Archive pour 19 février, 2009

Communiqué CAMOJET

« Le CAMOJET ne se reconnaît pas dans la « force de la jeunesse pour le Changement » 

COLLECTIF DES ASSOCIATIONS ET MOUVEMENTS
DE
JEUNES DU TCHAD
(CAMOJET)
BP : 3302 Tél. (+235) 627 49 58/ 623 03 81
Courriel : camojet@yahoo.fr 

 

Communiqué de Presse N°001/COO/BE/CAMOJET/2009 


Suite au communiqué de presse publié sur le site tchadvision en date du 24 janvier 2009 selon lequel un groupuscule aurait mis sur pied un soi disant «force de la jeunesse pour le Changement » dont le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad (CAMOJET) serait membre, le CAMOJET dément formellement les propos tenus dans ce communiqué de presse. 

Le CAMOJET ne reconnaît pas ces groupes cités ni n’avoir eu de contacts avec un groupe rebelle quelconque. 

Le CAMOJET reconnu par le Ministère de l’Intérieur et de
la Sécurité comme cadre d’épanouissement de la jeunesse tchadienne avec des objectifs bien définis ne saurait inscrire ses actions dans la voie de la guerre ou de la violence au Tchad. 

Nous tenons à préciser que les auteurs de ce communiqué ne cherchent qu’à nuire l’ image de notre organisation et se faire une notoriété.

Nous demandons à la jeunesse de ne point se laisser entraîner par les marchands d’illusions. Notre pays ne pourrait être construit que par les moyens démocratiques et non par l’effusion de sang. 

Pour finir, nous lançons un vibrant appel à la jeunesse tchadienne de s’unir pour œuvrer pour la paix afin qu’ ensemble nous terrassions nos ennemis communs qui sont le chômage, l’analphabétisme, la violence sous toutes ses formes, les maladies et tous les maux qui gangrènent la jeunesse que nous sommes 

Fait à N’Djamena, le 29 janvier 2009. 


Pour le CAMOJET
Le Coordinateur

IBANGOLO MAÏNA MANGA Abel 

 

18/02/09 Discours de son Excellence Idriss Deby Itno à Adré

Depuis 2006, la région de Sila frontalière avec le Soudan, vit les affres d’une guerre qui nous est imposée par le Soudan. Le Soudan veut semer le désordre dans notre pays. Le Soudan veut diviser le Tchad, il veut diviser les enfants du Tchad ; le Soudan veut plonger le Tchad dans une guerre civile. Dieu merci, grâce à vous, officiers, sous officiers, soldats, tous vos frères d’armes des zones opérationnelles : Tissi, Amdjiréma, Addé, Adré, Tiné. C’est grâce à votre ténacité, à l’amour pour votre pays et au prix de votre sacrifice vous avez protégé l’intégrité de notre territoire et mis à l’abri les populations tchadiennes des conséquences désastreuses d’une guerre. Vous avez toute la reconnaissance de la République.

Aujourd’hui, tout le monde le sait; que le Tchad tout entier, dans ses 1.284.000 Kilomètres est contrôlé par les forces de défense et de sécurité. Il n’ya pas de mercenaires à l’intérieur de notre territoire; il n’ya pas de bandits à la solde d’un autre pays sur notre territoire ; il n’y a pas non plus des djandjaweed sur notre territoire. C’est grâce à vous, aux prix de sacrifices que vous avez consentis pour la défense de vos compatriotes. Au nom de la République, je vous adresse tous mes encouragements, toutes mes félicitations y compris celles du peuple tchadien et du gouvernement.

Vous continuerez à défendre votre pays avec la même détermination. Le gouvernement a mis à votre disposition du matériel ; il continuera à le mettre à votre disposition de manière à ce que tout aventurier qui entre dans notre territoire soit poursuivi et répondra de ses actes.

A Addé, Amdjiréma, Tissi, Adré, Birack et aussi à Abdi sous la bonne coordination de vos chefs hiérarchiques , vous n’avez jamais accepté qu’on vienne faire du mal au peuple tchadien. Vous l’avez protégé et vous continuerez à le protéger ; Vous l’avez mis en sécurité ; vous continuerez à le mettre en sécurité et dans l’unité. Vous êtes des officiers, des sous officiers et des hommes de rang réunis pour une seule cause : la défense de la patrie.

