Archive pour 6 août, 2009

IDRISS DEBY ITNO a reçu le ministre libyen de la SantéMahamat Mahamoud Al-Hidjazi

L’amitié et la coopération entre N’Djaména et Tripoli se consolident chaque jour davantage grâce aux contacts permanents entre le Présidents tchadien et libyen. Le déplacement à N’Djaména du ministre libyen de la Santé et de l’Environnement s’inscrit bien dans ce cadre. Mahamat Mahamoud Al-Hidjazi a été reçu mardi soir pendant plus d’une heure par le Président de la République IDRISS DEBY ITNO.

Au menu de l’audience, la coopération bilatérale dans toutes ses dimensions, la paix, la sécurité et l’unité en Afrique, mais aussi et surtout un message du Guide de la Révolution libyenne Moammar Kadhafi au Président de la République IDRISS DEBY ITNO. Ce message est relatif au renforcement des liens historiques entre les peuples frères libyen et tchadien, à la préservation de leurs intérêts mutuels et à la consolidation des acquis de l’espace CEN-SAD.

Le ministre libyen de la Santé et de l’Environnement s’est félicité du bon climat de coopération entre son pays et le Tchad et du rapport personnel qu’entretiennent le Président de la République IDRISS DEBY ITNO et le Guide de la Révolution d’Alfateh. «Le Chef de l’Etat tchadien a toujours été aux côtés du peuple et du guide libyen. Ses échanges constants avec son frère Kadhafi est la preuve tangible de cet attachement», a déclaré Mahamat Mahamoud Al-Hidjazi.

Pour l’émissaire libyen, le Tchad et la Libye, en plus de leur appartenance à plusieurs ensembles sous-régionaux, présentent bon nombre de similitudes et leurs présidents ont la même vison de l’Afrique. C’est d’ailleurs dans cette logique que le Guide libyen invite le Président IDRISS DEBY ITNO à assister aux festivités marquant le 40ème anniversaire de la Révolution d’Alfateh qui sera célébré dans les tous prochains jours.

les images

IDRISS DEBY ITNO a reçu le ministre libyen de la SantéMahamat Mahamoud Al-Hidjazi dans ACTUALITES 2

4 dans ACTUALITES

3

Arche de Zoe – La poémique continue

archedezoe.jpg Les membres de l’arche de Zoé«Je suis surpris que ces voyous [de l’Arche de Zoé] se retrouvent en liberté aussitôt après avoir quitté le Tchad. Et que les dommages et intérêts revenant aux familles des victimes n’aient toujours pas été payés. Je considère que cette affaire est toujours pendante. D’autant que le président français, Nicolas Sarkozy, m’avait garanti que son pays allait contribuer à l’indemnisation des victimes. » Ces propos du chef de l’État tchadien, Idriss Déby Itno, dans une interview parue dans Jeune Afrique n° 2531 (du 12 au 18 juillet) ont provoqué un véritable tollé. Repris le 12 juillet par les médias français, ils ont été abondamment commentés. D’autant que Déby Itno a enfoncé le clou : « Je continue jusqu’ici à croire que Nicolas Sarkozy fera ce qu’il a dit. Je ne peux pas penser un seul instant qu’un chef d’État qui a donné sa parole puisse se dédire. » Finalement, la réponse du Quai d’Orsay est venue le 13 juillet : « La dette civile reste due par les membres de l’Arche de Zoé. L’État français ne saurait se substituer aux intéressés pour le règlement de cette dette. »

(suite…)

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...