Obama, prix Nobel de la paix 2009

Obama prix Nobel de la paix

 

Obama, prix Nobel de la paix 2009 dans ACTUALITES arton10701

 

S’il y a un président au monde qui a de la baraka, c’est bien Obama. Barack Obama a en effet remporté vendredi le prix Nobel de la paix pour « ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples ». C’est Associated Press qui nous l’apprend.

 

Le nom du président américain avait été mentionné mais beaucoup d’experts considéraient qu’il était trop tôt pour le récompenser. Elu en novembre dernier, Barack Obama a prêté serment en janvier.

Le comité Nobel, qui avait reçu 205 candidatures cette année, un record, a notamment « attaché beaucoup d’importance à la vision et aux efforts d’Obama pour un monde sans armes nucléaires« .

Il a « créé un nouveau climat dans les relations politiques internationales. La diplomatie multilatérale a repris une position centrale, avec l’accent mis sur le rôle que les Nations unies et d’autres institutions internationales peuvent jouer« , ajoute son communiqué.

Barack Obama est le troisième président américain en exercice à remporter le prix Nobel de la paix. Theodore Roosevelt avait été récompensé en 1906 et Woodrow Wilson en 1919. L’ancien locataire de la Maison Blanche Jimmy Carter l’a obtenu en 2002.

Avant cette distinction, des prophètes habituels de tout acabit – des parieurs aux journalistes en passant par les diplomates – se sont essayés cette année encore à deviner le nom de l’heureux lauréat, mais aucun n’avait vraiment semblé se dégager du lot.

Parmi les plus cités figuraient la médiatrice colombienne Piedad Cordoba, la militante afghane des droits de l’homme Sima Samar et Morgan Tsvangiraï, l’opposant zimbawéen qui a accepté de devenir Premier ministre de son adversaire autocrate Robert Mugabe.

La militante franco-colombienne Ingrid Betancourt, ex-otage des Farc, le prince jordanien Ghazi ibn Mohamed, avocat du dialogue entre les religions, ainsi que les présidents américain Barack Obama et français Nicolas Sarkozy, sont également évoqués.

Mais pareilles supputations sont régulièrement démenties par les cinq membres – dont quatre femmes, cette année – du Comité Nobel norvégien, qui ne révèle jamais la liste des personnalités qui lui sont soumises.

Retour sur la liste des distingués jusqu’en 1975

2009 : le président américain Barack Obama

- 2008 : l’ancien président finlandais Martti Ahtisaari, médiateur notamment au Kosovo, « pour ses efforts importants, sur plusieurs continents et sur plus de trois décennies, pour résoudre des conflits internationaux »

- 2007 : l’ancien vice-président américain Al Gore et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)

- 2006 : le Bangladais Muhammad Yunus et la Grameen Bank, établissement bancaire fondé par ce pionnier du micro-crédit

- 2005 : l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et son directeur général, l’Egyptien Mohamed El-Baradeï

- 2004 : Wangari Maathai, Kenya

- 2003 : Chirin Ebadi, Iran

- 2002 : Jimmy Carter, USA

- 2001 : l’Organisation des Nations unies (ONU) et son secrétaire général Kofi Annan

- 2000 : Kim Dae-jung, Corée du Sud

- 1999 : l’organisation non-gouvernementale Médecins sans frontières

- 1998 : David Trimble et John Hume, Irlande du Nord

- 1997 : Jody Williams et la Campagne internationale pour l’interdition des mines antipersonnel, USA

- 1996 : Mgr Carlos Filipe Ximenes Belo et Jose Ramos-Horta, Timor oriental

- 1995 : Joseph Rotblat, GB, et le mouvement Pugwash

- 1994 : le dirigeant palestinien Yasser Arafat ; Yitzhak Rabin et Shimon Peres, Israël.

- 1993 : Nelson Mandela et F.W. de Klerk, Afrique du Sud

- 1992 : Rigoberta Menchu, Guatemala

- 1991 : Aung San Suu Kyi, Birmanie

- 1990 : Mikhaïl Gorbatchev, URSS

- 1989 : le Dalai Lama, Tibet

- 1988 : les forces de maintien de la paix de l’ONU

- 1987 : Oscar Arias Sanchez, Costa Rica

- 1986 : Elie Wiesel, USA

- 1985 : Internationale des médecins contre la guerre nucléaire, USA

- 1984 : Desmond Tutu, Afrique du Sud

- 1983 : Lech Walesa, Pologne

- 1982 : Alva Myrdal, Suède ; Alfonso Garcia Robles, Mexique

- 1981 : Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés

- 1980 : Adolfo Perez Esquivel, Argentine

- 1979 : Mère Teresa, Inde

- 1978 : Anouar el-Sadate, Egypte ; Menachem Begin, Israël

- 1977 : Amnesty International

- 1976 : Betty Williams et Mairead Corrigan, Irlande du Nord

- 1975 : Andreï Sakharov, URSS

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...