Kadhafi restreint les activités du leader du MJE et trouve Ben Laden raisonnable

kadhafi.jpgLe dirigeant du Mouvement justice et égalité, qui a obtenu refuge en Libye est frappé par une censure médiatique. Face à la contestation du Soudan qui demande à la Libye d’expulser son hôte gênant, Dr. Khalil Ibrahim le leader du MJE est prié de se conformer au respect des règles régissant le droit d’asile. Le dirigeant libyen, le colonel Kadhafi, a, dans une interview à France 24 diffusée lundi soir, tenu à rassurer les autorités soudanaises que son hôte qui a obtenu refuge en Libye ne doit ni gêner les pourparlers de Doha, ni faire des déclarations médiatiques. « Il est normal que sa présence en Libye préoccupe le Soudan et le Tchad. Nous lui avons cependant interdit de faire des déclarations à moins que cela soit dans l’intérêt de la paix ou pour déposer les armes », a déclaré le colonel Kadhafi.

Ben Laden est un homme raisonnable, selon le colonel Kadhafi

Répondant aux questions de la chaîne télévisée France 24, à quelques jours de l’ouverture à Kampala, en Ouganda, du sommet de l’Union africaine (UA), dont il a déjà assuré la présidence, le colonel Mouammar Kadhafi a déclaré que Ben Laden est un homme raisonnable, comme un cheikh, comme un théologien, il a notamment proposé la trêve à l’Europe. Je ne pense pas qu’il accepte ces groupes de la mort qui agissent au nom d’AlQaïda au Magreb, un groupe qui n’existe nulle part, selon lui. Le leader libyen a nié l’existence de l’organisation Al-Qaïda au Maghreb. « Il n’y a pas d’organisation de ce type. C’est une rumeur, de la propagande. En réalité, il s’agit de petits groupes criminels comme les Brigades rouges en Italie. Ils ont commis des attentats, des kidnappings et des assassinats, cela n’a rien à voir avec l’islam », a-t-il précisé. Selon lui, Ben Laden n’est pas responsable des actes du groupuscule terroriste. Abordant le dossier relatif à la poursuite du président soudanais par la CPI, Kadafi refuse de reconnaître la CPI. « Nous ne reconnaissons pas la Cour pénale internationale, qui est un instrument au service du colonialisme et du terrorisme international », a-t-il déclaré. Selon lui, « il faudrait juger un certain nombre de dirigeants occidentaux et israéliens avant de juger El-Béchir ». 

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...