Tchad : le ministre de l’Environnement le Professeur Ali Souleymane Dabye renvoyé pour avoir fait abattre des arbres

pralisouleymandabye.pngalisouleymanedabye.jpg

Depuis mercredi 3 février, Ali Souleyman Dabye n’occupe plus le poste de ministre tchadien de l’Environnement et des ressources halieutiques. Ce dernier a été limogé pour avoir permis l’abattage d’arbres autour de N’Djamena. 

Ce ministre aurait délivré « une autorisation à un général de l’armée pour l’abattage des arbres dans un périmètre à perte de vue à la sortie sud de N’Djamena », a indiqué un membre du gouvernement tchadien. « Il est mis fin aux fonctions du ministre », a pu entendre la population lors de la lecture du décret à la radio.

La lutte contre la déforestation et la désertification menée par le gouvernement du Tchad sont au cœur de ce renvoi. Il est strictement interdit d’abattre des arbres près de N’Djamena. Le gouvernement est même allé plus loin en interdisant la vente de charbon de bois dans la capitale.

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...