Finale Ligue des Champions 2009

 bara.jpg  VS   mun.jpg

Barcelone et Manchester United vont disputer la finale de la Ligue des Champions le Mercredi 27 Mai à Rome. C’est la finale que tout le monde attendait, un match de rêve entre 2 équipes exceptionnelles !

Le 27 Mai 2009, Rome sera la capitale du football. En accueillant une telle rencontre, la ville se prépare déjà à être en ébullition. En effet, quoi de mieux qu’un BarceloneManchester United en finale de la Ligue des Champions ? Un match tant attendu entre 2 formations qui dominent le football européen actuel.

En plus d’une opposition de style évidente, les “matchs dans le match” vont pleuvoir au Stadio Olimpico. Messi ou C.Ronaldo ? Eto’o, Henry ou Rooney ? Sir Alex Ferguson ou Guardiola ? Les acteurs de cette finale font partie des meilleurs joueurs du monde. La pluie médiatique a déjà commencé à tomber. Revisitons ensemble leurs parcours et présentons ensemble les équipes pour en dégager un pronostic.

Commençons par le Barça. Leader incontesté de la Liga, il réalise une des plus belles saisons de son histoire. Tombeurs de tous les records cette saison, les Blaugrana sont favoris de la plus prestigieuse des compétitions européennes depuis leur tout premier match. Grâce à une attaque de folie (plus de 100 buts marqués cette année), Barcelone écrase la majorité de ses adversaires.

L’effectif catalan fait rêver tous les entraîneurs. Sous la houlette d’un Messi hors du commun, le Barça déroule et n’attend qu’une chose: soulever la Coupe le 27 Mai prochain. Pourtant, le destin a failli en décider autrement. Après être facilement sorti 1er d’un groupe sans trop d’opposition, le Barça a littéralement explosé Lyon puis le Bayern Munich en 8e et quart de finale (5-2 puis 4-0 à domicile).

Cependant, la demi-finale face à Chelsea est la cible de polémiques. Arbitrage contesté, penaltys non sifflés… Guardiola et les siens s’en sont miraculeusement sortis grâce à un but à la 93e minute d’Andres Iniesta (0-0, 1-1). Mais vu le niveau affiché lors de ces demi-finales aller et retour, on ne peut pas dire que Barcelone a volé sa place en finale !

En face, entre le Barça et la Coupe, l’obstacle s’appelle Manchester United. Et quel obstacle…

Les Mancuniens défendront leur titre à Rome. Auteurs d’une saison splendide, les Red Devils comptent bien remporter la compétition 2 fois d’affilée. Sir Alex Ferguson entend bien remporter un autre titre, encore un…

La base de M.U. n’a pas changé. Les “vieux” Scholes, Giggs (élu joueur de l’année en Angleterre) et Ferdinand sont toujours là. Leur expérience et savoir-faire s’accordent parfaitement au talent et à la puissance des “jeunes”. Les C. Ronaldo, Rooney et Anderson sont le futur du géant anglais. Capables de faire la différence sur une seule action, ils représentent un danger en permanence.

Leurs parcours européen n’a pas été trop mouvementé. Hormis un quart de finale aller qui aurait pu les mettre en danger (2-2 à Old Trafford face à Porto), l’accès à la finale s’est avéré relativement aisé pour les champions en titre. Mieux même, Manchester United est toujours invaincu dans cette Ligue des Champions 2009.

Arsenal n’a rien pu faire pour les stopper en quart de finale. Les Mancuniens se sont imposés en patrons et une place en finale est le minimum qu’ils espéraient.

Les 2 équipes peuvent faire le doublé Championnat/Ligue des Champions. La lutte s’annonce déjà sans merci. On sait que le football anglais a toujours causé des problèmes au Barça, la preuve encore avec Chelsea. Alors que beaucoup espèrent une victoire catalane, au vu des statistiques de leur saison, Manchester United pourrait bien soulever la Coupe cette année encore. Aidés par les absences de Dani Alves, Abidal (suspendus) et Marquez (blessé), les Mancuniens auront toutes leurs chances. Leur expérience pourrait même faire la différence et les aider à être sacrés champions d’Europe une 2e année consécutive…

 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...