ECONOMIE

Économie

Le Tchad est aux trois-quarts rural. C’est un pays pauvre, et la main-d’œuvre est mal formée. L’agriculture et l’élevage du bétail sont les activités dominantes. La mise en exploitation des gisements pétroliers depuis 2003, a été très encadrée par la Banque mondiale. Elle pourrait avoir des effets importants sur l’économie tchadienne. Dès 2004, le pétrole représentait plus de 80% des exportations nationales, permettant à la balance commerciale de devenir nettement excédentaire.

Pétrole

L’exploitation commerciale des gisements pétroliers da Doba, dans le sud du pays à partir des années 2000 a un impact profond sur la vie économique et politique tchadienne. L’exploitation a commencé après l’achèvement en 2003 de l’oléoduc Tchad-Cameroun qui permet d’acheminer le pétrole dans le golfe de Guinée. Les gisements sont exploités par un consortium associant ExxonMobil, Chevron, et Petronas. L’oléoduc a été partiellement financé par la banque mondiale. En échange du prêt, l’État tchadien touche des redevances et des dividendes, soient des recettes de 2 milliards de dollars/an sur 25 ans. Le Tchad s’est engagé auprès de la Banque mondiale à dépenser 80 % des redevances et 85 % des dividendes à la lutte contre la pauvreté Suite à un différend entre la Banque et le gouvernement tchadien, un nouveau protocole d’accord a été signé en juin 2006, le gouvernement tchadien doit désormais consacrer 70% de son budget total aux programmes prioritaires de réduction de la pauvreté.

Agriculture

Après le pétrole, la première ressource d’exportation du Tchad est le coton de la Cotontchad et le sucre de la CST, Compagnie sucrière du Tchad (anciennement SONASUT).

Démographie

En juillet 2007, la population tchadienne était estimée à environ 9,9 millions d’habitants, avec un taux de croissance démographique annualisé de 2,3%. En 1993, le Recensement général de la population et de l’habitat donnait le chiffre de 6 288 261 habitants. Plus de 47% de la population avait moins de 15 ans et le taux de fécondité était de 5,5. L’espérance de vie était de 47 ans.

  • Population active rurale (1995) : 80,8 % de la population active
  • Taux annuel moyen de croissance démographique (1990-99) : 2,98 %
  • Espérance de vie moyenne (1989-94) : 48 ans
  • Selon le World Refugee Survey 2008 publié par le Comité américain pour les réfugiés et les immigrants (U.S. Committee for Refugees and Immigrants), le Tchad abritait 294 100 réfugiés et demandeurs d’asile en 2007. 242 600 d’entre eux provenaient du Soudan et le reste de la République centrafricaine.
 


Répondre

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...