Tchad – Les dessous du Hadj édition 2009 !

hadj7kaaba21000208.jpgSi certains tchadiens trouvent que le Hadj édition 2009 s’est déroulé dans des conditions acceptables, d’autres n’ont pas hésité d’afficher leur insatisfaction sur le plan organisationnel. Les organisateurs ont une fois de plus montré leur incompétence au visage du monde malgré les multiples promesses faites aux fidèles avant même le départ pour l’Arabie Saoudite.

 

Le tarif du pèlerinage devient de plus en plus cher au Tchad contrairement aux autres pays. Pour cause, assurer aux fidèles des conditions très favorables lors de leur séjour à la Mecque. Tel est l’argument tenu par les organisateurs pour justifier cette augmentation de prix du Hadj édition 2009. A voir de près les conditions dans lesquelles les fidèles ont effectué ce pèlerinage, l’objectif des organisateurs est loin d’être atteint. Les mêmes problèmes sont presque revenus d’abord lors de leur départ. Il est difficile à un pèlerin de savoir avec exactitude quand il est programmé pour prendre son vol. Aussi, après le pèlerinage, les tchadiens ont eu du mal à renter au pays. Il a fallu que ceux-ci descendent dans les rues en Arabie Saoudite pour que les organisateurs précipitent leur retour. Cela est bien désolant pour tout tchadien et une honte pour le Tchad même si les tchadiens sont habitués à de tel comportement. Et c’est l’image du pays qui n’est pas en jeu, toujours pour des intérêts égoïstes. Le silence continuel de nos hauts responsables vis-à-vis de comportement de ces organisateurs et courtiers a surpris plus d’un. « C’est mon deuxième voyage consécutif déjà. Année après année, les problèmes ne font que s’empirer. On dirait que nos dirigeants n’ont pas l’amour de la patrie. Il n’y a que les tchadiens qui sont mal traités parmi tous ceux qui se rendent à la Mecque pour le pèlerinage. C’est vraiment désolant si l’Etat ne prend pas ce problème à bras le corps afin que les tchadiens puissent effectuer leur pèlerinage normalement comme les autres », lance Alhaji Moustapha très en colère du comportement des organisateurs. « On ne sait pas exactement ce que ces courtiers veulent de nous ? Tirent-ils du plaisir en compliquant davantage les choses aux fidèles ? Sont-ils là rien que pour s’enrichir en détournant les biens des autres ? », S’interroge t-il.  

De toute façon, le Hadj édition 2009 est déjà consommé. Il peut quand même servir de leçon aux organisateurs de rectifier le tir prochainement. Mais on peut bien s’interroger sur le tarif du prochain Hadj. Les organisateurs doivent-ils augmenter encore le prix pour atteindre leur objectif ? Ou alors l’Etat doit-il confier cette tâche à des personnes compétentes pour éviter de ternir  de nouveau l’image du Tchad qui est actuellement mal vue par les Saoudiens ? 

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...