Archive pour 30 janvier, 2010

Pas des rebelles soudanais au Tchad

A en croire une source onusienne, il ne reste plus d’élements du MJE (rébellion soudanaise) à la frontière tchado-soudanaise. Il n’existe non plus dans le camps d’Oure Cassoni. Toute la zone est désormais quadrillée par l’armée nationale tchadienne. Le Tchad a exigé l’éloignement des rebelles tchadiens de sa frontière. Les deux pays semblent s’acheminer désormais vers une paix des braves afin d’enterrer définitivement la hache de guerre. Il reste néanmoins un point épineux, celui des milliers des réfugiés soudanais installés au Tchad.

Ethiopian Airlines: l’avion défectueux a quitté le Tchad, 120 passagers ont refusé d’embarquer

 N’DJAMENA — L’avion de la compagnie éthiopienne Ethiopian Airlines dérouté en urgence jeudi soir vers N’Djamena pour « un problème de radar » a quitté le Tchad tôt vendredi, laissant 120 passagers sur 150, qui ont refusé d’embarquer, a appris l’AFP de sources aéroportuaires.

(suite…)

Tchad : trois ministres accusés de corruption devant la justice

L’Assemblée nationale tchadienne a donné son approbation, jeudi 28 janvier 2010, pour la mise en accusation de trois membres du gouvernement pour corruption. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans le scandale de détournement de fonds au ministère de l’Education et d’autres institutions publiques. Les trois ministres, notamment le ministre de l’Education Abderahmane Koko, ont été immédiatement suspendus.

Tchad: l’ex-président Habré était informé des tortures sous son régime, selon un rapport

L’ancien président tchadien (1982-1990) Hissène Habré, réfugié au Sénégal et poursuivi pour crime contre l’humanité, était « continuellement informé » des actes de torture de sa police politique, selon un rapport diffusé vendredi par des ONG de défense de droits de l’homme.

hisseinhabr.jpg

 Ce rapport a été rédigé le Groupe d’analyse des données de droits humains (GADDH), basé en Californie, pour Human Rights Watch et l’Association des victimes des crimes et répressions politiques au Tchad.

(suite…)

Tchad: une femme nommée maire de N’Djamena

N’DJAMENA — Une femme a été nommée pour la première fois maire de N’Djamena en remplacement de Mahamat Zene Bada, écroué pour corruption présumée, selon un décret présidentiel diffusé vendredi par la radio nationale tchadienne.

Le décret de nomination Mme Marie-Thérèse Mbailemdana a été signé jeudi par le président Idriss Deby Itno. Aucune indication n’a été fournie sur la durée de son mandat de maire.

Le Tchad doit organiser des élections municipales le 12 décembre prochain.

Marie-Thérèse Mbailemdana, précédemment responsable municipale adjointe, est la première femme à occuper le poste de maire à N’Djamena.

Son prédécesseur, Mahamat Zene Bada ainsi que le 2e maire adjoint, Annour Djibrine, ont été inculpés pour « faux et usage de faux » et incarcérés le 12 janvier, au lendemain de leur interpellation pour malversations présumées.

Les deux hommes étaient visés par une plainte déposée contre eux le 7 janvier au Parquet de N’Djamena par le ministère délégué à la présidence chargé du contrôle d’Etat, selon des sources policière et municipale.

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...