Le commandement doit être humanisé, la gestion des hommes doit se faire selon les lois et règlements de notre pays. L’armée est un le lieu de brassage des enfants du pays ; L’armée est laïque et républicaine.

Vous devez cultiver la fraternité, les chefs doivent être au dessus de toutes les contingences pour conduire leur mission sacrée, celle des opérations de la défense de notre patrie. Au cours de vos opérations, vous les officiers, vous avez la lourde responsabilité d’assurer l’économie des hommes.

Les ennemis du Tchad, précisément, le gouvernement fantoche de Khartoum, le peuple soudanais est un peuple frère, a mis tout en œuvre y compris les moyens financiers, des centaines de milliards de dollars pour détruire notre pays. Vous avez conquis autant de victoires qu’autant d’actions qu’Oumar AL Béchir a entreprises pour déstabiliser notre pays. Vous enregistrerez d’autres victoires plus éclatantes.

.Jusqu’aujourd’hui, nous avons été responsable; le gouvernement tchadien a une conduite responsable ; le peuple tchadien est un peuple responsable. Nous n’avons pas usé de notre droit de poursuite contre les mercenaires. Ces mercenaires, après leur raclée, se réfugient à El Djéneiné.

Le droit international nous autorise à les poursuivre dans leur base au Soudan, mais pour la cohésion de notre continent, nous nous sommes toujours abstenus. Désormais, que l’Afrique le sache, nous userons de notre droit de poursuite. Ainsi, j’instruis, les unités en opération à Tissi , Amdjiréma, Addé, Adré, Tiné, Birack à doubler de vigilance.

Vous aurez tous les moyens conséquents pour accomplir votre mission. Les patrouilles doivent s’effectuer tout au long de nos frontières pour rassurer les populations, sécuriser les biens matériels, empêcher que les mercenaires à la solde d’un autre pays entrent dans notre territoire.

Le Gouvernement a décidé de désarmer toutes les populations civiles sans leur causer des dommages. Une unité est chargée de cette mission. Utilisez rationnellement vos moyens, les véhicules, vos armes. Vos armes sont destinées à la défense de la patrie. Travaillez ensemble avec les autorités administratives ; Gouverneurs, préfets, sous-préfets. Je suis un des vôtres, je suis un soldat.

J’ai participé activement à la défense de notre territoire. Je vous invite à persévérer dans la défense de notre territoire comme vous l’avez toujours fait. Notre armée doit être une armée du peuple. Vous devez donner l’exemple.

Votre mission est de bâtir le Tchad tout en détruisant ses ennemis surtout les mercenaires. Je me réjouis d’avoir passé la nuit avec vous à Addé avec tous les membres de la délégation. Soyez toujours plus forts et vigilants.

Vive la République.

Tournée du Président Deby à Adré

Le meeting a drainé la population d’Adré et ses environs sortie nombreuse pour écouter le message du Chef de l’Etat axé sur les questions relatives à la paix, l’unité nationale, l’agression soudanaise, la protection de l’environnement et le développement socio-économique du pays. Le ministre de l’intérieur Ahmat Mahamat Bâchir a indiqué que le Chef de l’Etat a toujours œuvré pour la paix. Malheureusement, devait-il déplorer, le régime de Khartoum ne démord pas dans sa volonté de détruire le Tchad par l’intermédiaire de ses mercenaires. Il a précisé que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO avec les forces de défense et de sécurité ont toujours infligé aux mercenaires du Soudan des défaites mémorables. Ahmat Mahamat Bâchir a exhorté la population d’Adré et tous les Tchadiens à soutenir le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO dans sa lutte contre l’ennemi du peuple tchadien. Evoquant l’essor économique et social du pays, le ministre de l’intérieur a rassuré la population d’Adré que le Président IDRISS DEBY ITNO, avec les ressources pétrolières, a réalisé de nombreux investissements dans les infrastructures au bénéfice des populations tchadiennes. Ahmat Mahamat Bâchir a insisté sur la protection de l’environnement en évitant d’utiliser le charbon de bois et le bois vert. Le ministre de l’intérieur a demandé à la population d’Adré de ne pas stocker les céréales afin d’éviter la spéculation sur les prix des céréales.

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...