Archive pour 4 octobre, 2009

Rentrée scolaire – quelle avenir pour l’école tchadienne

images.jpg Par Hassabanaby Mahamat timane (Tchad24)

Le système éducatif du Tchad est agonisant et je vous remercie de l’avoir fait émerger.Cela est la faute de l’ensemble des corps constituant le pays: les parents ne contrôlent plus leurs enfants à la maison (ils les aident même à cultiver la haine en milieu scolaire!); l’Administration recrute des enseignants de mauvaise qualité (parfois, on peut trouver un gars qui enseigne la Terminale alors qu’il a juste le BAC!!!); les élèves sont insouciants de leur avenir car ils savent qu’ils auront leurs examens (toujours les parents qui mettent dans la tête de leurs enfants qu’ils ont des liens leur permettant de leur offrir un examen!!!); les enseignants se foutent de l’avenir des élèves car ils sont mal payés, non contrôlés et souvent menacés par ceux-là même qui devraient les considérer comme leurs seconds parents. La liste n’est pas exhaustive; au contraire, elle peut se rallonger à n’en point finir! Je sais que la question n’est pas de les énumérer car tout le monde les connais, mais ce n’était qu’un petit rappel mémoire pour savoir qui nous a précipité dans le gouffre (car c’en est un). Certes! c’est déjà dit, la malchance du peuple Tchadien a commencé, il y a quelque 15 ans… Quand un âne chasse un chien a dit le grand Cheikh Kichick…

 

Pour aider nos petits frères, petites soeurs et par la même occasion poser les jalons pour nos enfants, il nous faut bouger, nous jeunesse d’aujourd’hui. Le message doit être clair pour ceux-là même qui sont les premiers concernés: les élèves. Chacun d’entre nous peut déjà faire comprendre à sa famille quels sont les avantages et les inconvénients du système. C’est vrai qu’ils sont entêtés, mais il faut toujours essayer. Cela fait deux fois que mon petit frère rate le BAC, mais j’ai réussi à lui inculquer la notion d’honneur et de dignité: réussir par les moyens justes, légaux et qui sont les siens.En ce qui concerne la prolifération d’établissement d’enseignement privé, tout pays du monde en a besoin. Ce n’est pas une mauvaise chose que de les avoirs car ils doivent pousser l’Etat à entreprendre les réformes qui s’avèrent nécessaires en matière d’éducation.Mais, il y a des choses qui se passent chez nous qui sont à revoir: les écoles privées poussent comme des champignons; elles recrutent des enseignants n’ayant parfois pas le niveau requis alors qu’elles se font payer très cher; les conditions d’enseignement sont des plus déplorables; le manque de contrôle de la part des inspections (sans oublier que ceux qui le font sont souvent corrompus!)… Notre rôle à nous serait d’attirer l’attention des uns et des autres sur les méfaits d’un tel système. Je ne sais pas comment, mais votre complémentarité me serait un atout.

Certains ne partagent pas cet avis certes, alors je vous écoute.  Participez au débats.

Le Président du MPDT Mahamat Abdoulaye arrêté

photomahamatabdoulaye1.jpg

Mahamat Abdoulaye,  président du Mouvement pour la Paix et le Développement du Tchad (MPDT), candidat  malheureux à la résidentielle de 2006, ancien ministre et conseiller à la présidence de la République, a été  interpellé le dimanche 27 septembre 2009 par des forces non identifiées. Selon nos dernières informations, il était détenu aux renseignements généraux, situés juste à coté de la présidence de la République. Par Eric Tapona. Mahamat Abdoulaye était déjà dans l’œil du cyclone lorsqu’il était ministre de l’Elevage, car il était accusé d’avoir puisé dans la caisse du ministère en 2005. Mais cette affaire avait été réglée à ‘’l’amiable’’ puisque l’intéressé était sollicité pour  accompagner le candidat du MPS à la présidentielle de 2006, boycotté par les ténors de l’opposition politique. Une précision : l’influent ministre de l’Environnement, le Pr. Ali Souleymane Dabye, est le gendre du conseiller du chef de l’Etat aujourd’hui en difficulté.
Le MPDT a dans un communiqué rendu public dimanche dernier, dénoncé l’interpellation de son leader, et exige sa libération pure et simple.

Infos monde

Guinée : De l’espoir au désespoir et place au kamikaze, à bas ce gouvernement de drogués, d’opportunistes et de médiocres

 wadedadis200909250.jpg Wade et Dadis              Temoignage

 

Le cri de cœur d’une lectrice de Camer.be, d’origine guinéenne..La prise de pouvoir en Guinée du  capitaine Moussa Dadis Camara , le 24 décembre 2008, au lendemain de la mort de Lansana Conté avait  été saluée par une grande partie de la société civile guinéenne et les partis politiques, impatients de tourner la triste page d’un régime vieillissant, miné par la corruption. L’espoir pour un changement véritable des guinéens n’aura pas duré longtemps. La junte junte vient d’écraser  une manifestation dans la violence avec au moins 87 morts, la journée de lundi a été la plus meurtrière de ces dernières années en Guinée.

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...