Articles récents

Présentation du Tchad24

Présentation du Tchad24 dans EDITORIAL tchad24-300x227La création de ce blog d’actualité est pour moi un devoir que je rends au Tchad en tant que fils de ce pays! Ce blog vise à couvrir une série d’actualités tchadiennes et permet à tout un chacun d’avoir un aperçu bref sur les faits qui marquent la scène nationale.

D’une part, il va au delà de l’actualité politique mais touche également d’autres faits à savoir:  économie, éducation, santé, sport, culture, art et tant d’autres faits qui seront inscrits ultérieurement dans les différents articles que j’aurai à rédiger. lire la suite


Idriss Déby Itno remanie son gouvernement

idriss debyidriss debyidriss debygouv tchadA neuf mois de la présidentielle, le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, a procédé à un remaniement important de son gouvernement, avec l’entrée de quatorze nouveaux ministres et six secrétaires d’Etat, a annoncé, mardi 14 juillet, la télévision nationale.

Le ministère des affaires étrangères est confié à Amine Abba Sidick, actuel ambassadeur du Tchad en France. Il remplace Chérif Mahamat Zene, qui devient ministre de la communication porte-parole du gouvernement. Un nouveau portefeuille de la sécurité et de l’immigration est créé et revient à Mahamat Tahir Orozi, précédemment ministre de l’aviation civile. Les autres principaux ministères-clés, eux, n’ont pas changé de mains : la défense, les finances et le budget, l’économie, la justice, l’administration du territoire.

Son nouveau gouvernement, qui compte 35 membres (contre 31 précédemment), a accueilli mardi plusieurs jeunes, des femmes et un peu plus de représentants de petits mouvements alliés à son parti, le Mouvement patriotique du salut, qui domine largement le Parlement.

Le nouveau gouvernement tchadien issu du décret n° 1572 du 14 juillet 2020 est composé comme suit :  lire la suite


Tchad: prolongation de l’état d’urgence dans l’est

imagesAu Tchad, l’Assemblée nationale a approuvé mardi 10 septembre la prorogation de l’état d’urgence instauré le 20 août dernier pour faire face aux conflits intercommunautaires dans trois provinces de l’est et du nord du pays. La prorogation sera de quatre mois et permettra de mettre fin à l’insécurité, selon le gouvernement. Mais pour l’opposition, l’état d’urgence ne changera rien à la situation.

L’opposition savait que ce serait une bataille perdue. Mais elle ne s’est pas retenue. Pour le député Gali Ngote Gata, « la sécurité, la justice et l’administration ne font pas leur travail. Voter une loi de prorogation d’état d’urgence ne peut être qu’une loi de sursis. Cette loi ne sortira pas le Tchad de cette crise actuelle » a-t-il lancé.

D’autres parlementaires ont dénoncé les exactions contre les populations de ces provinces qui ont perdu qui, une moto, qui dès bijoux, qui de l’argent.

Le gouvernement, représenté par cinq ministres à ce débat, n’a pas reconnu les faits mais à promis attirer l’attention des forces de l’ordre. « Franchement, je n’ai pas constaté d’abus des forces de défense. On n’a pas de preuves, ni de plaintes qui disent que les forces ont abusé. Mais comme la question est posée par la presse, par les députés, par tout le monde, vous m’obligez à dire aux forces de défense « attention, ne faites pas ça » », explique Abali Salah, ministre de la Défense. lire la suite


Le nouveau film du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun au Tiff à Toronto

Le nouveau film du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun au Tiff à Toronto dans ACTUALITES mahamat_000_sb2o9_0-300x169Le grand festival nord-américain du cinéma international à Toronto (Tiff) présente cette année 255 longs-métrages, des grosses productions américaines aux petits films venus du Nigeria ou d’Argentine. Nombre de ces films sont présentés en première mondiale. C’est le cas d’Une saison en France, le nouveau film du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun. Le film tourné en France raconte le quotidien difficile d’un demandeur d’asile centrafricain.

Avec notre envoyée spéciale à Toronto,

Abbas, un ancien professeur de français en Centrafrique, vit depuis presque deux ans en France. Il travaille sur les marchés, a construit des liens, notamment avec une belle fleuriste jouée par Sandrine Bonnaire. Mais il est hanté par le fantôme de sa femme, morte en Afrique. Et quand sa demande d’asile est rejetée, Abbas va devoir choisir entre partir ou basculer dans la clandestinité.

« On peut tous être de futurs réfugiés »

Sans forcer le trait ni surligner une situation dramatique, Mahamat-Saleh Haroun veut alerter les consciences. Eriq Ebouaney prête ses traits à Abbas : « Je suis d’origine camerounaise, je vis en France depuis toujours. Il y a un moment où ces personnes qu’on croise deviennent invisibles. On oublie que ce sont des êtres humains et qu’ils ont une vie, un parcours, et qu’ils ont juste besoin d’amour, de compassion et d’empathie, parce qu’on peut tous être de futurs réfugiés. Personne n’est à l’abri. » lire la suite


Plan national du développement du Tchad: «Les résultats vont au-delà de nos attentes»

plan_national_du_developpement_du_tchad_0 (1)Le Tchad a fait plus que carton plein au bout de trois jours d’une opération séduction auprès des investisseurs internationaux à Paris. Le gouvernement tchadien a annoncé hier soir avoir obtenu 20 milliards de dollars de promesses d’investissements, soit 10 897 milliards de francs CFA. C’est trois fois plus que ce qu’il espérait. Notre invité ce matin a été la cheville ouvrière du Plan national d’investissement 2017-2021. Interrogé par Stanislas Ndayishimiye, le ministre tchadien de l’Economie et de la Planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, ne cache pas sa satisfaction.

Nguéto Tiraïna Yambaye: Mon sentiment, en tant que ministre en charge d’organiser ce grand événement, est un sentiment de fierté parce que les résultats que nous avons obtenus, pendant les trois jours, vont très loin au-delà de nos attentes. Nous avons élaboré un plan national de développement qui tient compte de la capacité d’endettement du gouvernement. Nous avons inversé la tendance pour que 65 % de ce coût revienne au secteur privé. Je crois que nous avons gagné le pari.

Aujourd’hui, le nouveau paradigme veut que ce soit le secteur privé qui soit le secteur porteur de croissance et de l’emploi. Nous avons réussi. Etant donné que l’économie tchadienne est une économie sous-financée, il y a donc assez de place pour tout le monde pour venir investir au Tchad. Le gouvernement, dans sa nouvelle politique de réforme structurelle et institutionnelle, a décidé de contribuer à ce que l’économie soit réellement financée, en tenant compte des objectifs du développement durable et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine qui encourage les pays à renforcer la transformation structurelle des économies. lire la suite

Articles plus anciens

Tchad : N’Djamena, une destination fascinante en Afrique centrale

N’Djaména accueille la première réunion du conseil d’administration de la BADEA pour 2017

Les Militants d’IDI félicitent le candidat de l’alliance pour sa réélection

L’ONU indique à ses employés au Tchad comment identifier un kamikaze

Tchad: une centaine de djihadistes tués

Tchad: un projet de loi antiterroriste controversé

Tchad: «Bokou Haram ne va pas gagner»

Tchad : Attentats : Après le port de la Burqa, le gouvernement interdit les attroupements

Tchad : Idriss Déby entre revanche et vengeance

PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Planète : nature et animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La psychologie
| analyses, contestations pol...
| .:| нρoт&#...