon la même source.

 

« Nous avons exprimé nos doléances depuis une semaine assorties d’un préavis de grève, a expliqué M. Gédeon. « La direction générale refuse de nous entendre, donc nous sommes obligés d’arrêter de travailler », a-t-il ajouté.

(suite…)

Le Programme alimentaire mondial vient en aide aux enfants du Tchad

Tchad – Alors que la région de Moussoro est l’un des territoires les plus touchés par la crise alimentaire, le Programme alimentaire mondial ou PAM a décidé d’intervenir auprès des femmes et des enfants en ouvrant un centre de nutrition.

Victime des conséquences d’une importante sécheresse passée, le pays ne peut correctement se nourrir. Cela est d’autant plus vrai à Moussoro, où les femmes et enfants ont été pris en charge par le PAM. Au total explique l’AFP, ce sont 85.000 rations qui ont déjà été distribuées, prioritairement aux enfants de moins 5 ans, aux femmes allaitantes et aux femmes enceintes. Jean-Luc Siblot, représentant du PAM dans le pays, confie à l’Agence France Presse : « Nous avons décidé de recentrer les activités sur la malnutrition jusqu’à la fin de l’année en procédant à des distributions pendant trois mois d’affilée à tous les enfants entre 6 mois et 2 ans, ainsi qu’à toutes les mères de ces enfants« .

Ainsi, quatre centres de nutrition œuvrent dans la région de Moussoro : les personnes prioritaires reçoivent un paquet pour un mois de repas, composé essentiellement de riz, semoule et huile. Les enfants reçoivent également du sucre ainsi que de la farine enrichie. Au total, au Tchad, ce sont 120 centres de nutrition du PAM qui œuvrent quotidiennement.

Réunion de l’amical des étudiants en Egypte

تم عقد إجتماع بمقر الإتحاد الأفريقي بجمهورية مصر العربية في يوم 17/7/2010.

بحضور كلا من الجمعية العمومية واللجنة التنفيذية واللجنة الإستشارية..
وكان الحديث عن أمر الدار « دار الإتحاد » والمبلغ المقدم من فخامة رئيس الجمهورية/ إدريس ديبي إتنو..
في بداية الإجتماع قام رئيس الإتحاد الحالي بتقديم عدة تقارير بشأن الدار الجديد.. واكتشف في حقيقة الأمر أن الرئيس قام بشراء الشقة الجديدة وذلك بدون مشورة من هم أفضل منه خبرة وحنكة في هذه الأمور..
لا أطيل عليكم بالحديث ولكن بعدما تم التحقق من صحة هذه التقارير المقدمة وجد بأن رئيس الإتحاد والأمين العام مدانان بشكل تام، وعليه قامت اللجنة الإستشارية بتجميد عضويتيهما حتي يتم التحقيق في القضية من قبل الجهات أو السلطات الحكومية المصرية وبعدها يتم فصلهما نهائيا من الإتحاد..
ومن جهتها أيضا « اللجنة الإستشارية » قامت بتبرئة باقي أعضاء اللجنة التنفيذية لعدم ضلوعهم في هذه القضية بعدما تبين حسن نيتهم وإخلاصهم في عملهم كأعضاء للإتحاد..
وتم تكوين لجنة لمتابعة التحقيق وتضم كلا من:
ستة أشخاص من الجمعية العمومية..
إثنان من اللجنة الإستشارية..
وإثنان من اللجنة التنفيذية

كان هذا إختصارا مبسطا للإحداث التي جرت ولم أذكر لكم إلا القليل وأتمني بأن المعلومة قد وصلت إلي أذهانكم..
وسنوافيكم بكل ما هو جديد بإذن الله…..؟

Lutte contre la malnutrition aiguë au Tchad

Lutte contre la malnutrition aiguë au Tchad dans ACTUALITES Tchad-femmesLe Programme Alimentaire Mondial (PAM) a lancé une opération d’urgence dans la bande sahélienne en proie à une malnutrition aiguë.

La malnutrition frappe durement la bande sahélienne du Tchad. Selon une étude récente réalisée par le PAM et l’UNICEF, le taux de malnutrition oscille entre 16 et 25%, largement au-dessus du seuil critique de 15% selon les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Pour faire face au problème, le Programme alimentaire mondial vient de lancer à Moussoro, chef-lieu du Barh el Gazal, dans l’ouest du pays, une opération de « blanket feeding ». Cette opération de secours d’urgence doit durer 90 jours. Le but est de fournir de l’aide alimentaire aux enfants âgés de 6 à 24 mois et souffrant de malnutrition chronique.

 

Cent vingt centres ambulatoires de distribution de vivres sont répartis dans les six régions concernées où 20 000 tonnes de vivres seront distribués à environ un million de personnes d’ici au 31 décembre prochain.

Coupe de la CEMAC : Le Congo vainqueur à domicile

coupecemac.jpg

Le Congo-Brazzaville a remporté la Coupe de la CEMAC 2010, disputée à domicile. Les Diables rouges se sont imposés 9 tirs au but à 8 face au Cameroun, en finale (1-1 à l’issue du temps réglementaire). La Centrafrique, tenante du titre, a pris la 3e place grâce à sa victoire 3-2 face au Tchad.

Victoire à domicile en Coupe de la CEMAC (Commission de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale) pour les Diables rouges du Congo-Brazzaville. Les Congolais ont remporté l’édition 2010 face au Cameroun, ce dimanche 3 octobre, au terme d’une finale serrée.

A la fin du temps réglementaire, le score était de 1-1. Congolais et Camerounais étant très fatigués par ce quatrième match en neuf jours de tournoi, on est passé directement aux tirs au but, sans jouer la prolongation.

Après une coupure de courant d’une vingtaine de minutes au Stade Alphonse Massamba-Debat, la séance a repris et s’est conclue sur le score de 9 à 8 en faveur des locaux, à la grande joie du public.

Les Diables prennent ainsi leur revanche de 2008 où ils avaient cédé 3-0 face à ces mêmes Lions indomptables.

A noter que plus tôt dans la journée, la République centrafricaine, tenante du titre, s’était adjugée la 3e place en battant le Tchad 3-2.

La République centrafricaine 3ème

La République centrafricaine ont pris la 3ème place du tournoi de la CEMAC ce dimanche, en battant le Tchad (3-2)

Les Sao du Tchad et les Fauves de Bazu Bangui, malheureux demi-finalistes, ont disputé en lever de rideau le match pour la troisième marche du podium. Les Centrafricains l’ont emporté sur le score de 3 buts à 2.

A noter les éliminations de la Guinée Equatoriale et du Gabon, co-organisateurs de la CAN Orange 2012.

123

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...